Réseau Voltaire

Éléments du fil RSS

Le Canada interdit aux Vénézuéliens vivant sur son sol d'élire leur président

Le Canada vient de notifier à l'ambassade du Venezuela l'interdiction d'organiser des bureaux de vote dans le cadre de l'élection présidentielle vénézuélienne. Cette décision contrevient à la Convention de Vienne sur les relations consulaires. Identiquement, la France et l'Allemagne avaient violé la même convention en interdisant aux ambassades syriennes d'organiser des bureaux de vote dans le cadre de l'élection présidentielle syrienne de juin 2014 . Le Canada, la France et l'Allemagne prétendent (...)

Déclaration du sommet UE-Balkans occidentaux

Déclaration de Sofia Nous, dirigeants de l'Union européenne (UE) et de ses États membres, en concertation avec nos partenaires des Balkans occidentaux, et en présence des parties prenantes régionales concernées, avons aujourd'hui conclu ce qui suit : 1. L'UE se félicite de l'attachement commun des partenaires des Balkans occidentaux aux valeurs et aux principes européens ainsi qu'à la vision d'une Europe forte, stable et unie, reposant sur nos liens historiques, culturels et géographiques et sur les (...)

Les élections ne suffisent pas à la démocratie, par Thierry Meyssan

Vu d'Occident, trois élections démocratiques viennent de se tenir en Tunisie, au Liban et en Iraq. Mais pour ces peuples, ces scrutins n'avaient pas grand chose à voir avec l'idéal démocratique car les institutions, que les Occidentaux leur ont imposées, ont été conçues pour les empêcher de choisir librement leurs dirigeants.

Quelles relations entre la Suisse et l'UE ?

Mettre de l'ordre dans la relation UE–Suisse. « La Suisse n'a pas besoin d'accord-cadre avec l'Union européenne », par Felix W. Zulauf / « Le Conseil fédéral étouffe les petites centrales hydroélectriques », par Marianne Wüthrich / Comment la Suisse s'est sauvée. Livre fondamental sur l'histoire de la Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale / Un accord-cadre avec l'UE que personne ne connaît … Les antécédents, par Werner Wüthrich / « Favoriser la prise de conscience de notre appartenance à une destinée commune ».

La Russie ne livrera pas de S-300 à la Syrie

Le conseiller du Kremlin chargé de l'aide aux pays étrangers, Vladimir Kozhin, a déclaré que la Russie ne livrera pas de S-300 à la Syrie. Après la voyage du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Moscou (9 mai) et les échanges de tirs de part et d'autre de la ligne de démarcation syro-israélienne (10 mai), cette livraison qui avait été évoquée après l'attaque tripartite contre la Syrie (14 avril) a été annulée. En d'autres termes, la Russie qui protège l'espace aérien syrien ne souhaite pas rendre (...)

Le président du Guatemala contre la CICIG, la Suède et le Venezuela

Le Guatemala a exigé le changement des ambassadeurs de Suède (Anders Kompass) et du Venezuela (Elena Alicia Salcedo Poleo). Les deux diplomates ont très activement soutenu la Commission internationale contre l'impunité au Guatemala (Comisión Internacional contra la Impunidad en Guatemala, CICIG). Cet organisme, créé par les Nations unies et approuvé par l'assemblée guatémaltèque, est chargé d'aider de ministère public et la police du pays. Le président Jimy Morales avait tenté d'expulser le président de (...)

L'application des sanctions US contre l'Iran

Le président Trump a donné 90 ou 180 jours, selon les secteurs, aux États et sociétés privées pour cesser de travailler avec l'Iran. Les sanctions sur le métal, la monnaie, la dette et les produits automobiles notamment seront applicables à partir du 7 août. Les sanctions dans les secteurs bancaires et pétroliers seront applicables à partir du 5 novembre. Certaines voix dans l'Union européenne demandent des exemptions, au moins pour l'exécution des contrats déjà signés (Airbus, Lufthansa, Peugeot, (...)

Le « coup de maître » des États-Unis contre le Venezuela, par Stella Calloni

Stella Calloni révèle le plan secret du SouthCom pour renverser la République bolivarienne du Venezuela. Ce document, que nous avons publié, contredit les engagements du président Trump de mettre fin aux changements de régime qui caractérisaient la politique impériale US. Il atteste que l'image internationale de chaos du Venezuela est entièrement fabriquée et ressort exclusivement de la propagande anglo-saxonne.

Le récit du « jour de la Victoire » des Russes (ou l'Histoire de la Seconde Guerre mondiale rarement évoquée en Occident), par Michael Jabara Carley

Professeur d'histoire contemporaine à l'université de Montréal, Michael Jabara Carley raconte ici le rôle de l'Union soviétique contre le nazisme. Puis il analyse la manière dont cette histoire a été volontairement déformée par les Anglo-Saxons et est malhonnêtement enseignée dans le monde occidental.

L'Iran et Israël ont-ils déclaré une nouvelle guerre ?, par Thierry Meyssan

Répondant aux États-Unis qui se sont retirés de l'accord nucléaire, plus encore qu'à Israël qui les avait bombardés, les Gardiens de la Révolution iraniens ont attaqué le Golan occupé depuis leurs bases syriennes. Se dirige-t-on vers une nouvelle guerre régionale ou s'agit-il d'une opération à usage intérieur iranien ?

Discours d'Emmanuel Macron à la réception du Prix Charlemagne 2018, par Emmanuel Macron

Madame la Chancelière, chère Angela, merci beaucoup pour vos mots, Monsieur le maire d'Aix-la-Chapelle, Monsieur le président du comité du prix Charlemagne, Sir, Mesdames et Messieurs les chefs d'Etat et de gouvernement, Mesdames et Messieurs, anciens lauréats du prix Charlemagne, Mesdames et Messieurs les ministres, Monsieur le ministre-président du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, Mesdames et Messieurs les ambassadeurs et consuls, Mesdames et Messieurs les parlementaires, Mesdames et (...)

Bouquet avec bombe nucléaire en provenance des USA, par Manlio Dinucci

Contrairement à une idée reçue, les nouveaux avions de combat multirôles états-uniens, les F-35, ont été conçus comme des éléments de la stratégie nucléaire du Pentagone. Ils pourront transporter et larguer les nouvelles bombes atomiques B61-12. Consciemment ou pas, les propriétaires de ces avions se préparent à la guerre nucléaire.

Déclaration conjointe d'Emmanuel Macron, Theresa May et Angela Merkel, à la suite de la déclaration de Donald Trump sur l'Iran

C'est avec regret et préoccupation que nous, dirigeants de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni, prenons note de la décision du Président Trump de procéder au retrait des Etats-Unis d'Amérique du Plan d'action global commun (ou Joint Comprehensive Plan of Action - JCPoA). Ensemble, nous soulignons notre engagement continu en faveur du JCPoA. Cet accord revêt une importance particulière pour notre sécurité partagée. Nous rappelons que le JCPoA a été entériné à l'unanimité par le Conseil de (...)

Novichok : le Premier ministre tchèque contredit le président

Contredisant les propos du président de la République tchèque, Miloš Zeman, le Premier ministre, Andrej Babiš, a tweeté « La République tchèque n'a jamais produit, développé, ni stocké aucune substance du groupe Novitchok ». Dans un communiqué, il a précisé que son pays avait effectivement réalisé une micro-synthèse d'une substance du groupe Novitchok dans le cadre d'un programme militaire destiné à assurer la protection des civils et des soldats. Il a souligné que cette procédure ne saurait être considérée (...)

Discours d'investiture de Vladimir Poutine, par Vladimir Poutine

Chers citoyens russes, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Je salue tous les citoyens de notre grande Patrie et tous nos concitoyens résidant à l'étranger, tous ceux qui regardent ou écoutent la retransmission de cette cérémonie solennelle, tous ceux qui sont présents ici, dans les salles historiques du Kremlin et sur la place déjà ancienne des Cathédrales. En ces instants, alors que je prends mes fonctions de Président de la Russie, je mesure avec gravité la responsabilité colossale qui est la (...)

Les Tunisiens rejettent leur système politique

Les Tunisiens étaient appelés à élire leurs conseils municipaux, le 6 mai 2018. Seuls 33 % d'entre eux ont voté, privant clairement les élus de légitimité démocratique. Par le passé, les conseils municipaux étaient désignés et non pas élus. Ils disposaient au demeurant de peu de pouvoir. Cependant, un nouveau Code des collectivités locales, adopté le mois dernier, devrait accroître leurs responsabilités. Le scrutin était dominé par deux partis : les islamistes d'Ennahdha (Frères musulmans) et les laïques (...)

Moins d'un électeur sur deux a voté au Liban

Le Liban a tenu des élections législatives, le 6 mai 2018, après neuf ans sans aucune consultation nationale au suffrage universel. Chaque électeur est assigné à une communauté religieuse enregistrée. L'appartenance à une communauté est héréditaire et n'a aucun rapport avec la foi ou l'absence de foi des électeurs. Une nouvelle loi électorale garantissait l'immobilisme : le nombre de député par communauté religieuse était préalablement fixé. De même, les fonctions du président de l'Assemblée et du Premier (...)

Après l'agression tripartite de la Syrie

Les dessous de la crise au Venezuela, par Alfred de Zayas / « Nous devons mettre fin aux guerres », Interview de David Beasley / « Si vous ne voulez pas la guerre, alors il n'y a pas d'autre moyen que la politique de détente », Entretien avec Gabriele Krone-Schmalz / Etats-Unis : Déclaration contre une guerre élargie en Syrie / Il n'y a pas de quoi être fier de la participation de la France au bombardement de la Syrie.

La France propose de changer les statuts de l'OIAC

Depuis plusieurs mois, les membres du « petit groupe » (Arabie saoudite, États-Unis, France, Jordanie, Royaume-Uni) tentent d'éliminer la Russie du Conseil de sécurité des Nations Unies. Dans la même veine, la France vient de proposer d'amender les statuts de l'OIAC, l'organisation chargée de vérifier l'application du Traité d'interdiction des armes chimiques —ce qui par voie de conséquence modifierait le sens du Traité—. L'idée est que, puisque la Russie s'est opposée à la version atlantiste de l'affaire (...)

Le leader de l'opposition syrienne vole 47 millions de dollars à son organisation

Selon plusieurs responsables de l'Armée de l'islam (groupe jihadiste jadis implanté dans la Ghouta orientale), le chef de leur organisation, Mohammed Alloush, s'est enfui après avoir volé 47 millions de dollars à son organisation. Mohammed Alloush (de face sur la photo avec Staffan de Mistura) est le cousin de Zahran Alloush, fondateur du groupe jihadiste, mort en décembre 2015. La famille Alloush est dirigée par le grand-père, un prêcheur wahhabite réfugié en Arabie saoudite. Elle dispose de biens (...)

La République tchèque a bien produit du Novichok

Lors d'un entretien à la télévision Barrandov, le président de la République tchèque, Miloš Zeman, a indiqué avoir commandité un rapport de ses services de Renseignement sur l'allégation russe selon laquelle son pays aurait produit du Novichok. « Il faut en conclure que notre pays a produit et testé un [agent de la classe] Novichok, même si [il a été produit] seulement en petites quantités puis détruit (…) Il serait hypocrite de prétendre que ce n'est pas le cas (…) Il n'est pas nécessaire de mentir », (...)

Réaction française aux propos du président Trump sur les attentats du 13 novembre 2015

Le 13 novembre 2015, plusieurs dizaines de nos concitoyens ont été victimes d'une série d'attentats terroristes planifiés depuis l'étranger, coordonnés et exécutés avec des armes de guerre Grâce à l'efficacité et au professionnalisme des forces d'interventions spéciales et à la bravoure et l'héroïsme des policiers français, des centaines de vies ont pu être épargnées. La France exprime sa ferme désapprobation des propos du président Trump au sujet des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et demande le respect de (...)

Flotte US avec 1 000 missiles en Méditerranée, par Manlio Dinucci

Le déploiement du groupe naval du porte-avions USS Harry S. Truman est intervenu en même temps que le bombardement tripartite de la Syrie. Cette armada, incluant un bâtiment allemand, vient d'entrer en Méditerranée avec une puissance de feu inégalée. Selon l'Otan, il a été envoyé là-bas pour y confronter l'influence russe.

Le cycle du mensonge, par Thierry Meyssan

Lorsqu'ils veulent condamner un suspect, les Occidentaux l'accusent de toutes sortes de crimes jusqu'à ce qu'ils se trouvent en situation de prononcer la sentence. Peu importent la Vérité et la Justice, seule compte leur puissance. Revenant sur l'accusation d'usage d'armes chimiques en Syrie, Thierry Meyssan rappelle que si l'accusation ne date que de quelques années, le principe de désigner la Syrie comme coupable est établi, lui, depuis plus de deux mille ans.

17 témoins déposent devant l'OIAC

17 témoins sont venus déposer devant l'OIAC à la demande de la Russie, le 27 avril. Ces personnes apparaissent sur la vidéo diffusée par les Casques blancs d'une « attaque chimique » à Douma ou sont des responsables de cet hôpital. Elles ont toutes attesté que cette « attaque chimique » n'a jamais eu lieu. Les délégations des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France ont protesté contre ce show et confirmé qu'elles disposent de preuves qui contredisent ces témoignages. Mais elles ne les ont pas produites. (...)

Le Liban s'oppose à la conférence de Bruxelles II

La conférence de Bruxelles II en soutien à la Syrie et aux pays de la région, co-organisée par l'Union européenne et les Nations unies, s'est clôturée le 25 avril 2018. Les États donateurs ont mis en scène leur volonté d'aider le Liban a continuer à héberger des réfugiés syriens, le temps nécessaire à l'élaboration d'une solution politique pour ce pays. Ils ont donc enjoints les pays hôtes à donner un statut juridique aux réfugiés, y compris en cas de retour temporaire chez eux. Le Premier ministre libanais (...)

Les États-Unis dépassés par la guerre électronique russe

Intervenant le 24 avril 2018 au symposium GEOINT 2018, le général Raymond A. Thomas III (commandant en chef des Opérations spéciales (USSOCOM), a révélé l'ampleur de la guerre électronique entre les États-Unis et « l'ennemi » (comprendre la Russie). Selon lui, « l'ennemi » brouille ou inhibe systématiquement les systèmes US en Syrie, rendant impossible au Pentagone de surveiller la zone de combat. Lors de l'attaque tripartite du 14 avril, l'armée russe est parvenue à hacker les transmissions GPS de sorte (...)

Déclaration finale de la Conférence de lutte contre le financement de Daech et d'Al-Qaida

En hommage à toutes les victimes du terrorisme, Nous, Etats membres du Groupe d'action financière (GAFI), des organismes régionaux de type GAFI (ORTG), du G20 et de la Coalition internationale contre Daech, en présence d'organisations et d'agences internationales et régionales, nous sommes réunis à Paris le 26 avril 2018 pour étudier les moyens de renforcer l'efficacité de notre action de lutte contre le financement du terrorisme, en nous appuyant sur le travail accompli depuis l'adoption de la (...)

Discours d'Emmanuel Macron à la Conférence de lutte contre le financement de Daech et d'Al-Qaïda, par Emmanuel Macron

Merci beaucoup, Monsieur le Secrétaire général, pour vos propos et merci, une fois encore, à l'OCDE de son accueil. Mesdames et Messieurs les Présidents, Madame la Directrice générale, Messieurs les Commissaires, Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Mesdames, Messieurs, Vous venez parfaitement, Monsieur le Secrétaire général, de rappeler le cadre dans lequel s'inscrit cette conférence et plus largement ce que j'appellerai cette mobilisation à l'initiative (...)

Déclaration des co-présidents de la conférence de Bruxelles sur l'avenir de la Syrie et des pays de la région

1. La deuxième conférence de Bruxelles sur l'aide à apporter pour l'avenir de la Syrie et des pays de la région s'est tenue les 24 et 25 avril 2018. Elle était organisée par l'Union européenne et coprésidée par les Nations unies. 2. Un an après la première conférence de Bruxelles et dans le prolongement des trois conférences des donateurs organisées précédemment au Koweït et de la conférence de Londres de 2016, cette conférence a permis de renouveler et de renforcer l'engagement politique, humanitaire et (...)

Discours d'Emmanuel Macron devant le Congrès des États-Unis, par Emmanuel Macron

Monsieur le Président de la Chambre des représentants, Monsieur le Vice-président des États-Unis, Mesdames et Messieurs les membres du Congrès des États-Unis, Mesdames et Messieurs, C'est un honneur pour la France, pour le peuple français et pour moi-même d'être reçu dans ce sanctuaire de la démocratie, où se sont écrites tant de pages de l'histoire des États-Unis. Nous sommes aujourd'hui entourés d'images, de portraits et de symboles qui nous rappellent que la France a participé de tout son cœur à (...)

Soixante-dix ans de sujétion aux USA et à l'Otan, par Manlio Dinucci

Manlio Dinucci dresse le bilan de soixante-dix ans de relations entre l'Italie d'une part, les États-Unis et l'Otan de l'autre. Laisant de côté la question du terrorisme sous faux drapeau organisé par l'Alliance sur le sol italien lors des années de plomb, il relève uniquement l'engagement des armées italiennes pour le compte de son « allié » ; une Histoire qui parle d'elle-même.

Le fiasco du bombardement de la Syrie, par Thierry Meyssan

Plus le temps passe depuis l'attaque alliée contre la Syrie du 14 avril 2018, et plus les informations disponibles font apparaître l'ampleur du désastre. Si les États-Unis parviennent encore à empêcher les fuites provenant de leurs armées, celles provenant de France sont sans appel. Washington, Paris et Londres ont certes montré qu'ils entendaient toujours régir le monde, mais aussi qu'ils n'en ont plus les moyens.

Lafarge travaillait pour les services secrets français en Syrie

L'enquête judiciaire française sur l'affaire Lafarge vient de mettre en lumière les liens très étroits entre le cimentier et les services secrets français en Syrie. Alors qu'elle est chargée d'instruire une plainte d'anciens salariés de la multinationale contre leur employeur, la juge Charlotte Bilger étend progressivement ses investigations à l'activité du cimentier. De fil en aiguille, elle en est venue à s'interroger sur une éventuelle fourniture de ciment à Daesh. Avant même l'ouverture de cette (...)

L'affaire Skripal : le mensonge de trop ?, par Michael Jabara Carley

L'historien canadien Michael Jabara Carley résume ici les différents arguments de l'affaire Skripal. Il montre que les autorités britanniques cachent probablement certains éléments et n'ont pas hésité plusieurs fois à mentir pour accuser la Fédération de Russie. Il établi alors un parallèle avec un vieux scandale anglais, étrangement identique à l'affaire actuelle.

Le Conseil de sécurité se réunit en Suède à huis clos

La Suède, membre temporaire du Conseil de sécurité, vient d'organiser une séance délocalisée de cette instance. Chaque année, le Conseil tient une séance délocalisée pour débattre amicalement. Les quinze ambassadeurs et le secrétaire général se sont retrouvés dans une ferme aménagée à Backåkra, au sud de la Suède, afin d'y discuter librement de la guerre en Syrie. Cette résidence d'été fut la demeure de l'ancien secrétaire général de l'Onu, Dag Hammarskjöld, assassiné en (...)

Les esprits s'échauffent à Ankara et Washington

Le ton monte entre la Turquie et les États-Unis, après les tentatives d'assassinat du président Recep Tayyip Erdoğan, dont celle ayant conduit à la tentative de coup d'État de juillet 2016. La Turquie détient un pasteur évangélique US, Andrew Brunson, établi depuis 23 ans sur son sol. Elle l'accuse de collusion avec le PKK (Kurdes) et le FETÖ (Fethullah Gülen). En réalité, le président Erdoğan a plusieurs fois évoqué l'offre faite à Washington : « Un pasteur contre un pasteur », c'est-à-dire la libération du (...)

Les ratées de l'opération alliée contre la Syrie

Deux missiles US n'ont pas explosés. Ils ont été acheminés le 18 avril en Russie pour y être examinés . Les technologies US et russes sont radicalement différentes de sorte que les avancées de l'un et de l'autre sont difficilement copiables. Cependant, les ingénieurs militaires russes étudieront les techniques US pour améliorer leurs propres techniques de contre-missiles. Un avion Rafale français n'a pas été en mesure de tirer un des missiles Scalp-EG embarqué . Tandis que trois missiles de croisière (...)

La vengeance du général Benoît Puga

Le palais de l'Élysée a annoncé l'ouverture de la procédure de radiation du président syrien, Bachar el-Assad, de l'Ordre de la Légion d'honneur. Elle lui avait été décernée par le président Jacques Chirac, qui se présentait alors comme son tuteur et l'introduisait dans l'arène internationale. Cette procédure, extrêmement rare, est conduite par le général Benoît Puga. Celui-ci fut commandant des Forces spéciales (COS), puis du renseignement militaire (DRM). Il fut chef d'état-major particulier de deux présidents (...)

La Russie découvre un laboratoire chimique à Douma

L'armée russe a découvert un laboratoire chimique clandestin à Douma, dans la zone abandonnée par les jihadistes. Des précurseurs d'armes chimiques, comme du thiodiglycol et de la diethanolamine s'y trouvaient, a affirmé le spécialiste de ce type d'arme, Alexander Rodionov, sur Rossiya TV, le 17 avril 2018. Ils servent notamment à la fabrication de gaz moutarde.

De l'armement russe livré à Tartous

Selon le Daily Mail, deux navires russes (le Project 117 LST Orsk 148 et le RoRo Alexandr Tkachenko) ont été vus traversant le Bosphore, alors qu'ils se dirigeaient vers le port syrien de Tartous. Les photos prises montrent qu'ils transportaient divers matériels d'armement, dont des tanks soviétiques BTR-80. “Russian reinforcements head for Syria”, Jessica Finn & Jennifer Smith, The Daily Mail, April 16, (...)

Vers une alliance des chrétiens contre la guerre en Syrie

À l'initiative du patriarche Cyrille de Moscou (orthodoxe) et en collaboration avec le pape François de Rome (catholique), une alliance est en train de se nouer avec les patriarches Bartholomée Ier de Constantinople, Théophile III de Jérusalem, Théodore II d'Alexandrie et Jean X d'Antioche, pour s'opposer à la guerre en Syrie. Elle fait suite à la Déclaration conjointe des patriarcats grec-orthodoxe, syriaque-orthodoxe et grec-melkite catholique d'Antioche et tout l'Orient sur le bombardement de la (...)

Faux « made in USA » et mensonges « made in Italy », par Manlio Dinucci

Présentée comme une opération tripartite, l'attaque de la Syrie par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, était entièrement coordonnée par l'Otan. Comme celle de l'Iraq, il y a quatorze ans, elle était fondée sur un mensonge officiellement démenti à l'avance par les inspecteurs en désarmement de l'OIAC.

Discours d'Emmanuel Macron au Parlement européen, par Emmanuel Macron

Monsieur le Président du Parlement européen, Monsieur le Président de la Commission européenne, Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs les Commissaires, Mesdames et Messieurs les Députés, Je suis très heureux et très honoré de répondre à votre invitation en cette journée, Monsieur le Président, pour pouvoir, comme vous l'avez rappelé à l'instant, échanger librement sur la situation de notre Europe dans un contexte tout particulier. Echanger librement parce que les propositions, les (...)

Washington impose la bipolarité du monde à ses alliés, par Thierry Meyssan

En tirant des missiles sur la Syrie avec ses alliés français et britannique, l'étrange président Donald Trump est parvenu à faire accepter aux Occidentaux la fin de leur domination unilatérale sur le monde. Le résultat insignifiant de cette démonstration de force ramène l'Otan à la réalité. Sans avoir fait usage de ses armes, la Russie succède à l'Union soviétique dans l'équilibre du monde.