Réseau Voltaire

Éléments du fil RSS

Le numéro 16 de « Voltaire, actualité internationale » est paru

« Voltaire, actualité international » est un bulletin hebdomadaire factuel. C'est un travail équivalent à celui d'une agence de presse, mais avec d'autres critères que l'AFP, AP et Reuters, une autre vision du monde. Il se distingue des analyses que nous publions sur ce site qui, elles, sont l'équivalent des journaux, mais avec d'autres critères qu'eux. Les critères des journalistes reflètent leurs hypothèses de départ. Pour les agences de presse occidentales, les États-Unis et l'Otan dominent le monde. (...)

Zelensky piégé par Moscou et Washington , par Thierry Meyssan

L'évolution du rapport de forces sur le champ de bataille ukrainien et l'épisode tragique du G20 de Bali marquent un retournement de situation. Si les Occidentaux croient toujours vaincre prochainement Moscou, les États-Unis ont déjà débuté des négociations secrètes avec la Russie. Ils s'apprêtent à lâcher l'Ukraine et à faire porter le chapeau au seul Volodymyr Zelensky. Comme en Afghanistan, le réveil sera brutal.

La nouvelle guerre mondiale de l'Occident, par Manlio Dinucci

Le bombardement médiatique avec les armes de distraction de masse s'intensifie. Il y a quelques jours la Pologne annonce avoir été frappée par deux missiles russes, les grands médias diffusent la nouvelle, l'alarme se déclenche, Moscou communique que c'est un faux mais personne n'écoute. Puis l'Otan admet que l'accident a été causé par un missile ukrainien, mais les jeux désormais sont faits. Autre arme de distraction de masse, la nouvelle donnée par le quotidien britannique Mirror : le philosophe russe (...)

« Voltaire, actualité internationale » n°15 est paru

Comme chaque vendredi, notre bulletin « Voltaire, actualité internationale » est paru. Alors que les grandes agences de presse (AFP, AP, Reuters) choisissent des informations pour manifester la domination « occidentale » sur les autres, nous sélectionnons d'autres faits pour montrer qu'en réalité le monde est déjà multipolaire. Si vous souhaitez disposer d'informations différentes que celles que traitent vos journaux, c'est-à-dire que celles des grandes agences de presse, abonnez-vous à notre bulletin (...)

Déclaration de la Russie sur la prévention de la guerre nucléaire

Conformément au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, la Fédération de Russie, en sa qualité de membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU et de puissance nucléaire, détient une responsabilité particulière en ce qui concerne le renforcement de la sécurité internationale et la stabilité stratégique. La Russie poursuit sa politique de dissuasion nucléaire en suivant rigoureusement et constamment le principe selon lequel une guerre nucléaire ne peut être gagnée et ne doit jamais être (...)

Qui sont les nationalistes intégraux ukrainiens ?, par Thierry Meyssan

Qui connaît l'histoire des « nationalistes intégraux » ukrainiens, des « nazis » selon la terminologie du Kremlin ? Elle commence durant la Première guerre mondiale, se poursuit durant la Seconde, la Guerre froide et continue aujourd'hui dans l'Ukraine moderne. De nombreux documents ont été détruits et l'Ukraine moderne interdit sous peine de prison d'évoquer leurs crimes.

Le conflit en Ukraine est-il une guerre civile ?

Les Occidentaux qualifient le conflit en Ukraine de « guerre » ou encore d'« invasion russe ». Cette appellation suffit à dire que les Russes ont tort et les Ukrainiens raison. Les Russes qualifient le même conflit d'« opération militaire spéciale ». Ils considèrent avoir la responsabilité de protéger les victimes d'une guerre civile. Ils affirment ne pas envahir l'Ukraine et n'avoir aucune intention de l'annexer. Ils se contentent d'appliquer la résolution 2202 du Conseil de sécurité des Nations unies. (...)

« Voltaire, actualité internationale » n°14 est paru

Comme chaque vendredi, le numéro 14 de notre bulletin hebdomadaire Voltaire, actualité internationale, est paru. Au sommaire de ces 10 pages de brèves, : Éditorial : Une crypto-nazie à la tête de l'Otan ? Élections de mi-mandat aux USA : les élections les plus chères de l'histoire ; le combat au sein du Parti républicains entre les républicains historiques et les jacksoniens. La nation cherokee exige l'application du Traité de New Echota. Le Royaume-Uni a formé les nageurs de combat ukrainiens. Des (...)

L'Occident renonce à la liberté d'expression, par Thierry Meyssan

C'est un débat que l'on croyait clos : les Occidentaux avaient affirmé que la liberté d'expression est un préalable indispensable à la démocratie et qu'ils ne la violeraient jamais plus. Pourtant, les États-Unis, le Royaume-Uni, la Pologne, l'Italie et l'Allemagne se sont déjà engagés sur la voie de la censure. Il y a désormais des choses à ne pas dire.

Voltaire, actualité internationale n°13 est paru

Comme chaque vendredi, le n°13 de notre bulletin hebdomadaire, Voltaire actualité internationale, est paru. Au sommaire, une cinquantaine de nouvelles dont : Brésil : le président Lula ne pourra pas changer grand-chose au plan intérieur. Il se réserve pour l'international. États-Unis : l'électorat catholique contre le président catholique, Joe Biden. Saint-Siège : le pape face aux autorités musulmanes, tolérantes, mais refusant toujours à leurs ouailles le droit de changer de religion. Allemagne : une (...)

La Russie met en cause la gestion par les USA de l'Onu

La Fédération de Russie a adressé une longue lettre aux 195 Etats membres des Nations unies décrivant ses difficultés pour obtenir des visas pour ses diplomates à l'Onu. Elle souligne que Washington ne cache plus sa volonté de limiter le nombre de diplomates russes présents à l'Assemblée général et dans les différentes commissions. Elle dénonce des violations à l'accord de siège, c'est-à-dire aux obligations souscrites par les États-Unis pour accueillir le siège de l'Onu. Enfin, elle renvoie à la résolution (...)

Accord israélo-libanais pour l'exploitation du gaz de Méditerranée, par Thierry Meyssan

L'accord signé par Israël et par le Liban, sans jamais se rencontrer, permet enfin de régler le problèmes des frontières maritimes dans l'intérêt des deux parties. Cela ne résout pas le problème de fond de l'apparition soudaine de l'État hébreu dans cette région, mais permet de commencer à exploiter de nouveaux gisements de gaz off shore des deux pays.

Discours de Vladimir Poutine au Club Valdaï sur le respect des cultures, par Vladimir Poutine

Chers participants à la session plénière ! Mesdames et Messieurs ! Mes amis ! J'ai eu un petit aperçu des discussions qui ont eu lieu ici les jours précédents – très intéressantes et instructives. J'espère que vous n'avez pas regretté de venir en Russie et de communiquer entre vous. Je suis heureux de vous voir tous ici. Au Club Valdaï, nous avons parlé à plusieurs reprises des changements – des changements sérieux et importants – qui se sont déjà produits et qui se produisent dans le monde, des risques (...)

Voltaire n°12 est paru

Le bulletin hebdomadaire, Voltaire, actualité internationale, s'est progressivement étoffé. Aujourd'hui, il comprend une dizaine de pages de brèves contextualisées et, en outre, un supplément listant les documents les plus récents (alternativement 1- les articles des revues académiques de sciences politiques 2- les documents officiels 3- les rapports des thinks tanks et 4- les livres). Il reste cependant à améliorer en incluant plusieurs pays que nous ne couvrons pas encore. Cependant, il est déjà (...)

La tournée africaine de Victoria Nuland

À l'approche du sommet États-Unis-Afrique, prévu à la mi-décembre, Washington a envoyé une imposante délégation en Afrique, présidée par la Straussienne Victoria Nuland, sous-secrétaire d'État chargée des Affaires politiques. La délégation comprenait la secrétaire adjointe à la Défense, Celeste Wallander ; le stratège de l'AfriCom à savoir le général Kenneth Ekman ; le sous-secrétaire d'État adjoint pour les affaires africaines Mike Heath ; Greg LoGerfo, le sous-secrétaire adjoint pour la lutte contre le (...)

Kadyrov appelle à la guerre sainte

Le président de la République de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a lancé, le 25 octobre 2022, un appel à la guerre sainte. Selon lui, les États-Unis ont échoué à affamer les Russes au cours de la dernière décennie. Ils manipulent aujourd'hui les Ukrainiens pour saboter et attaquer des objectifs dans la Fédération de Russie, ce qui ne doit pas être toléré. Il s'agit d'un combat entre d'un côté les forces satanistes, de l'autre les croyants, chrétiens et musulmans. Aussi, a-t-il appelé tous les Tchétchènes à (...)

La guerre, la propagande, et l'aveuglement, par Thierry Meyssan

La propagande rend stupide. Nous savons que les nationalistes intégraux ukrainiens ont commis d'abominables massacres, particulièrement durant la Seconde Guerre mondiale. Mais nous ignorons ce qu'ils font à nos portes depuis trente ans, notamment la guerre civile qu'ils conduisent depuis huit ans. Notre propre stupidité nous permet de supporter les cris de guerre de nos responsables politique aux côtés de ces criminels.

James Meek, le journaliste qui en savait trop sur la guerre en Ukraine

La revue Rolling Stones publie un article sur la disparition du journaliste d'ABC, James Gordon Meek, fin avril . Cette affaire n'avait fait l'objet d'aucune publication jusqu'ici. Meek avait été Conseiller senior sur la lutte anti-terroriste auprès de la Commission de Sécurité de la Patrie de la Chambre des représentants. Il semble avoir eu une double vie professionnelle de journaliste et d'agent de Renseignement. En tous cas, il était très bien introduit dans ce milieu à très haut niveau. Il (...)

L'Ukraine interdit le dernier parti politique d'opposition

La Cour de cassation ukrainienne a terminé d'interdire les 12 partis politiques d'opposition. Le dernier était le Parti socialiste d'Ukraine. Il est reproché à ces formations d'avoir agi en respectant les Accords de Minsk (2015), reconnus par le Conseil de sécurité des Nations unies (résolution 2202). En mars le Conseil de sécurité ukrainien avait décidé d'interdire ces formations. Une loi a été votée par la Rada, le 3 mai, puis signée par le président Zelensky, le 14 mai. La Fédération de Russie ayant (...)

Voltaire n°11 est paru

Le numéro 11 de notre bulletin hebdomadaire Voltaire, actualité internationale est paru en six langues. Il s'agit d'un travail original donnant une vue d'ensemble des relations internationales. En ces temps de propagande de guerre, il fournit une vision claire des rapports de force. Pour vous abonner : – Paiement annuel : 150 euros ou – Paiement par mois : 15 euros

Lafarge accepte de payer 778 millions de dollars à la justice US

C'est l'épilogue d'une longue procédure : le cimentier Lafarge a plaidé coupable, aux États-Unis, d'avoir laissé ses employés en Syrie soutenir Daesh. Il devra payer une amende de 778 millions de dollars. Cette procédure est distincte de celle intentée en France où Lafarge est poursuivi pour « violation d'un embargo », « financement d'une entreprise terroriste », « mise en danger de la vie d'autrui » et « complicité de crimes contre l'humanité ». À l'évidence, toutes ces actions en justice n'ont que faire de (...)

Intégrité territoriale de l'Ukraine : défense des principes consacrés par la Charte des Nations Unies

Résolution proposée à l'Assemblée générale par : Albanie, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Guatemala, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Lettonie, Libéria, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monténégro, Norvège, Palaos, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République de Corée, République de Moldova, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Tchéquie, Trinité-et-Tobago, Türkiye et Ukraine (...)

À quoi jouent les États-Unis et l'Allemagne ?, par Thierry Meyssan

Sous nos yeux, l'Allemagne, qui vient de perdre son approvisionnement en gaz russe et ne pourra en obtenir au mieux que le sixième en Norvège, s'enfonce dans la guerre en Ukraine. Elle devient la plaque-tournante des actions secrètes de l'Otan qui agit, en définitive, contre elle. Le conflit actuel est particulièrement opaque lorsque l'on ignore les liens entre les straussiens US, les sionistes révisionnistes et les nationalistes intégraux ukrainiens.

Rien ne va plus entre Starlink et l'Ukraine

Le commandant en chef de l'armée ukrainienne, le général « nationaliste intégral » Valeri Zaloujny, a écrit il y a un mois à SpaceX pour lui demander 8 000 terminaux supplémentaires. Son armée en a préalablement reçu 20 000 —les terminaux valent entre 1 500 et 2 500 dollars selon le modèle—, largement payés par la Pologne, les États-Unis et le Royaume-Uni. Selon le général Zaloujny, environ 500 terminaux sont détruits sur le champ de bataille chaque mois. Sans ces terminaux, l'armée et les autorités civiles (...)

La Lettonie torture les immigrés illégaux extra-européens (Amnesty International)

Selon Amnesty International, la Lettonie dissuade les émigrés illégaux entra-européens d'entrer illégalement chez elle en les torturant. Ils sont battus et électrocutés sur leurs parties génitales avec des tasers. Au contraire, les immigrés illégaux européens sont dignement reçus, particulièrement s'ils sont ukrainiens. Durant la Seconde Guerre mondiale, les gardiens des camps d'exterminations nazis n'étaient pas allemands, mais très majoritairement lettons. En 2015, la présidente de la République lettone, (...)

Londres et Vilnius impliqués dans l'attentat contre le pont de Crimée

Selon Greyzone, Chris Donelly a élaboré, en avril dernier, un plan de sabotage du pont de Crimée et de formation de soldats ukrainiens pour le réaliser. Il l'aurait notamment partagé avec Audrius Butkevičius, le ministre lituanien de la Défense. Le colonel Donelly fut le conseiller spécial de quatre secrétaires généraux de l'Otan. Il fut en charge des réseaux stay-behind de l'Alliance dans la Russie indépendante. Il est aujourd'hui le responsable de l'Institute of Statecraft ; un bras du ministère (...)

La Communauté politique européenne : un coup d'épée dans l'eau, par Thierry Meyssan

Depuis le début de l'opération militaire russe en Ukraine, les relations internationales sont bloquées. Aucune position ne change. Le président Macron a cru pouvoir changer les règles du jeu en rebattant les cartes à l'occasion d'une réunion des frères ennemis européens, la Communauté politique européenne. Mais le président Poutine l'a prit de court en changeant les frontières et le jeu lui-même.

Qui a intérêt à briser les gazoducs de la Russie vers l'Europe ?, par Manlio Dinucci

Le sabotage des gazoducs permet aux États-Unis de diviser le monde en deux : d'un côté les Occidentaux, de l'autre la Russie. Simultanément, ils concentrent et laissent détruire le plus grand nombre d'armes occidentales possibles en Ukraine. Cela leur permet à la fois de faire travailler leur complexe militaro-industriel et d'affaiblir leurs vassaux ; deux objectifs qui renforcent leur domination sur leurs alliés.

La « Force Ahmad » tchétchène

Le président de la République russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a rendu publique une vidéo de la « Force Ahmad », le fer de lance de ses troupes. En outre, il a assuré disposer de 70 000 hommes en réserve. Les bataillons tchétchènes se battent en Ukraine, directement sous les ordres des présidents Kadyrov et Poutine, et non pas sous celles du ministère russe de la Défense. Traditionnellement les Tchétchènes étaient les principaux soldats des armées tsaristes et soviétiques. Il s'agit de combattants (...)

La Floride déconseille les vaccins anti-Covid aux jeunes hommes

Le ministère de la Santé de Floride a constaté une augmentation de 84 % des incidents cardiaques mortels sur les jeunes hommes âgés de 18 à 39 ans, dans les 38 jours suivant une injection de vaccin ARN messager anti-Covid. Le chirurgien général de Floride, Joseph Ladapo, a donc officiellement déconseillé l'injection de vaccin ARN messager aux jeunes hommes. Le Dr. Ladapo a déjà déconseillé l'injection aux (...)

La surenchère du Kremlin

Le Kremlin a décidé d'accuser l'Ukraine d'avoir organisé le sabotage du gazoduc Nord Stream, une tentative contre le gazoduc Turkish Stream et celui du pont de Crimée même s'il est évident que Kiev n'a pas les moyens de la première opération. Les États-Unis, quant à eux, ne peuvent pas revendiquer ce type d'action sans dégrader leur propre image. L'interprétation du Kremlin permet de faire durer plus longtemps l'affrontement entre la Russie et les Anglo-Saxons tout en justifiant des actions contre Kiev. (...)

L'UE renoue son dialogue public avec Israël

Pour la première fois depuis dix ans, le Conseil d'association israélo-européen s'est réuni à Bruxelles, le 5 octobre 2022. La délégation de l'État hébreu était conduite par Elazar Stern, son ministre du Renseignement. Le Premier ministre Yair Lapid est intervenu en vidéo depuis Tel-Aviv . La participation d'Israël à la Communauté politique européenne, qui avait été annoncée, a finalement été annulée. Non pas que les organisateurs français ne considèrent pas Israël comme un État européen, mais parce que la (...)

Nomination d'un nouveau commandant des forces russes en Ukraine

Le général d'aviation Sergei Surovikin (à gauche sur la photo) a été nommé commandant en chef de l'opération militaire spéciale en Ukraine. Il a débuté comme spetsnaz durant la guerre soviétique en Afghanistan. Il a créé la police militaire russe, puis a commandé les forces armées russes en Syrie, ce qui lui a valu le titre de « Héros de la Russie ». Il était le commandant de la région Sud de la Russie. Par ailleurs, le général de l'armée de Terre Rustam Muradov a été nommé commandant en chef de la région (...)

Voltaire n°9

Voltaire, actualité internationale n°9 est paru. Si vous êtes abonnés, vous devez déjà l'avoir reçu par e-mail. Si non, abonnez-vous maintenant : – abonnement annuel : 150 euros – abonnement mensuel : 15 euros Ce bulletin hebdomadaire vous informe des relations internationales sans rien ignorer. Il ne sélectionne pas les faits selon une grille idéologique, mais vous permet de conserver une vue d'ensemble objective de ce qui se (...)

La Cour suprême US va déterminer les responsabilités des réseaux sociaux

La Cour suprême des États-Unis doit juger deux affaires concernant les responsabilités des réseaux sociaux. Dans la première, Gonzalez c. Google, la Cour devra se prononcer sur la responsabilité de Google qui a laissé circuler des vidéos radicales sur son application YouTube. La famille de Nohemi Gonzalez, une citoyennes états-unienne abattue à Paris lors des attentats de 2015, considèrent que les terroristes n'auraient pas pu agir sans recruter des complices via YouTube. Dans la seconde affaire, (...)

Discours de Vladimir Poutine au concert « Ensemble pour toujours », par Vladimir Poutine

Chers amis, Aujourd'hui est un jour spécial, capital et, sans exagération, historique, un jour de vérité et de justice. Je ne peux m'empêcher de revenir à l'époque de la formation de l'Union soviétique, lorsque la Russie créait l'Ukraine moderne. C'est la Russie qui a créé l'Ukraine moderne, lui donnant d'importantes étendues de terres, des terres historiques de la Russie, ainsi que le peuple, à qui personne ne demandait où et comment il voulait vivre, comment il voyait l'avenir de ses enfants et dans quel (...)

Les États-Unis déclarent la guerre à la Russie, l'Allemagne, les Pays-Bas et la France, par Thierry Meyssan

Alors que la presse internationale traite du sabotage des gazoducs Nord Stream sous l'angle du fait divers, nous l'analysons comme un acte de guerre contre l'Allemagne, les Pays-Bas et la France. En effet, les trois voies d'approvisionnement en gaz des européens de l'Ouest viennent d'être coupées simultanément, tandis que, toujours concomitamment, un nouveau gazoduc vient d'être inauguré à destination de la Pologne.

Nouvelles du Réseau Voltaire

Chers lecteurs, Nous éditions gratuitement ce site internet consacré à des analyses des relations internationales. Nous éditions également un bulletin, désormais payant, de données brutes, Voltaire, actualité internationale. Il vise à vous donner accès à toutes sortes d'informations dont beaucoup sont ignorées par les trois grandes agences de presse et, par conséquent, par tous les commentateurs occidentaux, qu'ils appartiennent aux médias mainstream ou à la presse alternative. En ces temps de (...)

Rivalité américano-chinoise dans le metavers

Des sénateurs états-uniens tentent d'obtenir des précisions sur le financement de la société britannique Hadean, spécialisée dans le metavers. Celle-ci a obtenu des fonds du gouvernement britannique et de la CIA (via le fond Q-Tel) pour développer des produits de simulation militaire. Le problème est que le géant chinois de l'Internet Tencent (QQ, WeChat etc.) ferait partie du tour de table. Compte tenu des liens étroits des grandes sociétés chinoises avec l'Armée populaire de libération, les (...)

Voltaire n°8

Les gouvernements qui souhaitent imposer leur lecture d'un événement ne font pas pression sur les médias, mais sur ceux qui les renseignent. Les journalistes, dans la plupart des pays du monde, n'ont d'autres sources que trois grandes agences de presse, AFP, AP et Reuters. Il n'ont donc pas besoin de faire pression sur des milliers de médias, mais uniquement d'obtenir que ces trois sociétés ne traitent pas une information pour que tous les médias occidentaux et une bonne partie des autres l'ignorent. (...)

La longue habitude des puissances impériales de se porter « garantes » de ce qu'elles vont détruire, par Hassan Hamadé

Londres, Washington et Moscou s'étaient portés garants de l'avenir de l'Ukraine lors du Mémorandum de Budapest (1994). Berlin, Paris et Moscou s'étaient portés garants de la paix civile en Ukraine lors des accords de Minsk (2015). Aujourd'hui Kiev accuse la Russie de trahison, ce que les faits infirment. Au contraire, ce sont le Royaume-Uni et les États-Unis qui, renouant avec une vieille habitude impériale, ont organisé la guerre actuelle afin de précipiter non seulement la Russie, mais aussi l'Allemagne, dans un conflit destructeur.

Le gouvernement US ordonne à ses ressortissants de quitter immédiatement la Russie

L'ambassade des États-Unis à Moscou a envoyé un message à chaque citoyen US présent en Russie lui demandant de quitter immédiatement le pays. L'ambassade indique que la Russie pourrait mobiliser les double-nationaux. L'ambassade précise que les vols de départ étant tous complets, les citoyens US sont invités à fuir en voiture sans attendre. Ils doivent pour cela réserver leur passage à la frontière. En général, ce type de message précède une intervention militaire. Les services secrets US viennent de (...)

Le Donbass et une partie de la Novorussia aspirent à adhérer à la Russie

Les résultats des quatre referendums de rattachement à la Fédération de Russie organisés dans le Donbass indépendant et en Ukraine ont été proclamés : Donetsk : 99 % de oui Lougansk : 98 % de oui Zaporijjia : 93% de oui Kherson : 87 % de oui Ces référendums ne sont pas reconnus par les États membres du G7 et de l'Otan. En droit international, ces référendums sont absolument légaux. Selon le Pacte international relatif aux Droits civils et politiques du 16 décembre 1966 (que les USA n'ont pas signé) et (...)

Le complexe militaro-industriel russe traverse une grave crise

Le complexe militaro-industriel russe traverse une grave crise en raison de la faillite de la société JSC Spetsremont. Plusieurs unités devraient fermer sous peu 50e usine de réparation d'automobiles, Rostov-on-Don 258e usine de réparation d'équipements de remplissage et de transport, Bataysk. 751e usine de réparation, Rostov, région de Yaroslavl 5e usine de réparation d'automobiles, Ekaterinburg 88e usine centrale de réparation automobile à Chita 15e usine centrale de réparation automobile, (...)

Edward Snowden reçoit la nationalité russe

Edward Snowden vient de recevoir la nationalité russe. Cette naturalisation intervient alors que 250 000 citoyens russes viennent de fuir leur pays, non pas pour ne pas rejoindre aujourd'hui l'armée (la mobilisation partielle ne concerne que des vétérans ayant une expérience du combat), mais parce qu'ils ont peur de voir leur pays revenir au comportement autoritaire des périodes tsaristes et (...)

Comment stopper la montée vers la guerre, par Thierry Meyssan

Le conflit ukrainien est en train de se transformer en une guerre opposant l'Occident d'un côté, à la Russie et à la Chine de l'autre. Chaque camp est persuadé que l'autre veut sa perte. Et la peur est mauvaise conseillère. La paix ne pourra être préservée que si chaque camp reconnaît ses erreurs. Il doit s'agir d'un changement radical, car aujourd'hui ni discours occidentale, ni les actes russes ne correspondent à la réalité.

Le « Parti Américain » en Italie, par Manlio Dinucci

Contrairement à l'image que l'on peut en avoir de l'étranger, l'élection de Giorgia Meloni changera sûrement des choses en Italie, mais pas dans les relations extérieures de Rome. Les Italiens ne se révoltent pas contre l'origine de leurs problèmes, mais uniquement contre certains symptômes qu'ils provoquent. Il est vrai que la totalité de leur classe politique rivalise dans les courbettes devant les États-Unis.