Réseau Voltaire

Éléments du fil RSS

Décret du président Trump imposant des sanctions au bureau d'Ali Khamenei

La Maison-Blanche a publié aujourd'hui un décret présidentiel qui sanctionne le bureau du Guide suprême et autorise de nouvelles sanctions à l'encontre de ceux qui y sont associés. Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la campagne de pression maximale de l'administration contre le régime iranien, qui se livre depuis 40 ans à des actes de terrorisme et d'agression contre les États-Unis et nos alliés. Dernièrement, il a ciblé un avion américain sans équipage et perpétré des attaques contre des navires (...)

L'Union européenne dans la stratégie nucléaire du Pentagone, par Manlio Dinucci

La France ne dispose plus de la triade nucléaire (vecteurs depuis le sol, l'air et l'océan) depuis 1996 et le Royaume-Uni ne l'a jamais eu. Seuls les États-Unis, la Russie et la Chine ont ce privilège. Dans un nouveau document, le commandant du Comité joint des chefs d'état-major US affirme sa volonté de désarmer nucléairement ses alliés qui, à terme, n'auraient le droit d'utiliser que les bombes US, pas les leurs.

Comment l'UE et l'OTAN créent des crises

Pourquoi les professeurs sont-ils en colère ?, par Claude Meunier-Berthelot / Epreuves d'allemand 2017 pour la vérification de l'atteinte des compétences fondamentales / Comment l'UE et l'OTAN créent des crises et préparent des guerres, Interview d'Ullrich Mies / Avec son procédé de traitement contre Julian Assange, l'Amérique creuse sa propre tombe, par Karen Kwiatkowski / Qu'est-ce que la classe moyenne ? Son importance pour la société et l'économie, par Eberhard Hamer / La Suisse, doit-elle à l'avenir reprendre automatiquement le droit de l'UE ?

Ce que Washington joue autour de l'Iran, par Thierry Meyssan

Plus que la Syrie, c'est désormais l'Iran qui est au cœur de l'affrontement Est-Ouest. Le public incrédule assiste à des volte-face quotidiennes de Washington dans ce qui paraît, à tort, être une montée vers une guerre entre les deux pays. Or, ce n'est pas ce dont il s'agit. Heureusement, les deux Grands ont montré depuis 75 ans qu'ils sont raisonnables et ont toujours su se retirer avant d'en arriver à se détruire mutuellement.

Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée

1. Nous, Ministres des Affaires étrangères des dix Etats du dialogue 5+5 en Méditerranée occidentale la République algérienne démocratique et populaire, le Royaume d'Espagne, la République française, la République italienne, l'Etat de Libye, la République de Malte, le Royaume du Maroc, la République islamique de Mauritanie, la République portugaise et la République tunisienne, qui avons associé à nos réflexions les hauts dirigeants de l'Union européenne, de la République fédérale d'Allemagne, de la Banque (...)

Discours d'ouverture de Jean-Yves Le Drian au Sommet des deux rives, par Jean-Yves Le Drian

Messieurs les Ministres, Messieurs et Mesdames les dirigeants des organisations internationales, Monsieur le Président de la Région, cher Renaud Madame la Présidente de la Métropole et du Conseil départemental, chère Martine Madame la Présidente du Comité de pilotage, chère Ouided Bouchamaoui, Mesdames et Messieurs, chers Amis, Qu'est-ce que la Méditerranée ? À cette question redoutable, et pour y répondre il faut se référer aux grands auteurs, je veux parler de Fernand Braudel, qui définit ainsi (...)

Déclaration états-unienne sur la désinformation iranienne

Les dirigeants iraniens savent que la vérité est dangereuse. Il est important de rectifier les choses. Premièrement, le président Trump n'a pas fait passer de message par l'intermédiaire d'Oman appelant à des pourparlers avec l'Iran. Nous avons clairement énoncé notre position. Nous sommes prêts à intervenir au moment opportun. Il est révélateur que le régime iranien a rejeté les ouvertures diplomatiques récentes historiques du premier ministre japonais M. Abe, attaqué un pétrolier japonais dans le golfe (...)

MH-17 : les Pays-Bas accusent 3 Russes et un Ukrainien

L'équipe internationale d'investigation néerlandaise (Joint Investigation Team — JIT) a, lors d'une conférence de presse le 19 juin 2019, accusé 3 Russes et 1 Ukrainien d'être impliqués dans la destruction du vol MH-17 au dessus du Donbass en 2014. Ils seront jugés, probablement in abstensia, par les Pays-Bas à partir du 9 mars 2020, à Schiphol. La JIT est formée d'experts australiens, belges, malaisiens, néerlandais et ukrainiens. La Russie en a été exclue dès le départ car considérée a priori comme (...)

Bibliografia, par Thierry Meyssan

Questo articolo è estratto dal libro Sotto i nostri occhi. Si veda l'indice. 1 — Documenti ufficiali Germania Fundamental Attitudes of the Russian Political Elite : Law, Truth, Public Welfare and Violence, Susan Stewart, Stiftung Wissenschaft und Politik, June 2017. Syria's Sectarian Quandary, Khaled Yacoub Oweis, Stiftung Wissenschaft und Politik, April 2017. Syria´s Uneasy Bedfellows : Perpetuation of Conflict Serves Radicals, Prospect for Compromise Increases Moderation, Khaled (...)

Sotto i nostri occhi, par Thierry Meyssan

Invito alla lettura Un “eroe del nostro tempo” Giulietto Chiesa Prefazione all'edizione italiana Germano Dottori Introduzione all'edizione italiana Franco Cardini SOTTO I NOSTRI OCCHI Introduzione Parte I Le “Primavere arabe” vissute dai Fratelli musulmani I Fratelli Mussulmani in quanto assassini I Fratelli musulmani d'Egitto La Fratellanza riformata dagli anglosassoni e la pace separata con Israele La Fratellanza al servizio della strategia di Carter-Brzezinski Verso la creazione (...)

Gözlerimizin önünde. 11 Eylül'den Donald Trump'a, par Thierry Meyssan

İçindekiler Önsöz 1nci Bölüm Müslüman Kardeşler'in yaşadığı « Arap Baharı » Katiller Örgütü olarak Müslüman Kardeşler 1- Mısırlı Müslüman Kardeşler 2- Anglosaksonlar tarafından yeniden kurulan Cemaat ve İsrail ile özel barış Mİ6 ve CİA'nın destek gücü olarak Müslüman Kardeşler 3- Cemaat, Carter-Brzeziński stratejisinin hizmetinde 4- Bir cihat enternasyonalinin oluşturulmasına doğru ABD Ordusunun yedek gücü olarak Müslüman Kardeşler 5- Pentagon'un yönetimini ele geçirdiği İslamcılar 6- İki « Gladio »'nun birleşmesi ve (...)

Kaynakça, par Thierry Meyssan

Bu makale Gözlerimizin Önünde kitabından alıntılanmıştır. Bakınız İçindekiler . 1— Resmi Belgeler Almanya Fundamental Attitudes of the Russian Political Elite : Law, Truth, Public Welfare and Violence, Susan Stewart, Stiftung Wissenschaft und Politik, June 2017. Syria's Sectarian Quandary, Khaled Yacoub Oweis, Stiftung Wissenschaft und Politik, April 2017. Syria´s Uneasy Bedfellows : Perpetuation of Conflict Serves Radicals, Prospect for Compromise Increases Moderation, Khaled Yacoub Oweis, Heiko (...)

Les Frères musulmans en tant qu'assassins, par Thierry Meyssan

Nous poursuivons la publication du livre de Thierry Meyssan, « Sous nos yeux ». Dans cet épisode, il décrit la création d'une société secrète égyptienne, les Frères musulmans, puis sa réactivation après la Seconde Guerre mondiale par les services secrets britanniques. Enfin, l'utilisation de ce groupe par le MI6 pour procéder à des assassinats politiques dans cette ancienne colonie de la Couronne.

Sous nos yeux, par Thierry Meyssan

Nous commençons la publication par épisode du livre de Thierry Meyssan, Sous nos yeux. Il s'agit d'une écriture ambitieuse de l'Histoire des dix-huit dernières années à partir de l'expérience de l'auteur au service de plusieurs peuples. Ce livre n'a pas d'équivalent et ne peut pas en avoir dans la mesure où aucun autre homme n'a participé à ces événements successifs en Amérique latine, en Afrique et au Moyen-Orient aux côtés des gouvernements mis en cause par les Occidentaux.

Vers l'extradition de Julian Assange

Un rapporteur spécial de l'ONU déclare : la « persécution collective » de Julian Assange doit cesser immédiatement / L'extradition de Julian Assange est un danger pour nous tous, Mémorandum des « Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS) / Quel avenir pour le Brexit ?, par Nicola Ferronato / Les « gentils », les « méchants » et la guerre. Petite synthèse des élections législatives européennes, par Karl Müller / La culture politique en Allemagne subit de graves pressions / La quadrature du cercle.

Le dictateur Mohamed Morsi est mort

L'ancien président égyptien Mohamed Morsi est mort en détention, le 17 juin 2019. Il est possible qu'il ait succombé faute de soins appropriés à une tumeur. Cependant, de nombreuses nécrologies rapportent à son sujet des faits inexacts que nous entendons corriger : Il avait la double-nationalité égyptienne et états-unienne. En tant qu'ingénieur à la Nasa, il disposait d'une habilitation US secret-Défense qu'il a conservé durant ses fonctions présidentielles. Il n'a pas été le premier président élu (...)

L'Iran tétanisé, par Thierry Meyssan

La montée des tensions dans le Golfe est un jeu dangereux qui peut déraper à tout instant. Les sabotages non revendiqués de tankers peuvent être le fait de presque toutes les parties, y compris des États-Unis habitués des opérations sous faux drapeau. Cependant une analyse rationnelle montre que Téhéran n'est pas du tout aujourd'hui dans cette disposition d'esprit. Dans un autre article, Manlio Dinucci explique l'incident en le replaçant dans le cadre de la politique énergétique globale de Washington.

Bibliographie, par Thierry Meyssan

Cet article est extrait du livre Sous nos yeux. Voir la Table des matières. 1— Documents officiels Australie Syria : Australian military operations, Research paper, Parliament of Australia, September 20th, 2017. 'Islamic State' in a zone of conflicts within conflicts, Research paper, Parliament of Australia, October 14th, 2016. The Islamic Caliphate and Australia, Research paper, Parliament of Australia, July 25th, 2014. International responses to the Syrian uprising : March (...)

Sous nos yeux. Du 11-Septembre à Donald Trump, par Thierry Meyssan

Table des matières 1ère partie Les « Printemps arabes », vécus par les Frères musulmans Les Frères musulmans en tant qu'assassins 1— Les Frères musulmans égyptiens 2— La Confrérie refondée par les Anglo-Saxons et la paix séparée avec Israël Les Frères musulmans comme force d'appoint du MI6 et de la CIA 3— La Confrérie au service de la stratégie Carter/Brzezinki 4— Vers la constitution d'une internationale du Jihad Les Frères musulmans comme supplétifs des armées US 5— Les islamistes pris en main par le (...)

Russie-Chine : le Sommet qui ne fait pas l'info, par Manlio Dinucci

Le Forum économique international de Saint-Petersbourg a montré la réalisation à grande vitesse du « Partenariat de l'Eurasie élargie », évoqué par le président Poutine au Forum de Valdaï, en 2016, et annoncé par le ministre Lavrov à l'Assemblée générale de l'Onu, en 2018. Désormais les projets chinois de « Route de la soie », et russe de réseau de communication de l'« Union économique eurasiatique » se rejoignent. Contrairement aux déclarations officielles, ce sommet a été suivi par une considérable délégation états-unienne.

Sommet tripartite secret de Jérusalem, par Thierry Meyssan

Un sommet des conseillers nationaux de sécurité états-unien, israélien et russe a été annoncé à Jérusalem. Il s'agit de démêler l'imbroglio autour de l'Axe de la Résistance, de garantir la sécurité de tous les États du Moyen-Orient et une suzeraineté partagée des États-Unis et de la Russie sur tous les acteurs, dont Israël.

Tribunal international pour Daesh : surtout ne pas dévoiler les faits

Un douzaine de pays ont envoyé des hauts-fonctionnaires à Stockholm pour une réunion le 3 juin 2019. Sous la présidence du ministre suédois de l'Intérieur, Mikael Damberg (photo), ils ont évalué la possibilité de créer un tribunal international pour juger les crimes de Daesh. Depuis plusieurs semaines, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont manifesté leur intérêt pour une formule inspirée du Tribunal spécial pour le Rwanda. De très nombreux problèmes ont été soulevés : Opportunité : Juger les (...)

Que sait Avigdor Lieberman ?, par Thierry Meyssan

Depuis 7 mois et probablement pour les 5 mois suivants, Avigdor Lieberman dicte sa conduite à la classe dirigeante israélienne. Considéré comme raciste par la presse internationale, c'est en réalité un nationaliste pragmatique et raisonnable, autant opposé au projet de « Grand Israël » qu'à celui d'État binational. Il pourrait être l'atout de Moscou.

Le bras long du Groupe de Bilderberg, par Manlio Dinucci

Depuis plusieurs années, beaucoup d'âneries ont été écrites à propos du Groupe de Bilderberg. Pourtant, à partir de documents, il est possible d'en avoir une vision fiable. De nombreux chercheurs s'y sont attelés. Il ne s'agit absolument pas d'un gouvernement mondial, mais d'un réseau d'influence, composé par la CIA et le MI6 pour soutenir l'Otan.

Washington reconnaitrait Assad si les Iraniens quittent la Syrie

Le porte-parole du Kremlin, Dimitri Preskov (photo), a confirmé le 3 juin 2019 que les États-Unis ont proposé à la Russie de participer à un sommet tripartite, avec Israël, à Jérusalem. Washington n'entend reconnaître la légitimité du président syrien, Bachar el-Assad, que si Moscou s'engage à évincer l'Iran du pays. Or, a fait remarquer Preskov, ceci n'est pas de son ressort, la Syrie étant un État souverain. Après trois semaines d'accalmie, les bombardements israéliens sur des objectifs iraniens en Syrie (...)

Liste des participants à la réunion 2019 du Groupe de Bilderberg

Le Groupe de Bilderberg est une institution créée en 1954 par la CIA et le MI6. Il se réunit chaque année, non pas sous la protection de la police du pays hôte, mais de l'Otan, dont il relaie habituellement les messages. Le rendez-vous 2019 se tient du 30 mai au 2 juin 2019 à Montreux (Suisse). Comme à l'habitude, la CIA, le MI6 et l'Otan y sont représentés. Pour en savoir plus : « Ce que vous ignorez sur le Groupe de Bilderberg », par Thierry Meyssan, Komsomolskaïa Pravda/Réseau Voltaire, 9 avril (...)

L'« Axe de la Résistance » n'est pas homogène

La « Journée de Jérusalem », instituée par l'imam Rouhollah Khomeini, a été marquée par des manifestations monstres en Iran et par d'autres très importantes en Algérie, au Bahreïn, en Irak, en Syrie et au Yémen. Les discours ont dénoncé le projet de « Deal du siècle » du président Donald Trump, dans le contexte de la montée des tensions entre Washington et Téhéran. Surtout, contrairement aux commentaires de la presse arabe, iranienne et occidentale, les différentes sensibilités de l'« Axe de la Résistance » se (...)

La question religieuse fait exploser la vie politique israëlienne

La Knesset (Parlement israélien) a voté sa dissolution le 29 mai 2017, cinq semaines après sa désignation. De nouvelles élections parlementaires ont été convoquées pour le 17 septembre. C'est la question religieuse qui a fait exploser la Knesset : Yisrael Beiteinu exigeait que les élèves des instituts de théologie soient soumis au régime général de la Loi. Les ultra-orthodoxes avaient refusé son projet de loi définissant les conditions d'une période transitoire pour assujettir les étudiants de la Torah au (...)

Commentaire russe concernant le séminaire « De la paix à la prospérité » à Manama

Selon les informations qui nous parviennent, Washington a l'intention d'organiser un séminaire intitulé "De la paix à la prospérité" les 25 et 26 juin dans la capitale de Bahreïn. A cette occasion pourrait être annoncée la partie économique dudit "deal du siècle" pour le processus de paix au Proche-Orient. De toute évidence, les États-Unis comptent mobiliser d'importants fonds financiers, notamment grâce aux dons, pour réaliser de grands projets d'infrastructure prétendument orientés sur l'amélioration de (...)

Les Palestiniens, les Chinois et les Russes ne participeront pas à la Conférence de Manama

Le Chine et la Russie ont annoncé qu'elles ne participeraient pas à la conférence de Manama, déjà boycottée par la Palestine (à la fois par l'Autorité palestinienne et par le Hamas). Au contraire, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Qatar (c'est-à-dire les trois principaux bailleurs de fonds arabes) seront présents. Depuis deux ans, les États-Unis envisagent de favoriser le développement économique des Territoires palestiniens en échange de l'acceptation de la situation politique actuelle. (...)

La répression de l'affaire Assange

« Les lanceurs d'alertes et les dénonciateurs de crimes tels Julian Assange sont les héros de notre temps » / « Il nous faut une Charte pour les droits des lanceurs d'alertes », Entretien avec Alfred de Zayas / Un groupe de travail de l'ONU exprime sa préoccupation au sujet de l'affaire Assange / « Malheureusement, je suis convaincue que Julian Assange n'obtiendra pas de procès équitable », Extrait d'un appel de Mairead Maguire / Ce n'est pas seulement l'agriculture qui est appelée à disparaître avec l'abolition de la paysannerie, par Heinrich Wohlmeyer / La Souveraineté au service des peuples

Comment éviter les conflits militaires

« Le plus important est d'éviter la guerre, les conflits militaires ». Des difficultés à surmonter les préjugés, Interview de Piotr O. Tolstoï / « Sans identité il n'y a ni souveraineté ni résistance ». Un complément à la Conférence de Belgrade de fin mars 2019, par Fulvio Grimaldi / Les dépenses militaires atteignent un nouveau sommet / Protection de la libre formation de l'opinion en démocratie directe. Une Première : le Tribunal fédéral annule une votation fédérale, par Marianne Wüthrich / Une décision exceptionnelle du Tribunal fédéral, Entretien avec Rainer J.

UE : le nouveau Haut représentant pour la PESD

Les négociations vont bon train pour désigner le nouveau Haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité. Ce poste, dont les activités sont strictement encadrées par les Etats-Unis via l'Allemagne, est aujourd'hui détenu par l'Italienne Federica Mogherini. Elle avait été choisie en raison de sa connaissance des organisations jihadistes. Son successeur devrait être le Néerlandais Frans Timmermans qui avait accusé au Conseil de sécurité des Nations unies, la (...)

La mascarade de l'Union européenne, par Thierry Meyssan

Pour Thierry Meyssan, les Européens sont aveugles parce qu'ils ne veulent pas voir. Ils persistent à croire que l'Union européenne, c'est la paix et la prospérité, malgré les échecs incontestables dans ces deux domaines. Ils s'imaginent une opposition intérieure entre patriotes et populistes, alors que ces deux groupes se placent sous la protection du Pentagone contre la Russie. La stratégie internationale de l'après-Deuxième Guerre mondiale se poursuit à leur détriment, sans qu'ils en aient conscience.

Le prisonnier politique de l'Otan, Mateusz Piskorski, libéré !

Notre ami et collaborateur, Mateusz Piskoski (photo), a été libéré en Pologne, à la suite de 3 années de détention préventive. La Justice polonaise persiste à accuser l'ancien député et président du Parti Zmiana (Changement) d'espionnage au profit de la Russie et de la Chine. La caution d'un demi-million de dollars qui avait été fixée a été ramenée à 200 000 zloty (environ 50 000 euros). Elle a été réunie par sa famille et ses amis. Il reste interdit de sortir de Pologne et doit se rendre trois fois par semaine (...)

L'Onu enjoint Londres de restituer l'archipel des Chagos, dont Diego Garcia

Le 22 mai 2019, l'Assemblée générale des Nations unies a enjoint le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord de quitter dans un délai de six mois l'archipel des Chagos qu'il occupe illégalement et de le restituer à Maurice. L'Assemblée générale avait saisi la Cour internationale de Justice, le 22 juin 2017, du litige opposant Maurice au Royaume-Uni. Celle-ci avait statué que l'indépendance de Maurice avait été truquée par le Royaume-Uni qui avait illégalement démembré son territoire. (...)

Washington reprend les accusations d'Al-Qaïda contre Damas

Le département d'État US poursuit ses allégations selon lesquelles le gouvernement de la République arabe syrienne (dite « régime d'Assad ») réprimerait la révolte de sa population en utilisant des armes chimiques. Dans un communiqué , il s'interroge sur une telle attaque qui aurait eu lieu le 19 mai 2019 à Idleb. L'accusation qu'il relaie a été formulée par Hayat Tahrir al-Cham (dénomination actuelle d'Al-Qaïda à Idleb) [photo]. Le nom même de ce groupe indique qu'il n'a pas pour objectif de renverser la (...)

Entretien d'Emmanuel Macron avec Youssef Ier Absi

Le président de la République Emmanuel Macron a reçu, dimanche 12 mai à l'Elysée, Sa Béatitude Youssef Ier Absi, Patriarche d'Antioche des melkites. Le Patriarche Absi effectue sa première visite en France en tant que chef de l'Eglise melkite, à l'invitation de l'Oeuvre d'Orient. L'entretien a notamment porté sur la situation au Proche-Orient. Le président de la République a rappelé les liens anciens qui unissent la France aux Eglises d'Orient. Il a souligné la volonté de la France de mobiliser la communauté (...)

Utilisation présumée d'armes chimiques par le régime d'Assad

Les États-Unis continuent de surveiller de près les opérations militaires menées par le régime d'Assad dans le nord-ouest de la Syrie, en particulier les indices de toute nouvelle utilisation d'armes chimiques par le régime. Malheureusement, nous continuons d'observer des indications selon lesquelles le régime d'Assad pourrait de nouveau avoir recours à des armes chimiques, notamment une attaque présumée au chlore dans le nord-ouest de la Syrie le matin du 19 mai 2019. Nous rassemblons toujours des (...)

L'Arabie saoudite était informée à l'avance des attentats au Sri Lanka

La police du Sri Lanka a arrêté un prédicateur wahhabite, Mohamed Aliyar, directeur du Centre de guidance islamique de Kattankudy, ville de l'Est à majorité musulmane. Il serait lié à Zahran Hashim, le chef de l'opération conduite par Daesh à Pâques et qui a coûté la vie à près de 270 personnes et blessé plus de 500. Le Centre de guidance islamique, que fréquentait le chef local de Daesh, est financé par les dons des camarades de classes islamiques à Riyad de Mohamed Aliyar. Le journal libanais, édité par (...)

Venezuela, Iran : Trump et l'État profond, par Thierry Meyssan

Les événements qui se sont déroulés au Venezuela et la montée de la tension entre Washington et Téhéran sont présentés de manière fallacieuse par la presse US. On ne peut rien y comprendre au vu des déclarations contradictoires de chaque camp. Il importe d'approfondir l'analyse après avoir vérifié les faits et en intégrant l'opposition entre les différents courants politiques de ces pays.

Notre-Dame : la plus grande opération immobilière d'Europe a débuté à Paris

L'opération immobilière de rénovation de l'île de la Cité et de sa transformation en une promenade touristique a débuté avec l'adjudication d'une partie de l'Hôtel-Dieu à Novaxia, le groupe d'« urbanisme transitoire » du « philanthrope » Joachim Azan (photo). Cette méga-opération a été imaginée en 2016, à la demande du président François Hollande et de la maire de Paris, Anne Hidalgo, par le directeur des monuments historiques Philippe Bélaval et l'architecte Dominique Perrault. Elle prévoit de profiter de la (...)

Près de 200 000 Chypriotes ne pourront pas voter aux élections européennes

Le République de Chypre est membre de l'Union européenne depuis 2004. Cependant deux parties de l'île (dite « Zones britanniques ») sont occupées par le Royaume-Uni depuis l'indépendance en 1959 et une autre (dite « République turque de Chypre du Nord ») par l'armée turque depuis 1974. L'Union européenne n'a que faire de ces occupations militaires. Elle n'entend pas libérer Chypre, mais attendre un règlement « pacifique » des deux problèmes qui ne vient pas. Lors des élections pour le Parlement européen du (...)

La société syrienne et la laïcité, par Thierry Meyssan

Avant la guerre, la société syrienne était organisée de manière laïque pour permettre la mixité des très nombreuses communautés religieuses qui la composent. Tous les Syriens ont souffert des atrocités commises par les jihadistes (dont les Européens rejettent aujourd'hui la responsabilité sur la République arabe syrienne). Beaucoup d'entre eux se sont alors tournés vers Dieu. La pratique religieuse est passée d'environ 20 % à 80 %. La communauté chrétienne fidèle à Rome a largement émigré, tandis que les orthodoxes sont restés. Les musulmans sunnites sont désormais beaucoup plus majoritaires.

Venezuela — Erratum

Le Venezuela a été le théâtre d'un coup d'État improvisé, le 30 avril et le 1er mai 2019 . Le directeur du SEBIN (Servicio Bolivariano de Inteligencia Nacional), le général Manuel Ricardo Cristopher Figuera, qui était en relation avec la CIA depuis plus d'un an, et allait être arrêté a tenté le tout pour le tout. Selon ses propres déclarations, il conserverait son amitié pour le président Nicolás Maduro, mais aurait tenté de « sauver » son pays de l'influence de son entourage. C'est lui qui a prétendu, à (...)