Un plafond sur les revenus générés par les monopoles intellectuels

Yannick Delbeque nous donne un exemple de réforme du droit d'auteur qui ressemble un peu, d'après moi, à la démarche d'attac aux sujet des marchés finaciers. Un plafond, ce serait le grain de sable qui freinerait la monopolisation du monde créatif.

À lire absolument.

Je vous invite par la même occasion à parcourir ce site. C'est une mine.

Yannick Delbecque: 2005-01-19 12h49

Cogitarium III

Le 20 janvier 2005 à 18h30, à la salle A du Centre de recherche informatique de Montréal situé au 550, rue Sherbrooke Ouest, bureau 100.

COGITARIUM III

Les bibliothèques sont un moyen public de diffusion et de préservation du savoir essentiel. Comme l'importance de ce rôle est reconnu par tous, elles sont aussi l'unique groupe représentant l'intérêt public dont l'avis est pris en compte dans les consultations précédant la rédaction de loi et de traités internationaux sur le droit d'auteur. Malgré cette représentation, les droits du public reculent à chaque nouvelle réforme depuis la création du copyright en 1710 en Grande-Bretagne, et ce sans que les créateurs (à l'exception une infime minorité de vedettes et des grands monopoles sur la distribution de la culture dans l'industrie culturelle) y trouvent leur compte.

Bibliothèque Nationale ELECTRONIQUE du Québec ?

La proposition est alléchante et tout le microcosme "culturel" québecois devrait y souscrire.

Compte tenu de tous ce travail déjà fait, il me semble qu'il serait stratégique pour le Québec de poursuivre dans la voie qu'il a entamé et de se donner le mandat de numériser toute la collection de la BNQ et tous les textes juridiques du Québec.

Sur le blogue d'organigramme

Creative Commons ? plus sûr du tout…

Depuis quelques temps je considère mettre tout mes contenus electroniques ou pas sous une license libre. Il en existe pas mal et les plus réputées aujourd'hui sont les multiples licenses Creative Commons.

CC a recement "sorti" une nouvelle license pour pays "en voie de developpement". En gros, d'apres CC, il faudra faire partie de la liste des pays en developpement de la Banque Mondiale pour pouvoir beneficier des droits procurés par cette license... Dans les autres pays c'est une autre affaire. Cette license est censée aider les developpeurs et artistes des pays pauvres.

Firefox “La bataille des navigateurs Web”

Le logiciel Firefox grignote le gâteau d'Internet Explorer.

La guerre des navigateurs Web est relancée. Pour la première fois de son existence, Internet Explorer perd des parts de marché. Selon une étude du cabinet d'analyse Xiti, rendue publique fin novembre, elles ont reculé d'environ 2 % depuis début septembre.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-389076,0.html