Réseau Voltaire

Éléments du fil RSS

La Force de réaction rapide au pouvoir au Soudan

Le général Abdelfattah Mohamed Hamdan Dagalo (ici prêtant serment devant le nouveau chef d'État) est l'actuel commandant de la Force de réaction rapide soudanaise au Yémen. Imposé par l'Arabie saoudite, il a été nommé adjoint du général-président Abdel Fattah Abdelrahmane al-Burhan, lui-même ancien responsable du déploiement de l'armée soudanaise au Yémen. Le général Hamdan Dagalo n'a jamais servi dans l'armée soudanaise. Durant la guerre civile du Darfour, il était à la tête d'une milice combattant pour le (...)

Le Parlement iranien déclare le CentCom terroriste

En représailles à l'assimilation par le département d'État US du Corps des Gardiens de la Révolution à une organisation terroriste étrangère, l'Assemblée consultative islamique (Parlement) iranienne a adopté, le 23 mars 2019, une loi assimilant tous les soldats US stationnés au Moyen-Orient à des terroristes. Le ministère du Renseignement devra présenter sous trois mois une liste de tous les officiers généraux du Commandement des États-Unis pour la région Centre (CentCom) de manière à ce que puisse se (...)

USA-Iran : un pas en avant, un pas en arrière

Le 8 avril 2019, le département d'État a désigné comme « Organisation terroriste étrangère » (Foreign terrorist organization — FTO) le Corps des Gardiens de la Révolution iranien. C'est la première fois qu'il qualifie ainsi une branche d'un État. Le Guide la Révolution, l'ayatollah Ali Khamenei, a nommé le 21 avril le général de brigade Hossein Salami commandant en chef des Gardiens de la Révolution. Le département d'État a reconnu, le 23 avril avoir instauré des exemptions à la désignation des Gardiens de la (...)

L'Union européenne est contrainte de participer aux guerres US, par Thierry Meyssan

Depuis le Traité de Maastricht, tous les membres de l'Union européenne (y compris des pays neutres) ont placé leur défense sous la suzeraineté de l'Otan ; laquelle est exclusivement dirigée par les États-Unis. C'est pourquoi, lorsque le Pentagone délègue au département du Trésor le siège économique des pays qu'il veut écraser, tous les membres de l'Union européenne et de l'Otan sont contraints d'appliquer les sanctions US.

Hassan Nasrallah dément les rumeurs de guerre

Le secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, a vivement démenti les imputations fantaisistes de la presse du Golfe. Le mois dernier, la chaîne de télévision saoudienne al-Arabiya avait assuré que les troupes iraniennes et russes s'étaient entretuées au Nord de la Syrie. Le quotidien émirati, The National, avait annoncé que les sanctions US contre le Hezbollah seraient étendues au parti Amal et au président de l'Assemblée nationale libanaise, Nabih Berri. Le journal koweïtien al-Raï (...)

Washington désarçonné par les réseaux de financement du Hezbollah

Le département d'État US a doublé la prime offerte à toute personne qui lui fournira des informations permettant de couper des revenus du Hezbollah libanais. Le programme « Récompenses pour la Justice » (Rewards for Jutice) désormais jusqu'à 10 millions de dollars, particulièrement pour des informations sur les activités de trois personnalités suspectées de collecter jusqu'à 1 milliard de dollars par an . Cheikh Hassan Rohani avait déclaré durant sa campagne électorale de 2013 que l'Iran devait cesser de (...)

Tsahal inaugure ses Rampage contre la Syrie

L'armée israélienne aurait pour la première fois tiré des Rampages contre la Syrie. Le 13 avril 2019, à 02 h 30, des avions israéliens opérant illégalement depuis l'espace aérien libanais ont détruit trois hangars dans une base militaire syrienne à Maysaf (district de Hama) blessant trois soldats. Selon le Jerusalem Post, les missiles utilisés seraient les nouvelles armes supersoniques de haute précision, les Rampage. Ces projectiles d'une portée de 150 km et d'une précision de 10 m, sont faciles à (...)

Le Soudan est passé sous contrôle saoudien

Nous avons appris que le président Omar el-Béchir n'a pas été renversé le général Ahmed Awad Ibn Auf, comme nous l'avions écris : celui-ci étant en réalité son beau-frère [1]. Tout cela n'était qu'une mise en scène. Nul n'a vu le chef d'État en prison. Il semble que lui et sa famille ont été exfiltrés, peut-être en Ouganda, sous la protection des États-Unis (qui officiellement l'accusent de génocide, mais officieusement n'ont jamais cessé de le soutenir). Le nouveau chef d'État, le général Abdel Fattah (...)

Déclaration du ministère des Affaires étrangères turc à propos de l'entretien d'Emmanuel Macron avec une délégation des soi-disant « Forces démocratiques syriennes »

Nous condamnons l'entretien du président français, Emmanuel Macron, avec une délégation des soi-disant « Forces démocratiques syriennes » (FDS), dominées par le PYD/YPG, l'extension syrienne de l'organisation terroriste PKK. Cette tentative visant à conférer une pseudo-légitimité aux extensions de l'organisation terroriste est un pas tout à fait incorrect qui ne respecte pas l'esprit d'alliance. Nous rappelons une fois de plus qu'il est important de ne pas permettre la promotion d'agendas ciblant l'unité (...)

Washington et Moscou unis contre l'Onu en Libye

l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, les États-Unis, l'Égypte, et la France se sont alliés à la Russie contre le Gouvernement d'union nationale libyen constitué par les Nations unies. C'est la première fois que Washington et Moscou s'entendent pour faire échouer une solution qu'ils avaient auparavant soutenue au Conseil de sécurité. L'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni semblent avoir cru en vain que les deux grandes puissances respecteraient leur engagement devant la Communauté internationale. (...)

Les USA acceptent le retour de réfugiés syriens

Selon la radio privée de Damas Sham FM, les États-Unis auraient autorisé 4 000 réfugiés syriens à quitter le camp d'al-Rukban (situé à la triple frontière jordano-iraqo-syrienne). Ce camp US abrite dans des conditions déplorables 60 000 personnes qui avaient fuit les combats au sud du pays. Les Frères musulmans y ont imposé le strict respect de leur forme d'islam. Selon le quotidien russe, Izvestia, une réunion tripartite Russia-Jordanie-USA devrait se tenir incessamment pour décider l'avenir du camp. (...)

La France et les Émirats bombardent la Libye

Des drones français et des avions émiratis bombardent, depuis le 4 avril 2019, les forces du Gouvernement d'union nationale libyen de Fayez el-Sarraj (soutenues par les Nations unies). La France est prétendument neutre en Libye et œuvre à réconcilier les différentes parties,… quoique ses forces spéciales appuient le général Khalifa Haftar. Officiellement, la France n'a pas de drones armés. Cependant, elle a acheté, en 2013 aux États-Unis, 16 drones MQ-9 Reaper. Elles les a armés, en début d'année, en (...)

L'Occident laissera-t-il construire des chemins de fer reliant le Golfe à la Méditerranée ?, par Thierry Meyssan

Alors que les Etats-Unis et leurs alliés ont délibérément créé les conditions de la famine en Corée du Nord, puis au Soudan, en Tunisie et aujourd'hui au Yémen, ils commencent à y conduire la Syrie. Le seul moyen de s'en préserver est de relancer l'économie régionale qui s'est effondrée durant les guerres d'Iraq et de Syrie. Deux projets de chemin de fer se concurrencent : l'un pour développer la région, le second pour la diviser. Les Occidentaux se comporteront-ils en êtres humains ou poursuivront-ils leur rêve de domination ?

Le président équatorien Lenin Moreno se venge de la publication des « Ina Papers », par Alfredo Jalife-Rahme

Les graves accusations proférées par l'Équateur contre Julian Assange sont invérifiables. Tandis que les révélations de Julian Assange sur la corruption du président équatorien Lenin Moreno sont vérifiées. Alfredo Jalife revient sur le système d'enrichissement personnel latino-américain.

Le CSIS évalue l'utilisation possible de la Force militaire contre le Venezuela

Le 10 avril 2019, le Center for Strategic and International Studies (CSIS), un think tank lié à l'industrie militaire et pétrolière, a organisé à Washington une table ronde à huis clos pour évaluer l'utilisation de la Force militaire au Venezuela (Assessing the Use of Military Force in Venezuela). Selon Grayzone , une quarantaine de personnes y ont participé, dont les principaux conseillers de l'administration Trump sur ce sujet, des représentants du président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaidó, (...)

L'Union européenne menace de saisir l'OMC contre les États-Unis

Les États-Unis s'apprêtent à appliquer le titre III de la loi Helms-Burton (1996) autorisant les citoyens US à revendiquer des propriétés saisies à Cuba lors de la Révolution de 1959, il y a 60 ans. Ce dispositif serait susceptible de déclarer 200 000 plaintes recevables. En réalité, les saisies effectuées par Cuba ont toutes été indemnisées si les propriétaires en faisaient la demande. Cependant, les grandes familles qui s'étaient exilées aux États-Unis n'acceptèrent pas la Révolution, tentèrent de (...)

Le Hamas prépare un renversement de Mahmoud Abbas

Selon un haut responsable de l'Autorité palestinienne, le Hamas préparerait un renversement du président Mahmoud Abbas pour s'emparer de la Cisjordanie. Déjà, en juin-juillet 2015, une telle opération avait été tentée. Si les fonctions du président Abbas ont été confirmées par le Parlement palestinien, elles ne sont pas plus fondées en droit que celles du Hamas : il n'y a pas eu d'élections dans les Territoires palestiniens depuis 13 ans (2006). Le Hamas est parvenu légalement au pouvoir à Gaza, lors des (...)

Note du département d'État US : corruption et chaos au Venezuela

« Maduro a usurpé le pouvoir, il n'est pas le président dument élu. Juan Guaidó est la personne que les Vénézuéliens ont choisie. Les États-Unis et désormais 54 autres pays ont simplement ratifié cela, ont dit : ‘oui, nous reconnaissons la volonté des Vénézuéliens'. » – Mike Pompeo, secrétaire d'État des États-Unis, le 19 mars 2019. L'ancien régime du Venezuela, mené par Nicolás Maduro, a régulièrement enfreint les droits de l'homme et la dignité de ses citoyens, il a pillé les ressources naturelles du pays et mené (...)

Communiqué de l'Unesco sur l'incendie de Notre-Dame de Paris

« Nous avons tous le cœur serré », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, devant le feu dévastateur qui a ravagé la cathédrale historique de Notre-Dame de Paris dans la soirée du 15 avril. La cathédrale fait partie du site Paris, bords de la Seine, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1991, qui comprend également des ponts, des quais et le bord de la Seine, dans la partie historique de son tracé (entre le pont de Sully et le pont d'Iéna) et l'Ile de la Cité et l'Ile St (...)

Les États-Unis et la France sont co-responsables de la famine au Yémen

Une note du Renseignement militaire français, datée d'octobre 2018, atteste que des armes françaises sont très largement utilisées par l'Arabie saoudite contre le Yémen. Il s'agit de « chars Leclerc, obus flèche, Mirage 2000-9, radar Cobra, blindés Aravis, hélicoptères Cougar et Dauphin, canons Caesar… ». Les cartes de cette note ont été présentées au président Emmanuel Macron lors d'un conseil restreint de Défense à l'Élysée, le 3 octobre 2018. Ce document, révélé par Disclose le 15 mars 2019, s'ajoute aux (...)

La Turquie tente-t-elle de constituer sa propre alliance militaire ?, par Valentin Vasilescu

Pour Valentin Vasilescu, l'annonce de l'achat probable par l'armée turque d'avions Su-35 ou de Su-57 russes, après celui du système de défense anti-aérienne russe S-400, annonce sa sortie de l'Otan. Ankara serait en train de constituer sa propre alliance avec le Qatar et l'Iran, fondée sur une même vision de l'islam comme force politique.

La stratégie du chaos dirigé, par Manlio Dinucci

Comme un rouleau compresseur, les États-Unis et l'Otan étendent au monde la stratégie Rumsfeld/Cebrowski de destruction des structures étatiques des pays non-intégré à la globalisation économique. Pour ce faire, ils utilisent les Européens auxquels ils font croire à une prétendue « menace russe ». Ce faisant, ils encourent le risque de provoquer une guerre générale.

Le renversement d'Omar el-Béchir , par Thierry Meyssan

Certaines poches du Soudan sont toujours en guerre et le gouvernement de Karthoum est toujours militaire. Rien n'a changé bien que le président Omar el-Béchir ait été renversé. Pour Thierry Meyssan, le problème du Soudan est avant tout culturel après 30 ans de dictature des Frères musulmans. Les événements actuels n'ont aucun rapport avec une aspiration à la liberté, mais uniquement avec la faim.

L'Allemagne veut s'équiper de bombardiers nucléaires

L'armée allemande étudie l'acquisition de bombardiers nucléaires capables de transporter les nouvelles bombes à hydrogènes états-uniennes B61-12. Ces bombes devraient être stockées par le Pentagone à Büchel (Eifel) en violation du Traité de non-prolifération nucléaire. Jusqu'à présent, l'Allemagne dispose de Tornado multiroles, donc capables de transporter ces bombes, mais ils doivent être remplacés. Ce pourrait être soit par des Eurofighter européens, soit par des F/A-18 Super Hornet états-uniens. Ces (...)

La Conférence de Belgrade pour la Paix

« Arrêtez la confrontation, commencez à dialoguer ! ». Succès de la Conférence de Belgrade intitulée « Ne jamais oublier : favoriser la paix et la prospérité au lieu de la guerre et la pauvreté », Interview avec Zivadin Jovanovic / Déclaration de Belgrade : Ne jamais oublier 1999–2019 (Extraits) / « Nous avons besoin de la paix, nous devons nous unir et porter cela dans nos coeurs ». Extraits des interventions tenues à la Conférence de Belgrade, par Eva-Maria Föllmer-Müller / Sanja – un message de bienvenue adressé à la Conférence / Réflexions sur l'Allemagne.

L'« Otan arabe » sérieusement compromise

Alors que le projet de « deal du siècle » des États-Unis devrait être prochainement révélé, l'Égypte a fait savoir, le 14 avril 2019, qu'elle ne participerait pas à l'Alliance stratégique moyen-orientale (Middle East Strategic Alliance) dite « Otan arabe ». Le retrait de l'armée arabe la plus nombreuse obère le projet. L'Égypte estime ne pas d'objectif stratégique commun avec les autres États susceptibles de rejoindre cette alliance, ni avoir de raison de se placer sous commandement saoudien. La participation (...)

Pour la libre circulation des marchandises au Levant

L'Iran, l'Iraq et la Syrie ont élaboré un projet de chemin fer régional reliant le port de Khorramshahr au Nord du Golfe arabo-persique au port méditerranéen de Basra, via Bagdad. La construction avait été décidée en 2010 dans le cadre du marché commun régional d'alors. Le projet avait été interrompu par la guerre, la dissolution du marché commun, et la partie syrienne de cette voie a été détruite par l'« Armée syrienne libre ». Ce chemin chemin de fer, qui est un droit de ces trois pays souverains, se (...)

Contre-célébration à Florence du 70ème anniversaire de l'Otan, par Manlio Dinucci

Les dirigeants politiques de l'Otan se sont réunis pour en célébrer l'anniversaire, en l'absence du président Trump. Au même moment, celui-ci, contre l'avis de l'Alliance, proposait à la Chine et à la Russie un désarmement nucléaire partiel. De leur côté quelques militants de la paix appelaient à la sortie de l'Otan ; une position paradoxalement proche de celle de Donald Trump.

Selon Kurdistan24, un administrateur de Daesh a avoué l'usage de mortiers au chlore

Un tribunal iraquien a condamné à mort par pendaison le Belge Bilal Abdoul-Aziz al-Marshouhi (dit « Abou Fadhil al-Belgiki ») pour son appartenance à Daesh. « Je suis né en Belgique et possède la nationalité belge, malgré mes origines marocaines (…) J'ai fait des études d'ingénieur à l'université d'Anvers. Je suis devenu djihadiste après être devenu ami avec quelqu'un qui lisait des livres qui appelait à l'islam radical », a t-il expliqué. Accusé d'avoir monté un site pornographique, il a quitté le Front (...)

Communiqué des ministres des Affaires étrangères du G7

1. Nous, ministres des affaires étrangères de l'Allemagne, du Canada, des Etats-Unis d'Amérique, de la France, de l'Italie, du Japon et du Royaume-Uni, ainsi que la haute représentante de l'Union européenne, nous sommes réunis à Dinard et Saint-Malo les 5 et 6 avril 2019 pour échanger nos points de vue et coordonner notre action afin de bâtir un monde plus pacifique, plus solidaire et plus sûr et d'atteindre les objectifs énoncés dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030. Unis par le (...)

Le Su-57, sérieux concurrent du F-35, par Valentin Vasilescu

Le F-35, construit par un consortium conduit par Lockheed Martin, ne parvient toujours pas à réaliser les performances multirôles pour lesquelles il a été pré-vendu. En outre les tensions entre l'Otan et la Turquie devraient conduire à retirer ce pays des fabricants partenaires. Un malheur n'arrivant jamais seul, la Russie devrait mettre sur le marché son Su-57, bien meilleur et plus de fois moins cher.

Désignation par les États-Unis du Corps des gardiens de la révolution islamique comme organisation terroriste étrangère

Le département d'État entend désigner à titre d'organisation terroriste étrangère l'ensemble du Corps des gardes de la révolution islamique, y compris la Force al-Qods. Il s'agit d'un pas historique sur la voie de la lutte contre le terrorisme soutenu par l'Iran dans le monde entier. Le 15 avril, le CGRI sera ajouté à la liste des organisations terroristes étrangères du département d'État, sur laquelle figurent 67 autres organisations terroristes, dont le Hezbollah, le Hamas, le Jihad islamique palestinien, (...)

Géopolitique du pétrole à l'ére Trump, par Thierry Meyssan

Les États-Unis sont devenus le premier producteur mondial d'hydrocarbures. Ils utilisent désormais leur position dominante exclusivement pour maximiser leurs profits, sans hésiter à éliminer de gros producteurs rivaux et à plonger leurs peuples dans la misère. Alors que par le passé, l'accès au pétrole du Moyen-Orient était un besoin vital pour leur économie (Carter, Reagan, Bush Sr.), puis un marché qu'ils présidaient (Clinton), puis encore une ressource finissante dont ils voulaient contrôler le robinet (Bush Jr., Obama), les hydrocarbures sont redevenus l'or noir du capitalisme (Trump).

Londres a délibérément laissé un réseau criminel financer le jihad

Selon le Sunday Times [1], les administrations britanniques ont laissé un réseau criminel détourner 8 milliards de livres pour financer le jihad, sans intervenir. Le journal assure que le MI5 n'a pas été informé de ces activités, mais ne dit pas qui a protégé les financiers du jihad. Cette information confirme l'enquête de Thierry Meyssan sur le soutien apporté depuis un demi-siècle par la Couronne à la Confrérie des Frères musulmans et au terrorisme islamique [2]. L'hebdomadaire évoque des transferts (...)

Donald Trump propose un désarmement nucléaire relatif

Alors que les ministres des Affaires étrangères de l'Otan célébraient à Washington le 70ème anniversaire de l'Alliance, le président Donald Trump recevait le Premier ministre adjoint chinois, Liu He. Durant le point de presse avant l'entretien officiel, le président Trump a créé la surprise en évoquant la possibilité de négocier avec la Chine et la Russie une diminution de leurs dépenses nucléaires . Les ministres des Affaires étrangères de l'Otan ont évoqué le retrait des États-Unis du Traité sur les (...)

Campagne états-unienne de pression maximale sur le régime de l'Iran

Pression économique maximale Les sanctions des États-Unis ont empêché l'Iran d'avoir accès à des milliards de dollars en recettes pétrolières et font que ses exportations sont au niveau le plus bas de son histoire. Depuis mai dernier, 1,5 millions de barils de brut iranien ont été retiré du marché et les achats de brut iranien seront bientôt nuls. Dès la réimposition de nos sanctions le 5 novembre 2018, l'accès de l'Iran aux recettes de la vente de pétrole brut ont été immédiatement restreintes. (...)

L'Iran a lancé un missile balistique Shahab-3, par Danny Danon

Par la présente, je tiens à vous informer, une fois de plus, que le régime iranien a commis une nouvelle violation flagrante et alarmante de la résolution 2231 (2015) du Conseil de sécurité concernant les activités relatives aux missiles balistiques. Israël peut désormais confirmer que, le 23 février 2019, l'Iran a effectué un nouvel essai de missile balistique dans le secteur de Garmsar. Il s'agissait de tester un nouveau modèle destructif du missile balistique Shahab-3. Cet essai constitue une (...)

David Malpass élu président de la Banque mondiale

L'États-unien David Malpass a été élu président de la Banque mondiale pour cinq ans. Ancien conseiller économique des administrations Reagan et Bush Sr., il est susceptible de recadrer les prêts en faveur du développement aux seuls États en réelle difficulté. De nombreux pays, jadis classés « en voie de développement », continuent à bénéficier des avantages de la Banque alors que leur économie est devenue prospère. La Banque mondiale est un organe des Nations unies traditionnellement présidé par un (...)

La Suisse interdira-t-elle la détention d'armes de guerre ?

La Confédération helvétique est protégée par une milice populaire. Depuis la guerre civile du Sonderbund (1847), à l'issue de leur service national, les soldats conservent à la maison leur arme de service, une arme de guerre. Aujourd'hui, la possession d'armes est libre à partir de 15 ans. La Suisse est ainsi au 16ème rang mondial du nombre d'armes par habitant. La création d'une taxe pour détenir des armes, en 2005, puis de l'obligation de participer à une formation continue au tir, ont fait reculer la (...)

Des jihadistes envoyés de Syrie en Moldavie

Les services de Renseignement moldaves ont pris d'assaut leur consulat à Odessa (Ukraine). Plusieurs fonctionnaires, dont le consul Sergiu Septelici, ont été arrêtés. Ils sont accusés d'avoir fourni des visas de 60 jours à des jihadistes pour des sommes allant de 1 000 à 3 000 euros. Ils risquent 6 ans de prison chacun. Les jihadistes, qui avaient travaillé aux côtés de l'Otan contre la République arabe syrienne, ont transité par la Turquie. La Moldavie est présidée par Igor Dodon (photo), un (...)

Lettre de démission d'Abdelaziz Bouteflika, par Abdelaziz Bouteflika

J'ai honneur de vous notifier formellement ma décision de mettre fin au mandat que j'accomplis en qualité de Président de la République, à partir de ce jour, mardi 26 Radjab 1440, correspondant au 02 avril 2019. Cette décision que je prends en mon âme et conscience est destinée à contribuer à l'apaisement des cœurs et des esprits de mes compatriotes pour leur permettre de projeter ensemble l'Algérie vers l'avenir meilleur auquel ils aspirent légitimement. Cette décision procède de mon souci d'éviter que (...)

Brunei applique la Charia

Le sultanat de Brunei, qui n'a pas exécuté de sentence capitale depuis 1957, a finalement adopté sa réforme du droit pénal. Depuis le 3 avril 2019, un Code s'applique à la majorité musulmane et un autre au reste de la population. Sont punis de mort, selon le Code pénal pour les musulman : l'adultère les relations sexuelles entre hommes le viol l'outrage au prophète Mahomet. Le vol est sanctionné de l'amputation d'une main ou d'un pied. Des amendes sont prévues pour les fidèles ayant oublié de se (...)

L'Inde rejoint les 3 autres puissances capables de détruire un satellite

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a théâtralement présenté, lors d'un discours télévisé, le 27 mars 2019 (c'est-à-dire en pleine campagne électorale), les résultats positifs du test de la Defense Research and Development Organization (DRDO) : Mission Shakti (Force). Un missile indien est parvenu à détruire un de ses propres satellites (le Microsat-R, d'un poids de 740 kg), à 280 kilomètres d'altitude. En 2007, la Chine fut la première puissance à détruire un de ses satellites (le Fengyun 1C) à (...)

Ultime lettre d'Abdelaziz Bouteflika, par Abdelaziz Bouteflika

Au nom d'Allah, le Clément, le Miséricordieux, Prière et paix sur Son messager, les siens et ses compagnons jusqu'au jour du jugement dernier, Mes chères sœurs, Mes chers frères, En quittant mes fonctions, je ne puis achever mon parcours présidentiel sans vous adresser un ultime message afin de ne pas quitter la scène politique nationale sur une séparation qui me priverait de demander pardon à ceux, parmi les enfants de ma patrie, envers lesquels j'aurais, sans le vouloir, manqué à mon devoir en (...)

Communiqué du ministère algérien de la Défense nationale

Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a présidé, l'après-midi d'aujourd'hui, 02 avril 2019, une réunion au siège de l'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, avec les Commandants de Forces, les Commandants des Régions Militaires, le Secrétaire Général du Ministère de la Défense Nationale et les Chefs des deux Départements de l'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire. Cette réunion s'inscrit dans le cadre (...)

Les banques chinoises et russes s'autonomisent face au système occidental

Depuis cinq ans, la Chine et la Russie tentent de mettre en place un système alternatif à celui des échanges interbancaires SWIFT. Le système SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication), basé à Bruxelles, est contrôlé par les États-Unis. Le 18 septembre 2014, le Parlement européen, par sa résolution « sur la situation en Ukraine et l'état des relations UE-Russie » (Ref : 014/2841(RSP)), préconisait de déconnecter la Russie du système SWIFT. En réponse, Moscou commençait à mettre (...)