Réseau Voltaire

Éléments du fil RSS

239 scientifiques remettent en cause le mode de transmission du Covid-19

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, on considère comme allant de soi qu'elle se transmet par des gouttelettes respiratoires à la fois dans l'air et par contact. C'est sur cette base que l'on a préconisé de nettoyer les poignées de porte, de porter un masque et de respecter des « distances sociales ». Or, ce mode de transmission n'a jamais été prouvé. Au contraire, si l'on considère la Covid-19 comme un virus respiratoire, on doit envisager qu'il se transmet exclusivement par aérosol comme toutes les (...)

Torpille bipartisane contre le retrait d'Afghanistan, par Manlio Dinucci

La guerre en Afghanistan a été officiellement lancée pour venger les attentats du 11 septembre 2001. Elle avait pourtant été préparée auparavant. Depuis deux décennies, nous expliquons dans ces colonnes qu'elle est la première d'une longue série de guerres visant à détruire toutes les structures étatiques du Moyen-Orient élargi (stratégie Rumsfeld/Cebrowski) afin d'en contrôler l'exploitation des ressources naturelles. La guerre, qui devait durer deux semaines, continue depuis 19 ans. Elle est planifiée pour durer le plus longtemps possible.

Le lent délitement de la République en France, par Thierry Meyssan

Depuis trois ans, une contestation profonde se fait entendre partout en France. Elle a adopté des formes jusque-là inconnues. Se réclamant de l'idéal républicain, elle remet en cause la manière dont le personnel politique sert les institutions. Face à elle, le président de la République singe une concertation qu'il manipule à chaque étape. Pour Thierry Meyssan, les pires ennemis du pays ne sont pas ceux qui veulent le diviser en communautés, mais ceux qui ont été élus et ont oublié le sens de leur mandat.

Révélations sur l'espionnage néo-zélandais

Durant la Guerre froide, les services secrets néo-zélandais ont conduit diverses opérations pour le compte des « Cinq Yeux » (Australie, Canada, États-Unis, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni). Ainsi, à la fin des années 80 à Wellington, le Security Intelligence Service (SIS) aurait cambriolé les ambassades de l'Inde et de l'Iran qu'ils auraient sonorisé (« Opération Horoscope ») et où ils auraient copié des manuels de cryptographie. L'ancien Premier ministre (travailliste) au moment des faits, Sir Geoffrey (...)

La Russie condamne les bombardements israéliens en Syrie

Les présidents d'Iran, de Russie et de Turquie ont tenu en vidéoconférence leur réunion trimestrielle sur la situation en Syrie, le 1er juillet 2020. Le communiqué final confirme les conclusions des réunions précédentes [1]. Revenant sur la question du Golan occupé par Israël, les trois États condamnent l'annexion proclamée par Israël et reconnue par les États-Unis. Au passage, ils affirment considérer que « les attaques militaires israéliennes en Syrie comme déstabilisant et violant la souveraineté et (...)

La Justice britannique valide le vol de l'or vénézuélien

Le Tribunal suprême britannique a considéré, le 2 juillet 2020, que le Gouvernement de Sa Majesté ayant reconnu Juan Guaidó comme président de la République bolivarienne du Venezuela, les revendications du président constitutionnel Nicolás Maduro de récupérer l'or vénézuélien déposé dans le Royaume était sans fondement. Dès lors, il suffit de ne plus reconnaître un chef d'État pour s'approprier les biens de son pays. Depuis le mois de mai, une polémique oppose le Venezuela au Royaume-Uni devant le Conseil de (...)

Le Liban appelle à l'aide l'UE face aux USA

Le Premier ministre libanais, Hassan Diab, intervenant le 30 juin 2020, devant la visioconférence consacrée à la reconstruction de la Syrie, en a appelé à l'aide des Nations Unies et de l'Union européenne face à la loi César. Le Caesar Syria Civilian Protection Act, qui est entré en vigueur le 17 juin, est une loi états-unienne censée punir le président syrien Bachar el-Assad, coupable d'être toujours là après des années de menaces, d'embargo, de fausses accusations, de procès truqué et de guerre. Elle (...)

Un député australien arrêté pour espionnage

Le député libano-australien (Travailliste) de Nouvelles Gales du Sud, Shaoquett Moselmane, fait l'objet d'une enquête pour espionnage au profit de la Chine. Il a tenu des propos favorables à la République populaire de Chine. En outre, son assistant parlementaire s'est révélé avoir suivi une formation en 2013 dans une école des cadres du Parti communiste chinois à Beijing, l'Académie chinoise de gouvernance. Les services de contre-espionnage de l'ASIO (Australian Security Intelligence Organisation) (...)

L'UE sanctionne l'opposition vénézuélienne

L'Union européenne qui s'aligne sur les États-Unis —et parfois les précède— , a publié une nouvelle liste de personnalités vénézuéliennes dont elle a bloqué les comptes, s'ils en ont . Pour la première fois, l'UE a introduit aux cotés d'une liste de chavistes des leaders de l'opposition démocratique, coupables de ne pas avoir réélu Juan Guaidó à la présidence de l'Assemblée nationale et donc de l'avoir privé du titre de président de la République par interim que lui reconnaît la Constitution selon l'interprétation (...)

L'Union européenne sanctionne des leaders chavistes et de l'opposition vénézuélienne

RÈGLEMENTS RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) 2020/897 DU CONSEIL du 29 juin 2020 mettant en œuvre le règlement (UE) 2017/2063 concernant des mesures restrictives en raison de la situation au Venezuela LE CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE, vu le traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, vu le règlement (UE) 2017/2063 du Conseil du 13 novembre 2017 concernant des mesures restrictives en raison de la situation au Venezuela(1), et notamment son article 17, paragraphe 1, vu la proposition du haut (...)

Comment les Deux Grands peuvent établir la paix au Grand Moyen-Orient, par Thierry Meyssan

Pour faire la paix, c'est assez simple : il suffit d'arrêter de se faire la guerre. Mais au Grand Moyen-Orient, c'est beaucoup plus compliqué, parce qu'il y a une multitude d'acteurs pour qui une solution, quelle qu'elle soit, doit satisfaire les revendications contradictoires. Dans ces conditions, aucune paix ne peut être totalement juste, mais elle peut au moins, et doit, garantir la sécurité de tous.

Des espions français arrêtés en Turquie

La police turque a arrêté quatre personnes composant une cellule d'espionnage au profit de la France. Selon la police, la cellule d'espionnage opérait depuis 2013 en Turquie. Elle était dirigée par un ancien soldat turc, Metin Özdemir, travaillant à la sécurité du Consulat général de France à Istanbul. Elle était chargée de surveiller l'extrême droite turque et des associations de Fettullah Gülen (interdites après le coup d'État de 2015). Les espions disposaient de fausses cartes du MIT (services secrets (...)

La gauche s'allie aux Frères musulmans dans la 4ème ville de France

La liste commune des formations de gauche au deuxième tour des élections municipales de Toulouse (quatrième ville de France), Archipel citoyen, a fait alliance avec les Frères musulmans. L'écologiste Antoine Maurice (proche de Cécile Duflot) est arrivé en seconde position lors du premier tour des élections municipales. Il a rallié sur son nom presque toutes les formations de gauche contre le maire sortant, le Républicain Jean-Luc Moudenc, connu pour ses positions laïques. Les Frères musulmans sont (...)

Israël bombarde l'armée arabe syrienne

Dans la nuit du 23 au 24 juin, l'aviation israélienne a bombardé des cibles de l'armée arabe syrienne. Les bombardiers israéliens sont arrivés en survolant le Golan occupé pour frapper Soueida et via la Jordanie pour atteindre Deir Ezzor. Depuis trois ans, Israël ne bombardait que des cibles liées à l'Iran en territoire syrien, mais jamais l'armée arabe syrienne. Ces frappes interviennent alors qu'un profond changement géostratégique régional est en cours, que l'Iran s'est allié aux Frères musulmans, (...)

Les Italiens favorables à une sortie de l'UE et une alliance avec la Chine

Lorsque l'épidémie de Covid-19 a frappé l'Italie, celle-ci a appelé à l'aide l'Union européenne qui ne lui a pas répondue. L'Allemagne, quant à elle, a brutalement réagi en interdisant l'exportation de masques. Après l'absence de réaction l'UE à la crise économique de 2008, à la crise des migrants de 2015 et à la crise du coronavirus de 2020, le taux d'Italiens défavorables à l'UE a bondi à 67 %. Un autre sondage a montré que désormais, après les réactions de l'Allemagne aux dernières crises et son entrisme den (...)

Négociations secrètes syro-US

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Moallem, a donné une conférence de presse, le 23 juin 2020, pour dénoncer l'incendie des champs par les États-Unis et les jihadistes et les conséquences du Caesar Syria Civilian Protection Act. Interrogé sur l'existence de négociations secrètes entre le Palais présidentiel et la Maison-Blanche, il a brièvement confirmé qu'elles avaient débuté indépendamment de ces (...)

L'Otan à la barre de la politique étrangère des Alliés, par Manlio Dinucci

Le processus d'ouverture de l'Otan à la zone Indo-Pacifique, que nous annoncions il y a six mois, vient de débuter. Un groupe de travail a officiellement été formé, non pas pour réfléchir à la stratégie la plus appropriée face à la Chine, mais pour justifier a posteriori et rendre public le travail déjà accompli. Il n'y a guère de différence avec la période coloniale puisqu'il s'agit d'empêcher le développement de la Chine (containment).

Comment Washington entend triompher, par Thierry Meyssan

Durant le trimestre de confinement des Occidentaux, la carte du Moyen-Orient a été profondément transformée. Le Yémen a été divisé en deux pays distincts, Israël est paralysé par deux Premiers ministres qui se détestent, l'Iran soutient ouvertement l'Otan en Iraq et en Libye, la Turquie occupe le Nord de la Syrie, l'Arabie saoudite est proche de la faillite. Toutes les alliances sont remises en cause et de nouveaux clivages apparaissent ou plutôt réapparaissent.

Déclaration de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni sur les sanctions contre l'Iran

Nous, ministres des affaires étrangères de l'Allemagne, de la France et du Royaume-Uni, partageons avec nos partenaires européens des intérêts fondamentaux de sécurité commune. L'un d'entre eux consiste à faire respecter le régime de non-prolifération nucléaire et à veiller à ce que l'Iran ne puisse jamais acquérir l'arme nucléaire. Le Plan d'action global commun (PAGC - JCPoA) joue un rôle essentiel à cet égard. Ensemble, nous avons exprimé sans équivoque nos regrets et notre préoccupation à la suite de la (...)

Donald Trump pourrait rencontrer Nicolás Maduro

Le président Donald Trump a donné une interview au website Axios [1]. Il y confirme ce que nous disons depuis depuis deux ans à savoir qu'il n'approuve pas la stratégie fixée par Elliott Abrams de reconnaissance de Juan Guaidó comme président en remplacement de Nicolás Maduro, de confiscations des biens du Venezuela à l'étranger, d'inculpation des dirigeants vénézuéliens élus pour trafic de drogues, et de soutien aux groupes putschistes. Le président Trump déclare que le président Maduro lui a demandé une (...)

L'Égypte menace d'intervenir militairement en Libye

Le 21 juin 2020, après avoir passé ses troupes en revue, le président-maréchal Abdel Fattah al-Sissi est intervenu à la télévision égyptienne. Il a déclaré qu'une intervention militaire en soutien aux seules autorités libyennes élues, celles du Parlement de Toubrouk, étaient légitimes. Il a explicitement menacé le gouvernement al-Sarraj reconnu par les Nations-Unies. Le gouvernement al-Sarraj est composé par les Frères musulmans et les jihadistes d'Al-Qaïda qui ont permis à l'Otan de renverser la (...)

Washington prêt à libérer ses otages du Hezbollah

Les États-Unis pourraient libérer en juillet 13 otages du Hezbollah qu'ils détiennent sous divers prétextes. Depuis plus d'un an, les États-Unis ont adopté un arsenal juridique complexe qui leur a permis d'obtenir l'extradition et d'incarcérer des personnes qui participent au financement on ne peut plus légal du Hezbollah depuis des pays tiers . Le plus connu d'entre eux est l'homme d'affaire congolais Kassem Tajeddine (photo), arrêté au Maroc, extradé aux USA, jugé pour « financement du terrorisme » et (...)

La Turquie annexe de facto le nord de la Syrie

La Turquie a imposé sa monnaie, la livre turque, dans les zones qu'elle occupe au nord de la Syrie. De fait le gouvernorat d'Idleb, contrôlé par Al-Qaïda , est devenu une extension de la Turquie au même titre que la République turque de Chypre du Nord l'est devenue en 1974 sur l'île de Chypre lors de l'Opération Attila. Rappelons que la pseudo-République turque de Chypre du Nord n'est reconnue que par la seule Turquie et que, malgré l'adhésion de Chypre à l'Union européenne en 2004, l'Union européenne (...)

Selon Hassan Nasrallah, les États-Unis veulent provoquer la famine au Liban

Lors d'un discours télévisé, diffusé le 16 juin 2020, le secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, a démenti les imputations selon lesquelles des milliards de dollars auraient été transférés ces derniers mois du Liban vers l'Iran ou la Syrie. Il a au contraire accusé une banque d'avoir transféré illégalement au moins 20 milliards de dollars du Liban vers les USA provoquant l'effondrement de la livre libanaise. L'entrée en vigueur le lendemain, 17 juin 2020, de la loi César (Cesar Act), qui (...)

L'Iran affiche son soutien à l'Otan en Libye

Le gouvernement iranien a annoncé le 16 juin 2020 qu'il soutenait militairement le président el-Sarraj en Libye, c'est-à-dire les Frères musulmans. Rappelons que le président el-Sarraj a été installé par les Anglo-Saxons, puis reconnu par les Nations unies qui croyaient ainsi en finir avec les Frères musulmans dans ce pays. Il est donc devenu de facto la seule autorité légale, puis a révélé ses liens avec la Confrérie. Les Frères musulmans sont une organisation politique secrète créée par Hassan el-Banna (...)

Facebook encercle l'Afrique, par Manlio Dinucci

Alors que Google et Facebook poursuivent avec un opérateur chinois et sans les licences nécessaires la construction de leur câble dans le Pacifique, Facebook seul entreprend une autre ligne alentour de l'Afrique. Celle-ci reliera les ports qui permettront aux multinationales d'exploiter les richesses du continent, mais ne jouera qu'un rôle marginal dans le développement d'économies toujours privées d'électricité.

Racisme et antiracisme comme mensonges, par Thierry Meyssan

Les idéologies de l'antiracisme et du racisme se fondent sur la même imposture : il existerait des races humaines distinctes ne pouvant avoir de descendance commune en bonne santé ; postulat stupide dont chacun peut constater l'ineptie. Interrogés à ce sujet, les partisans de ces deux idéologies ne peuvent qu'assurer parler au figuré, mais reprennent peu après leur interprétation raciale de l'humanité et de son histoire. Comme le montre Thierry Meyssan, ce couple passionné n'a jamais servi que les intérêts des puissances dominantes.

Réorganisation d'Al-Qaïda en Syrie

Les troupes syriennes et russes ont repris leurs bombardement des groupes jihadistes à Idleb (Syrie). En réaction Al-Qaïda a regroupé sous son égide cinq groupes distincts sous l'appellation Fathboutou (« Soyez fermes »). Ils disposent au total de 30 000 combattants, d'un financement et d'armes de l'Otan et d'un état-major commun. Il s'agit de : Tanzim Hurras al-din (« Les Gardiens de la religion », groupe publiquement membre d'al-Qaïda depuis avril 2018) Ansar al-Islam (« Les défenseurs de l'islam ») (...)

Washington créé un groupe parlementaire transatlantique contre Beijing

Les sénateurs Marco Rubio (Floride, Républicain) et Bob Menendez (New Jersey, Démocrate) ont créé un groupe parlementaire atlantique, l'Alliance interparlementaire sur la Chine (Inter-Parliamentary Alliance on China - IPAC). Elle regroupe plus de cent représentants de 12 pays (États-Unis, Canada, Australie, Japon, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Suède, Norvège, Pays-Bas, République tchèque et Lituanie), ainsi que du Parlement européen. Il rassemble surtout des Allemands, des Australiens, des Canadiens (...)

Les USA et l'UE provoquent une crise alimentaire en Syrie

La Coalition internationale ayant perdu tout espoir de détruire la République arabe syrienne par la force, les États-Unis et l'Union européenne tentent d'y parvenir par la faim. Le siège du pays a commencé. Les sanctions économiques ont été très durement renforcées et le seront encore à la mi-juin. Toute personne ou entité qui commerce avec la Syrie sera durement condamnée par les États-Unis et l'Union européenne (Loi César). Ces « sanctions » sont illégales au regard du Droit international. Celles (...)

Le Pentagone contre le président Trump

Nous avions abordé il y a plus de deux mois la possible déclaration de la loi martiale pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 . L'Union européenne avait alors dénoncé notre article comme de la propagande pro-Russe . Mais les principaux officiers viennent de sortir de leur réserve. Le secrétaire à la Défense, Mark Esper, a pris ses distances avec le président Trump. Il a publiquement pris position contre la mobilisation de militaires pour rétablir l'ordre actuellement gravement troublé par des (...)

Déjà 10 mois de confinement du Jammu-et-Cachemire, par Moin ul Haque

Dans les années 1920, les Britanniques modelèrent l'islam et l'hindouisme à leur image. Ils créèrent les Frères musulmans autour d'Hassan el-Banna en Égypte et le RSS autour de V. D. Savarkar en Inde. Ces deux doctrine politiques instrumentent les religions et prêchent l'intolérance. Lorsqu'ils décolonisèrent le sous-continent indien, les Britanniques veillèrent à rester indispensables en le divisant d'une manière ingérable. Aujourd'hui, le Cachemire est artificiellement partagé entre le Pakistan et l'Inde qui le revendiquent tous deux en totalité.

Ce que révèlent les manifestations US, par Thierry Meyssan

Les manifestations contre le racisme aux États-Unis ont rapidement évolué vers une promotion des idées défendues par le Parti démocrate. Il n'est plus question ni de lutter pour l'égalité en droit de tous, ni de remettre en cause les préjugés de certains policiers, mais de rouvrir un conflit culturel au risque d'une nouvelle Guerre de sécession.

Pour Mgr. Viganò, ce sont les mêmes acteurs derrière le confinement et les manifestations actuelles

L'ancien nonce apostolique (ambassadeur du Saint-Siège) à Washington, Mgr. Carlo Maria Viganò, a écrit le 7 juin 2020 au président Donald Trump pour l'enjoindre de tenir bon face aux manifestations prétendument antiracistes. Mgr. Viganò considère que les réponses publiques à l'épidémie de Covid-19 étaient sans fondement médical et ont constitué la plus grande opération d'ingénierie sociale de l'histoire. Selon lui, elles ont été commanditées par les mêmes acteurs que les organisateurs des manifestations (...)

Rétractation de deux articles « scientifiques » sur le Covid-19

The Lancet s'est rétracté le 5 juin 2020 d'un article publié le 22 mai , suivi une heure plus tard du New England Journal of Medicine pour un article similaire paru le 1er mai . Ces deux articles avaient été mis en valeur par une vaste campagne de presse orchestrée par le laboratoire Gilead Science. Ils prétendaient prouver que certains médicaments étaient inutiles face au Covid-19, laissant la voie libre aux médicaments produits par ce laboratoire. Ces deux articles se fondaient sur des données (...)

Les échanges de prisonniers entre les USA et l'Iran se poursuivent

Avec l'aide de la Suisse qui jouait le rôle du « tiers de confiance », les gouvernements états-unien et iranien sont parvenus à un nouvel accord sur l'échange de leurs prisonniers respectifs. Le 7 décembre 2019, la Suisse avait organisé un échange d'espion sur l'aéroport de Zurich : l'États-unien Xiyue Wang contre l'Iranien Massoud Soleimani. Le 1er juin 2020, Cyrus Asgari a été libéré aux USA et a pu regagner l'Iran. Le scientifique Majid Tahéri, qui avait été condamné aux USA pour d'obscures raisons, a été (...)

Explications britanniques sur le rôle de la Couronne au Venezuela, par Jonathan Allen

Je vous écris comme suite à la déclaration faite par le Représentant permanent de la Mission du Venezuela auprès de l'Organisation des Nations Unies, lors de la réunion des membres du Conseil de sécurité consacrée à la situation au Venezuela qui s'est tenue le 20 mai 2020, ainsi qu'à la lettre que ce dernier vous a adressée le 26 mai 2020 en votre qualité de Président du Conseil de sécurité ce mois-ci. Il est absolument faux d'affirmer que le Royaume-Uni, par l'intermédiaire de son Unité de reconstruction (...)

Interprétation russe de la résolution 2231, par Vassily Nebenzia

Faisant suite à notre lettre datée du 16 mars 2020 (A/74/752-S/2020/212), ainsi qu'aux nombreuses communications antérieures concernant l'application du paragraphe 3 de l'annexe B de la résolution 2231 (2015) du Conseil de sécurité, j'ai l'honneur de réaffirmer une fois encore la position de la Fédération de Russie sur cette question, en me référant à la lettre de la Représentante permanente des États-Unis d'Amérique, datée du 20 mai 2020 (S/2020/428). Conformément à l'Article 55 de la Charte des Nations (...)

Des auteurs de l'étude condamnant l'hydroxychloroquine la remettent en cause

La revue médicale The Lancet (groupe Elsevier) a publié le 2 juin 2020 une mise en garde face à l'article qu'elle avait publiée sur la dangerosité de l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 . The Guardian avait relevé l'inanité des données de bases de l'étude qui avaient été manifestement falsifiées . Des auteurs de l'étude n'étant pas liés à la société de traitement des données, Surgisphere, ont demandé une enquête sur l'origine et la fiabilité des données de cette étude. The Lancet indique (...)

Des universitaires allemands contestent la gestion de l'épidémie

Un employé de l'unité KM4 (chargée de la protection des infrastructures) du ministère allemand de l'Intérieur a fait parvenir, le 9 mai 2020, au magazine libéral-conservateur Tichys Einblick un document interne contestant la gestion de l'épidémie de Covid-19. Le ministère a immédiatement dénoncé cette fuite comme n'exprimant que l'opinion d'un fonctionnaire, Stephen Kohn pour ne pas le nommer, et non celle du gouvernement. Peu après, les personnalités civiles [1] qui avaient participé à la rédaction de ce (...)

Le président Trump rétablit la neutralité des services internet

Le président Donald Trump a rétablit la neutralité des réseaux sociaux sur Internet par décret, le 28 mai 2020 . Désormais les réseaux sociaux (dont Twitter, Facebook, Instagram, YouTube) et autres forum internet doivent choisir entre publier sans filtre les posts de leurs clients ; ou les filtrer, les altérer ou les commenter. Dans le premier cas, leur responsabilité juridique ne saurait être engagée par les posts de leurs clients, mais dans le second cas, s'ils filtrent, altèrent ou commentent (...)

Mensonges des États-Unis au Conseil de sécurité sur Cuba et le Venezuela, par Ana Silvia Rodríguez Abascal

J'ai l'honneur de vous écrire comme suite aux accusations proférées par la délégation des États-Unis d'Amérique contre Cuba durant la visioconférence publique du Conseil de sécurité sur la question intitulée « La situation en République bolivarienne du Venezuela », qui s'est tenue le 20 mai 2020. Cette délégation ment une fois de plus. Ses accusations ne sont qu'un prétexte pour justifier la politique d'hostilité du Gouvernement actuel des États-Unis contre Cuba, au vu de l'échec de la politique de « (...)

Le confinement obligatoire n'a servi à rien face au Covid-19

Selon le très officiel Folkehelseinstituttet (Institut de Santé publique norvégien), les résultats face au Covid-19 sont identiques dans les pays ayant pratiqué le confinement obligatoire de la population et dans ceux qui s'y sont refusés. Déjà le 5 mai 2020, l'Institut mettait en garde le gouvernement face à de possibles mesures attentatoires aux libertés constitutionnelles. Dans une interview à la radio nationale, le 22 mai, la directrice de l'institut, Camilla Stoltenberg qui est est à la fois (...)

L'armée chinoise s'entraîne à prendre d'assaut le palais présidentiel de Taïwan

L'armée populaire de libération (ALP) chinoise s'entraîne depuis cinq ans à prendre d'assaut le palais présidentiel de Taïwan. Une réplique du palais a été construite en 2015 sur la base d'entraînement militaire tactique combiné de Zhurihe. Drive vient de publier des photographies satellites attestant des extensions qui viennent d'être réalisées sur cette base [1]. Pour une raison inconnue, l'armée y a aussi construit une réplique de la Tour Eiffel. La communauté internationale reconnaît la souveraineté (...)

Les USA et l'UE tentent d'affamer les Syriens

Les États-Unis utilisent la technique palestinienne des ballons incendiaires pour mettre le feu aux champs avant les récoltes, au Sud de la Syrie, a annoncé Sham Radio. Des ballons US ont ainsi détruit, le 1er juin 2020, de nombreux champs à Sahwa Balata et à Rasas (au sud de Sweida). Après avoir saboté les pipe-lines reliant les puits pétroliers off-shore à la côte et les centrales électriques, les États-Unis et l'Union européenne tentent d'affamer la Syrie en procédant à son siège. Toute exportation (...)

C'en est assez du consensus !, par Thierry Meyssan

En théorie, les politiques et les médecins qui ont suivi de longues études sont des scientifiques. Mais en pratique, rares sont ceux qui ont une démarche scientifique. Personne aujourd'hui ne souhaite endosser la responsabilité des mesures prétendument sanitaires qui ont été prises (confinement, distanciations sociales, port de masques et de gants). Tous se réfugient derrière des décisions collégiales, l'invocation de la Science et le consensus.

USA : les émeutes raciales et la tentation séparatiste, par Thierry Meyssan

Les émeutes raciales qui s'étendent aujourd'hui aux USA ne menacent pas l'intégrité du territoire, mais pourraient ouvrir la voie à un affrontement culturel entre les communautés qui se partagent le pays. Contrairement à un a priori courant, des sécessions de régions entières sont plus que jamais à l'ordre du jour.

Plainte US contre l'Iran, par Kelly Craft

Les États-Unis souhaitent partager avec le Conseil de sécurité, le Secrétaire général et le Facilitateur du Conseil de sécurité pour l'application de la résolution 2231 (2015) des informations concernant des faits survenus récemment qui ont vu l'Iran agir de nouveau au mépris du paragraphe 3 de l'annexe B de la résolution 2231 (2015). Les États-Unis demandent que le texte de la présente lettre et de son annexe soient distribués comme document du Conseil. Le matin du 22 avril, le Corps des gardiens de la (...)