Réseau Voltaire

Éléments du fil RSS

Les Cinq Yeux contre Huawei

Washington a demandé à Ottawa l'arrestation de Meng Wanzhou et son extradition. La jeune femme est directrice financière et fille du fondateur de Huawei, le géant chinois des télécoms. Elle a été arrêtée le 6 décembre 2018 au Canada. La guerre entreprise par Washington contre Huawei a une raison profonde et quantité de justifications de façade. Le fond du problème, c'est que la firme chinoise utilise un système de cryptage qui empêche la NSA d'intercepter ses communications. De nombreux gouvernements et (...)

Israël ne parvient pas à fournir à la Finul de preuves de l'existence de tunnels du Hezbollah

Pour la troisième journée consécutive, les Forces de Défense israéliennes poursuivent l'opération Bouclier du Nord sous le commandement du chef de la région Nord, le général Yoël Strick, et la supervision du chef d'état-major, le général Gadi Eizenkot. Tsahal a déclaré avoir repéré deux tunnels du Hezbollah s'enfonçant en territoire israélien. Le représentant permanent d'Israël à l'Onu, l'ambassadeur Danny Danon, a dénoncé une violation de la résolution 1701 par le Hezbollah et appelé à la condamner. Selon lui, (...)

Discours d'Édouard Philippe en réponse aux émeutes, par Édouard Philippe

Depuis plus de trois semaines, des dizaines de milliers de Français expriment leur colère, sur des ronds-points, des péages, près de zones commerciales ou dans les rues de nombreuses villes de France. Cette colère vient de loin. Elle a longtemps couvé, elle est souvent restée muette, par pudeur et par fierté. Elle est aujourd'hui exprimée avec force et de façon collective. Cette colère, il faudrait être sourd et aveugle pour ne pas la voir, ni l'entendre. Comme le Président de la République, comme les (...)

Israël-Liban : qui viole la résolution 1701 ?

Sur cette photo prise le 4 décembre, à droite, des véhicules de la Finul à Kfar Kila (Liban). À gauche, un panneau en hommage à un jeune combattant du Hezbollah, mort en martyr, et des drapeaux de la Résistance libanaise et de la Palestine. Dans cette zone, les panneaux de signalisation indiquant la frontière israélienne ne pas pas fléchés « Israël », mais « Palestine ». La Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) ne confirme pas l'existence des tunnels en territoire israélien que Tsahal (...)

Conférence de presse d'Emmanuel Macron à l'issue du G20, par Emmanuel Macron

Mesdames, Messieurs, J'ai souhaité à l'issue de ces trois jours en Argentine, pour une visite bilatérale, à l'invitation du président MACRI, et puis ce G20 rendre compte des éléments qui me paraissent les plus importants. Sur la partie bilatérale, nous avons eu l'occasion avec le président MACRI de nous exprimer et je pourrai y revenir en fonction de vos questions. Je veux ici souligner combien ce G20 se tenait dans un contexte particulier où le multilatéralisme, alors qu'il est sans doute plus (...)

Tsahal nettoie les tunnels du Hezbollah à sa frontière

Les Forces de défense israéliennes ont lancé, le 4 décembre 2018, une opération des destruction des tunnels creusés par le Hezbollah libanais dans le no man's land installé par les Nations Unies entre les deux pays (opération « Bouclier du Nord »). Depuis quatre ans, le Hezbollah construit des tunnels dans cette zone et se prépare à passer sous la frontière en cas d'attaque israélienne de manière à être en capacité de riposter contre l'État hébreu. Tsahal dispose désormais de sonars de détection des (...)

Pourquoi les États-Unis ont-ils échoué dans le détroit de Kertch ?, par Valentin Vasilescu

L'opération conduite par l'Otan et Israël dans le détroit de Kertch ne devait pas se limiter à l'incident qui a été interrompu par la marine russe. Valentin Vasilescu rappelle que le dispositif d'interruption des communications et des commandes de l'Alliance, déjà mis en place dans une partie de la Syrie et à Kaliningrad, est effectif en mer Noire. Aveugle, Bruxelles n'a pas eu accès aux informations qu'il tentait d'obtenir.

Derrière l'attaque US contre les smartphones chinois, par Manlio Dinucci

La tentative de rééquilibrage des flux commerciaux sino-US de Donald Trump ne correspond pas uniquement à sa volonté de faire revenir aux États-Unis les emplois délocalisés. En effet, le déploiement de nouvelles infrastructures de transport et de communication menace rapidement la position de leader des États-Unis dans le monde. Le bras de fer autour Huawei illustre la manière dont les préoccupations économiques et militaires se rejoignent. Déjà plusieurs États ont observé que Washington ne peut pas les décrypter pour le moment.

Comment l'Occident dévore ses enfants, par Thierry Meyssan

Pour Thierry Meyssan, en se dressant contre leurs institutions, les Français sont le premier peuple occidental à prendre des risques personnels pour s'opposer à la globalisation financière. Bien qu'ils n'en aient pas conscience et imaginent encore que leurs problèmes sont exclusivement nationaux, leur ennemi est le même que celui qui a écrasé la région des Grands lacs africains et une partie du Moyen-Orient élargi. Seuls les peuples qui comprendront la logique qui les détruit et la rejetteront pourront survivre à la crise existentielle de l'Occident.

Riyad finance la Mouqata'a, tandis que Doha finance Gaza

Le Qatar a pris en charge —avec l'assentiment de Tel-Aviv— le paiement des fonctionnaires de Gaza à hauteur de 15 millions de dollars par mois. L'annonce en a été faite un peu avant celle du gazoduc Israël-Chypre-Grèce-Italie qui passe au travers des eaux appartenant à la Palestine. Le Hamas, qui gère sans légitimité la bande Gaza, ne s'y est pas opposé. Le Qatar a parrainé l'accord gazier entre Israël et l'Union européenne. Simultanément, le Qatar a pris en charge le fuel des Gazaouis à hauteur de 60 (...)

Journée insurectionnelle dans le centre de Paris

Le Mouvement des « gilets jaunes », qui manifeste partout en France sans discontinuer depuis le 17 novembre 2018, a organisé le 1er décembre sa seconde manifestation dans la capitale. Celle-ci a donné lieu à des émeutes et des incendies d'abord aux Champs-Élysées, puis dans plusieurs quartiers du centre de Paris ; des scènes sans précédent depuis un demi-siècle. Les manifestants protestent contre le niveau abusif des prélèvements obligatoires (impôts, taxes et cotisations sociales) qui a augmenté de 30 (...)

Discours d'installation du Haut Conseil pour le Climat, par Emmanuel Macron

Mesdames, Messieurs les Parlementaires, Mesdames, Messieurs les Présidents, les Présidentes, Mesdames, Messieurs, les élus, chers amis. Ce rendez-vous a été organisé de longue date pour que nous définissions et bâtissions ensemble la stratégie de notre Nation en matière de transition énergétique. Ces mots – j'en conviens – sont un peu abstraits, mais le sujet est dans l'esprit des Français depuis de nombreuses années. La question climatique sur laquelle se sont engagés beaucoup de citoyens, de (...)

À qui profite l'incident du détroit de Kertch ?, par Valentin Vasilescu

Valentin Vasilescu récapitule le rôle des avions de reconnaissance US et israéliens dans l'incident de Kertch. Ces données ont été confirmées par le FSB russe (dont dépendent les Gardes-côtes) qui ont divulgués des vidéos de l'interrogatoire des marins ukrainiens et un document saisi à bord d'un de leurs navires.

Confirmation de notre version de l'incident de Kertch

La Russie a rendu publics trois interrogatoires des marins ukrainiens faits prisonniers lors de l'incident de Kertch, le 25 novembre 2018, et un document (photo) saisi sur un des navires. Selon ce document et ces vidéos, l'incident avait été planifié par l'Ukraine en coopération avec des puissances étrangères. Deux officiers des services de Renseignement militaires ukrainiens se trouvaient à bord pour coordonner les opérations. Ce sont eux qui ont interdit aux marins de répondre aux messages des (...)

Détroit de Kertch : l'incident semble avoir été préparé et planifié par les États-Unis et Israël, par Valentin Vasilescu

Souvenons-nous que les États-Unis et Israël au moins ont planifié et exécuté ensemble le coup d'État de Kiev, en 2014. Il se trouve que, dans les jours précédents l'incident de Kertch, des avions de reconnaissance de ces deux pays ont été localisés dans la zone. L'avion US travaillait en relation avec le groupe naval de l'USS Harry Truman, qui se tenait prêt à intervenir. Tout s'est donc passé comme si Washington et Tel-Aviv avaient préparé ensemble les événements. Coïncidence ou planification ?

Les mensonges nucléaires de Jens Stoltenberg, par Manlio Dinucci

De même que l'Otan dénonce l'arraisonnement de navires ukrainiens par la Russie sans observer qu'ils avaient violé son espace maritime, de même son secrétaire général, Jens Stoltenberg, dénonce le danger des missiles russes. Le principe de la propagande est immuable : escamoter le contexte et déformer l'échelle des faits.

Quand on veut sanctionner des États, on dit qu'ils sont « terroristes », par Thierry Meyssan

Les nouvelles sanctions unilatérales des États-Unis contre l'Iran, la Russie et la Syrie s'ajoutent aux précédentes concernant ces trois mêmes cibles. Cet ensemble forme désormais le plus dur embargo de l'Histoire. La manière dont elles sont organisées est illégalle au regard de la Charte des Nations unies : ce sont des armes de guerre conçues pour tuer.

Déclaration de la Russie sur l'incident militaire en Crimée

Le Ministère russe des Affaires étrangères exprime une protestation résolue suite à la grossière violation des règles de passage pacifique dans les eaux territoriales de la Fédération de Russie en mer Noire par des navires de la marine ukrainienne le 25 novembre 2018. Les autorités russes ont demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies pour évoquer la situation actuelle. La Russie a mis en garde à plusieurs reprises le régime de Kiev et ses protecteurs occidentaux contre le (...)

Les migrations, armes de guerre

Pour une information factuelle sur l'histoire, les causes et les effets de la migration. Un nouveau livre de Hannes Hofbauer / Durabilité et libre-échange : Non à la libéralisation à sens unique. Position conséquente au sujet d'un développement durable, par l'Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort (ASSAF) / Les Chambres fédérales voteront sur le Pacte de l'ONU pour les migrations lors de la session d'hiver, par Marianne Wüthrich / Qui en Allemagne a abandonné les pratiques de la démocratie participative ?

Quels pays de l'Otan pourraient abriter les missiles nucléaires états-uniens ?, par Valentin Vasilescu

L'Otan, qui dispose déjà d'un dispositif nucléaire en Méditerranée avec des dépôts en Italie et en Turquie —bien qu'ils violent le Traité de non-prolifération—, prépare un déploiement identique dans l'Arctique. Valentin Vasilescu analyse comment l'Alliance devrait exploiter les faiblesses actuelles de la Russie.

La marine ukrainienne viole l'espace maritime russe

La marine de guerre ukrainienne a délibérément violé l'espace maritime russe en Crimée, le 25 novembre 2018. Considérant l'entrée des vedettes blindées d'artillerie Berdyansk et Nikopol et du remorqueur Yani-Kapou dans ses eaux territoriales comme un acte hostile, la Russie les a arraisonnées. Le conseil de Sécurité et de Défense ukrainien a proposé au président Petro Porochenko d'introduire la loi martiale « pour 60 jours ». Le conseil de Sécurité des Nations unies devrait se réunir en urgence à la demande (...)

Les clauses secrètes de l'accord gazier entre Chypre, la Grèce, l'Italie et Israël

Chypre, la Grèce, l'Italie et Israël sont parvenus à conclure un accord sur la construction commune d'un gazoduc en Méditerranée. Il s'agira de l'ouvrage le plus long et le plus profond en mer. Il n'aura qu'une capacité modeste de 12 milliards de m3 par an. Estimé à 8 milliards de dollars, il devrait être mis en service dans 5 ans. Cependant la date de début des travaux n'a pas été annoncée. L'Égypte, la Palestine, le Liban, la Syrie et la Turquie ne font pas officiellement partie de cet accord alors qu'ils (...)

Contre-proposition russe au « Deal du siècle »

S'adressant à Rome aux participants du « Mediterranean dialogue 2018 », le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré qu'il est impossible de parvenir à la paix en Iraq et en Libye tant que l'on n'aura pas réglé le problème palestinien. L'analyse historique selon laquelle l'ensemble des conflits du Proche-Orient actuel sont impactés par le plus ancien de tous, les conditions d'établissement de l'État d'Israël, faisait jadis consensus, y compris en Israël. Cependant les dirigeants (...)

Déclaration de la Russie à propos de la mer d'Azov

La Fédération de Russie est particulièrement préoccupée par les tentatives persistantes de l'Ukraine d'aggraver la situation en mer d'Azov. Cette nouvelle exacerbation de la tension entre la Russie et l'Ukraine empêche le rétablissement des relations bilatérales et va à l'encontre des intérêts sécuritaires régionaux et internationaux. La Russie regrette que la ligne conflictuelle de Kiev visant à déstabiliser les liens russo-ukrainiens soit soutenue par plusieurs pays, notamment des États membres de l'UE. (...)

Communiqué des ministères des Armées français et allemand relatif au SCAF et au MGCS

À l'été 2017, la chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron ont fait une déclaration commune sur leur volonté politique de renforcer la défense européenne en développant conjointement des capacités futures (système de combat aérien futur (SCAF) et système majeur de combat terrestre (MGCS) approuvés à Berlin en avril 2018). Depuis, deux lettres d'intention ont été signées lors du Conseil des ministres franco-allemand qui s'est tenu le 19 juin à Meseberg. À la lumière de cette coopération, les (...)

Le mouvement des Gilets jaunes s'étend en France, en Belgique et en Bulgarie

Le mouvement des « Gilets jaunes », qui a débuté le 17 novembre 2018 en France métropolitaine, s'étend dans les départements d'outre-mer, en Belgique et en Bulgarie. Selon le ministère français de l'Intérieur, le pic des manifestants aurait été atteint le 18 novembre à 17h, avec 287 710 personnes. Il n'existe aucun autre comptage disponible, rendant ce chiffre invérifiable. Au demeurant, il ne rend absolument pas compte de la mobilisation, les manifestants organisant des tours de garde. Alors que le (...)

Une colère très politique, par Alain Benajam

Parti de France, le mouvement de protestation populaire des Gilets jaunes s'étend. Des rassemblements contre une pression fiscale perçue comme inique ont eu lieu, non seulement en France, mais aussi en Belgique et en Bulgarie. La plupart des États membres de l'Union européenne poursuivent une hausse régulière de leurs prélèvements sociaux afin de payer une dette mystérieuse accumulée depuis les années 70.

L'UE créée sa propre école d'espionnage

Dans le cadre de la Politique européenne de Sécurité et de Défense commune (PESD), l'Union européenne dispose d'un petit service de Renseignement, dépendant de la haute représentante de l'Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Federica Mogherini. Cette unité se limiterait à produire des notes de synthèse sur la base de données satellitaires, mais ne disposerait pas de capacités d'espionnage humain. L'Union, qui dispose désormais d'un programme à la carte de Coopération structurée (...)

La Jordanie tente de relancer le projet d'un acqueduc mer Rouge-mer Morte

La Jordanie est le cinquième pays le plus pauvre en eau du monde. Au cours des dernières années, sa consommation a augmenté de 40 %, tandis que son approvisionnement continue de baisser. De son côté, Israël doit faire face à la baisse du cours du Jourdain (dont le débit a diminué de moitié depuis 1950) et à l'assèchement de la mer Morte. Une délégation jordanienne a été envoyée en Israël, le 19 novembre 2018, par le roi Abdallah II, pour présenter les propositions du royaume. Le projet date de 2013. Il (...)

La médiation russe pour l'Iran avec Washington et Tel-Aviv

Le 8 novembre, l'ambassadeur états-unien pour la Syrie a été reçu à Moscou. Puis, lors de leur rencontre à Paris à l'occasion des célébrations du 11-Novembre, le président russe Vladimir Poutine a eu de brefs entretiens avec son homologue US, Donald Trump, et avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. La Russie a proposé sa médiation pour assouplir le régime des sanctions US à l'encontre de l'Iran en échange d'un retrait militaire iranien de Syrie. Plusieurs questions se posent. Notamment (...)

Discours d'Emmanuel Macron devant le Bundestag, par Emmanuel Macron

Monsieur le Président de la République fédérale, Monsieur le Président du Bundestag, Madame la Chancelière de la République fédérale, Monsieur le Président du Bundesrat, Monsieur le Président de la Cour constitutionnelle fédérale, Monsieur le président du Volksbund, Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs, Mesdames, Messieurs les Députés, Mesdames, Messieurs, Le sentiment qui m'étreint au moment de prendre la parole ici devant vous, c'est celui de la gratitude. Je regarde ce lieu, je regarde vos (...)

La sécession de l'Union européenne, par Thierry Meyssan

Pour Thierry Meyssan, la manière dont l'Allemagne et la France refusent au Royaume-Uni le droit de sortir de l'Union européenne montre que celle-ci n'est pas uniquement un carcan. Elle atteste aussi que les Européens sont toujours aussi peu soucieux de leurs voisins qu'ils le furent durant les deux Guerres mondiales. Manifestement, ils ont perdu à l'esprit que gouverner, ce n'est pas simplement défendre les intérêts de son pays à court terme, c'est aussi penser à long terme et prévenir les conflits avec ses voisins.

Les Émirats organisent le Sommet mondial de la tolérance

Les Émirats arabes unis se sont dotés en 2015 de Sawab (une organisation de lutte contre les idéologies violentes dont celle des Frères musulmans), en 2016 d'un ministère de la Tolérance, en 2017 d'un Institut mondial de la tolérance, et en 2018 d'un Sommet mondial de la tolérance, dont la première session s'est tenue à l'occasion de la Journée des Nations unies pour la tolérance, le 16 novembre. Il s'agit pour les Émirats de mettre en exergue leur tradition culturelle. Les Émirats sont historiquement une (...)

Gerhard Schröder dénonce l'occupation US de l'Allemagne

L'ancien chancelier Gerhard Schröder s'était opposé, en 2003, à la destruction de l'Iraq par les États-Unis prétendument en raison de son rôle dans les attentats du 11-September 2001 et sont intention de bombarder les États-Unis avec des missiles balistiques chimiques. Il a rapproché son pays de la Fédération de Russie et lancé la construction du gazoduc Nord Stream en mer Baltique. Son objectif était d'approvisionner l'Allemagne en gaz russe en contournant l'Ukraine (qui était déjà instable). Lorsqu'il (...)

L'armée britannique se prépare à réprimer des émeutes anti-Brexit

Selon le Sunday Times du 18 novembre 2018, l'armée britannique a été chargée de se préparer à maintenir l'ordre dans les grandes villes du Royaume-Uni aux côtés de la police. Face à la rigidité de l'Union européenne, le Premier ministre Theresa May serait dans l'incapacité de trouver un accord avec Bruxelles. L'Union européenne a rejeté la proposition britannique de maintenir le Marché commun avec le Royaume-Uni, mais d'abandonner les aspects supra-nationaux du Traité de Maastricht. Très inquiète d'un (...)

Campagne occidentale pour les Droits des islamistes chinois

Les gouvernements occidentaux ont lancé, le 13 novembre 2018 au Conseil des Droits de l'homme des Nations unies, une campagne en soutien aux islamistes chinois dont certains sont internés préventivement dans des camps éducatifs. Au début de l'opération de l'Otan visant à placer les Frères musulmans au pouvoir dans tous les États arabes, en 2010-11, la Chine populaire —comme certains pays occidentaux— a facilité le départ de ses islamistes vers le Moyen-Orient. Elle pensait à tort se débarrasser ainsi (...)

Démission du ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman

Le ministre israélien de la défense, Avigdor Lieberman, a démission de ses fonctions, le 14 novembre 2018, après la signature du cessez-le-feu avec le Hamas. M. Lieberman est entré en confrontation avec le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, lors de l'accord israélien autorisant le Qatar à approvisionner en fuel et à transférer des liquidités au Hamas. Il s'est également opposé au cessez-le-feu avec le Hamas. Partisan de la séparation physique des juifs et des arabes, M. Lieberman considère comme une (...)

La France présente ses excuses à la Serbie

Lors des cérémonies du 11 novembre 2018 à Paris, le président de la Serbie a été exclu de la tribune principale par le service du Protocole de l'Élysée. Au contraire, Hashim Thaçi, président du Kosovo —État qui n'existait pas à cette époque— figurait en bonne place à proximité du président français, Emmanuel Macron. C'est pour venir en aide à la Serbie que la France était entrée dans la Première Guerre mondiale. La Serbie a perdu un quart de sa population durant la Grande Guerre. Les soldats serbes et français (...)

Le président mexicain, Enrique Peña Nieto, est-il le chef du cartel de Sinaloa ?

À l'ouverture du procès d'« El Chapo » aux États-Unis, son avocat a déclaré que son client n'était pas le véritable chef du cartel de Sinoa. C'est « El Mayo » [photo] (ce que personne ne conteste au Mexique), qui vit à visage découvert sous la protection du président du Mexique, Enrique Peña Nieto. Cette version des faits, qui a stupéfait le tribunal, n'a rien d'original. C'est une hypothèse souvent évoquée par les Mexicains. Mais il y en a d'autres. L'ensemble de l'économie mexicaine est fondée sur le commerce (...)

La crise Hamas-Israël ouvre une crise dans le cabinet Netanyahu

Une grave crise gouvernementale a éclaté au sein du cabinet du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à propos du conflit avec le Hamas. Après que le Hamas eut menacé Israël de l'attaquer s'il ne lui fournissait pas immédiatement d'importantes sommes d'argent pour payer les fonctionnaires de la Bande de Gaza et pour résoudre la crise humanitaire (qu'il n'avait jamais cherché à résoudre), Benjamin Netanayahu a autorisé le Qatar à fournir du fuel et à transférer de l'argent liquide. Ce faisant, Israël (...)

Déclaration de chefs d'Etat sur l'espace mondial de l'information et de la communication

Déclaration conjointe de Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Justin Trudeau (Canada), Carlos Alvarado (Costa Rica), Lars Lokke Rasmussen (Danemark), Emmanuel Macron (France), Raimonds Vējonis (Lettonie) Saad Hariri (Liban), Dalia Grybauskaitè (Lituanie), Erna Solberg (Norvège), Macky Sall (Sénégal), Alain Berset (Suisse), Beji Caid Essebsi (Tunisie) Les chefs d'Etat ou de Gouvernement de Burkina Faso, Canada, Costa Rica, Danemark, France, Lettonie, Liban, Lituanie, Norvège, Sénégal, Suisse, (...)

Des fonctionnaires français censureront Facebook de l'intérieur

La société Facebook a accepté de faire entrer des fonctionnaires français dans sa cellule de censure, a annoncé le président français, Emmanuel Macron. Cette annonce a été à l'occasion du Forum international sur la gouvernance de l'Internet, le 12 novembre 2018, à l'Unesco (Paris). Le fait que la censure du Net puisse être contrôlée par un gouvernement au sein même d'une plateforme pose de multiples questions en matière de libertés publiques. Facebook France est dirigé par Laurent Solly, ancien chef de (...)

Appel du Forum de gouvernance de l'internet pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace

Le cyberespace joue désormais un rôle capital dans tous les aspects de notre vie ; il relève de la responsabilité d'un grand nombre d'acteurs, chacun dans son domaine propre, de le rendre plus fiable, plus sûr et plus stable. Nous réaffirmons notre soutien à un cyberespace ouvert, sûr, stable, accessible et pacifique, devenu partie intégrante de la vie sous tous ses aspects sociaux, économiques, culturels et politiques. Nous réaffirmons également que le droit international, dont la Charte des Nations (...)

Communiqué conjoint d'Emmanuel Macron et d'Angela Merkel concernant la situation dans l'est de l'Ukraine, par Angela Merkel, Emmanuel Macron

Le Président de la République française, Emmanuel Macron, et la Chancelière fédérale d'Allemagne, Angela Merkel, se sont entretenus aujourd'hui à Paris avec le Président d'Ukraine, Petro Porochenko. Le Président français et la Chancelière allemande, médiateurs dans le format Normandie, ont indiqué que les élections illégales et illégitimes dans certains territoires des régions de Donetsk et Louhansk - tenues ce dimanche 11 novembre en dépit de nombreux appels de la communauté internationale en vue de leur (...)

Déclaration conjointe des leaders de l'Onu, de l'OMC, de l'Unesco, de l'OCDE, de la Banque mondiale, du FMI et de l'OIT au Forum de la paix

Déclaration conjointe d'Emmanuel Macron, Président de la République française, d'António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, de Roberto Azevêdo, Directeur général de l'OMC, d'Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO, d'Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE, de Jim Yong Kim, Président du Groupe de la Banque mondiale, de Christine Lagarde, Directrice générale du FMI, et de Guy Ryder, Directeur général de l'OIT, à l'occasion de leur rencontre au Forum de Paris sur la paix le 11 novembre 2018. (...)

Discours d'Emmanuel Macron au Forum pour la paix, par Emmanuel Macron

Mes chers amis, Mesdames, Messieurs les Chefs d'Etat et de gouvernement, Chers amis, Je souhaitais juste prononcer ici quelques mots d'accueil. De ces cérémonies du centenaire de l'Armistice de 1918, l'histoire retiendra sans doute une image : celle de 84 chefs d'Etat et de gouvernement des Nations autrefois belligérantes, réunis à Paris sous l'Arc de Triomphe, dans la paix. Mais ce qui demeure incertain pour l'avenir, c'est la façon dont sera interprétée cette image ; sera-t-elle le symbole (...)

Discours d'Emmanuel Macron en hommage aux victimes de la Grande Guerre, par Emmanuel Macron

Le 7 novembre 1918, lorsque le caporal clairon Pierre SELLIER sonna le premier cessez-le-feu, vers 10 heures du matin, bien des hommes ne purent y croire, puis sortirent lentement de leurs positions, pendant que, de loin en loin, sur les lignes, les mêmes clairons répétaient le cessez-le-feu puis faisaient entendre les notes de la sonnerie aux morts, avant que les cloches ne répandent la nouvelle, à la volée, dans tout le pays. Le 11 novembre 1918, à 11 heures du matin, il y a cent ans, jour pour (...)