Réseau Voltaire

Éléments du fil RSS

Le MI6 replie son dispositif du « Printemps arabe »

Le MI6 replie ses hommes après l'échec du « Printemps arabe ». Ce projet, élaboré en 2004 par Sir James Craig, prévoyait de reproduire la « Révolte arabe » que Lawrence d'Arabie avait organisée contre l'Empire ottoman. Durant la Première Guerre mondiale, Thomas Lawrence promit aux Arabes leur unité et leur liberté s'ils parvenaient à renverser le colonisateur ottoman. En définitive, ils eurent l'Empire britannique. Le « Printemps arabe » était conçu contre l'Iran cette fois. Il s'agissait de placer partout (...)

Émergence d'une nouvelle alliance au Moyen-Orient élargi, par Thierry Meyssan

La politique du président Trump au Moyen-Orient élargi commence à se concrétiser. Alors que, jusqu'ici les États-Unis et leurs alliés tentaient de détruire les États et d'imposer le chaos, ils légitimisent désormais les alliances contre les jihadistes. Si dans le discours, l'Iran, la Syrie et le Hezbollah sont toujours des ennemis à vaincre, dans la pratique ils deviennent des partenaires. À terme, cette nouvelle donne pourrait permettre aux États de la région de repousser les sociétés multinationales hors du champ politique et de rétablir la paix.

173 kamikazes attendus en Europe

Interpol a adressé, le 27 mai 2017, à toutes les polices européennes une liste de 173 membres de Daesh, établie par les services de Renseignement états-uniens. Selon le Guardian, qui révèle l'information, les États-Unis pensent avoir identifié des jihadistes, venus d'Europe, puis formés par l'organisation afin de commettre des attentats-suicides dans leur pays d'origine. Pour justifier détenir ces informations, les États-Unis assurent avoir eu accès à des sources crédibles qui auraient consulté des (...)

Les parlementaires turcs interdits d'évoquer le « Kurdistan » et le « Génocide arménien »

La Grande Assemblée nationale turque a adopté une nouvelle loi, le 20 juillet 2017, interdisant à ses parlementaires d'insulter la glorieuse histoire du pays en prononçant les mots « génocide arménien », « Kurdistan » et « régions kurdes ». C'est bien connu, mais uniquement par les membres de l'AKP et du MHP (Parti d'action nationaliste), les « événements de 1915 » n'ont pas duré de 1895 à 1895 et de 1915 à 1916. Ils n'ont pas touché tous les non-musulmans, mais uniquement quelques traitres qui s'étaient alliés (...)

Crise diplomatique koweïto-iranienne

Dans le contexte de la rupture des relations diplomatiques de l'Arabie saoudite, de l'Égypte, des Émirats arabes unis et du Bahreïn avec le Qatar, soutenu quant à lui par l'Iran et la Turquie, une nouvelle crise diplomatique vient d'éclater dans le Golfe entre le Koweït et l'Iran. La Cour suprême koweïtienne vient de condamner à de lourdes peines de prison une vingtaine de personnes accusées de préparer des attentats pour le compte de l'Iran (photo). Le gouvernement koweïtien a alors expulsé 15 diplomates (...)

La bataille du jurd d'Ersal a commencé

Cartographie : L'Orient-Le Jour Le jurd d'Ersal est une zone montagneuse, d'environ 150 km2, située entre le Liban et la Syrie. Il culmine à plus de 3 000 mètres. Il est couvert de plusieurs mètres de neige en hiver et est donc inhabité. Alors que, depuis 2011, environ 3 000 jihadistes et leurs familles s'y étaient réfugiés, ils ne seraient plus qu'1 millier, répartis en deux groupes : al-Qaïda et Daesh. Depuis plusieurs mois des négociations étaient en cours entre les jihadistes et la République arabe (...)

À Riyad, le clan Nayef perd la Sécurité de l'État

Depuis le coup de palais qui a éliminé le clan du prince héritier Mohammed ben Nayef à Riyad, celui-ci croyait contrôler encore le ministère de l'Intérieur qui avait échu au gendre du prince déchu. Cependant, le roi Salmane vient de créer un organisme de Sécurité d'État qui lui est directement rattaché. Selon l'agence de presse officielle, plusieurs départements du ministère de l'Intérieur, dont le service du Renseignement, ainsi que les unités chargées de la lutte contre le terrorisme et son financement, (...)

Pour Israël, tout soin et toute nourriture est « humanitaire »

Tsahal a révélé une partie de l'opération « Bon voisin » qu'il mène en Syrie depuis six ans. Selon Jewish News Service, les Forces de Défense israéliennes ont porté secours à plus de 4 000 Syriens blessés, dont plus de 500 enfants. Elles ont livré plus de 450 000 litres de fuel, 40 tonnes de farine, 225 tonnes d'aliments, 12 000 kits pour des bébés, 1 800 paquets de couches, 12 tonnes de chaussures et 55 tonnes de vêtements pour faire face au froid. La communication de Tsahal semble destinée à usage (...)

Washington a cessé tout soutien aux jihadistes

Selon le Washington Post, le président Trump a mit fin à tous les programmes de la CIA de soutien aux jihadistes en Syrie. Selon le quotidien, cette décision aurait été prise lors d'une réunion avec le directeur de la CIA, Mike Pompeo, et le conseiller de Sécurité nationale, le général H.R. McMaster. Ce conseil restreint se serait tenu avant la rencontre Trump-Poutine du 7 juillet, au cours de la quelle un cessez-le-feu a été annoncé au Sud de la Syrie. Cette chronologie prouverait l'inféodation de (...)

L'occupation états-unienne du Nord de la Syrie

L'Agence de presse turque Anadolu a publié une carte des bases militaires d'occupation états-unienne en Syrie au 17 juin 2017. La Turquie entend ainsi souligner le soutien de Washington aux kurdes du PKK/PYD. La zone hachurée en vert au Nord-Ouest (Al-Bab) est celle occupée par l'armée turque, (qui occupe par ailleurs le Nord-Est de Chypre et Bachiqa en Irak). Les États-Unis ont toujours laissé entendre qu'ils avaient construit des bases militaires au Nord de la Syrie (et aussi par le passé au (...)

Sanctions européennes contre la Syrie

Alors qu'en septembre 2013, les États-Unis et la Russie ont supervisé le démantèlement de l'arsenal chimique syrien, les États occidentaux accusent régulièrement la Syrie non seulement de posséder toujours de telles armes, mais de les utiliser contre sa propre population. Pour justifier sa décision, le Conseil européen fait référence à un rapport du mécanisme conjoint Onu/OIAC qui a été rejeté par le Conseil de sécurité, ainsi qu'à la libération de Homs, en 2012, occupé par l'Émirat islamique de Baba Amr. (...)

Des milliards de dollars d'armes contre la Syrie, par Thierry Meyssan

Depuis sept ans, plusieurs milliards de dollars d'armement sont parvenus illégalement en Syrie ; un fait qui suffit à démentir la narration selon laquelle cette guerre serait une révolution démocratique. De nombreux documents attestent que ce trafic a été organisé par le général David Petraeus, d'abord à titre public depuis la CIA dont il était directeur, puis à titre privé depuis la société financière KKR avec l'aide de hauts fonctionnaires états-uniens et internationaux, dont le secrétaire général adjoint de l'Onu, Jeffrey Feltman.

Le président Kadyrov veut purifier le sang tchétchène des gays

Dans un entretien au journaliste sportif états-unien Bryant Gumbel (HBO) sur les sports de combat, le président tchétchène, Ramzan Kadyrov, a déclaré : « S'il y a des gays [en Tchétchénie], emportez-les au Canada. Plaise à Dieu, prenez-les pour qu'on n'en ait pas ici. Pour purifier notre sang. S'il y en a, prenez-les (…) Ils sont le diable. Il faut s'en débarrasser, ce ne sont pas des hommes (…) Dieu les punisse pour ce dont ils nous accusent. Ils devront en répondre devant le Tout-Puissant ». En avril, le (...)

Les médias et les ours polaires

Commentant une étude scientifique, Les attaques des ours polaires contre les humains : implications des changements climatiques , les médias internationaux sonnent l'alarme : poussés par le réchauffement climatique, les ours polaires attaqueraient les hommes . Or, ce n'est pas le sens de cette étude qui porte en réalité sur le comportement animal et non pas sur les changements climatiques. Au demeurant, l'étude recense l'ensemble des cas d'attaque d'humains par des ours polaires depuis un siècle, la (...)

Les médias et l'Antarctique

Un iceberg géant, d'une superficie de 5 800 km2, s'est détaché de l'Antarctique entre le 10 et le 12 juillet 2017. Des constatations similaires avaient été observées en 1995 et en 2002. Selon The New York Times, cette nouvelle confirme la prédiction du chercheur états-unien John H. Mercer, publiée dans Nature en 1978 : la calotte polaire (inlandsis) va disparaître sous l'effet du réchauffement climatique. De nombreux médias tirent la sonnette d'alarme après que le président Donald Trump a retiré son pays (...)

Problème de sécurité pour Donald Trump à Paris

Le Secret Service (service chargé entre autres de la protection du président des États-Unis) est sur les dents depuis la diffusion d'un reportage de NBC News attestant de la préparation d'une opération « No Trump Zone » lors de la visite de Donald Trump à Paris, les 13 et 14 juillet 2017. Cette opération est organisée par Nuit Debout, le mouvement du député (Les insoumis) François Ruffin [1]. Cette association se réclame des « printemps arabes », organisés par le MI6, la CIA et spécialement l'équipe de (...)

La paix en Syrie au profit d'Israël et de la Turquie ?, par Thierry Meyssan

Alors que l'on s'approche de la fin de la guerre contre la Syrie, aucun des buts initiaux des Anglo-Saxons n'a été totalement atteint : non seulement les Frères musulmans n'ont pas triomphé lors des printemps arabes, mais ils semblent perdants dans l'ensemble de la région, hormis au Qatar et en Turquie ; si la Syrie est largement détruite, la société syrienne et son modèle multi-confessionnel ont résisté ; enfin la route de la soie devrait être rétablie.

Le drapeau US sur les Trois mers de l'Europe, par Manlio Dinucci

Alors que l'Union européenne semble s'embourber dans des problèmes internes, les États-Unis ont lancé une réorganisation de l'Europe centrale sous le titre d'« Initiative des trois mers ». Il s'agit d'un vaste projet, conçu par l'administration Obama et mis en œuvre par l'administration Trump, visant à créer un bloc anti-Russe pour protéger l'Europe occidentale.

Les fuites de l'ex-directeur du FBI

L'ex-directeur du FBI, James Comey, dont le témoignage devant le Congrès devait permettre de confondre le président Trump pour haute trahison au profit de la Russie, est désormais lui-même mis en cause. James Comey avait indiqué par deux fois lors de son audition qu'il remettait au Congrès ses notes personnelles sur ses relations avec le président. Or, selon les parlementaires qui ont pu consulter ces neuf documents, ceux-ci contiennent des informations classifiées. Dès lors se pose la question de (...)

Qui organise les fuites contre Donald Trump ?

La majorité républicaine de la Commission sénatoriale de la Sécurité de la patrie et des Affaires gouvernementales dénonce les conséquences désastreuses des fuites actuelles de l'Administration. Ce phénomène, qui était très rare sous les présidences George Bush Jr. et Barack Obama, s'est soudain développé contre la présidence Donald Trump causant des dommages irréversibles à la Sécurité nationale. Au cours des 126 premiers jours de la présidence Trump, 125 informations classifiées ont été illégalement (...)

Le Hamas interdit les deux roues aux femmes

La police de Gaza a interdit les deux roues aux femmes. Jusqu'ici, il était rare de voir des femmes conduire des vélos et des motos, mais fréquent de les voir en amazone comme passager à l'arrière d'un deux roues. Selon le Hamas, les deux roues nécessitent que l'on porte un pantalon, ce qui ne convient pas à des femmes qui doivent porter une longue robe. Par conséquent, même si cela n'est pas spécifié par la Loi sur le trafic routier de 2000, le fait pour une femme de monter sur un deux roues est passible (...)

L'Onu échoue à acter l'occupation de Chypre

L'Organisation des Nations Unies (en réalité le directeur des Affaires politiques Jeffrey Feltman) a organisé la Conférence de paix pour Chypre à Crans-Montana (Suisse). Celle-ci s'est terminée, le 6 juillet 2017, par un constat d'échec, la partie chypriote ayant rejeté « l'accord ». Cette conférence inédite réunissait : la République de Chypre la République turque de Chypre du Nord en présence de : l'Organisation des Nations unies le Fonds monétaire international l'Union européenne la Grèce (...)

Donald Trump face au « 4ème Pouvoir », par Thierry Meyssan

En s'arrogeant le titre de « 4ème Pouvoir », la presse états-unienne s'est placée à égalité avec les trois Pouvoirs démocratiques, bien qu'elle soit dénuée de légitimité populaire. Elle mène une vaste campagne, à la fois chez elle et à l'étranger, pour dénigrer le président Trump et provoquer sa destitution ; une campagne qui a débuté le soir de son élection, c'est-à-dire bien avant son arrivée à la Maison-Blanche. Elle remporte un vif succès parmi l'électorat démocrate et dans les États alliés, dont la population est persuadée que le président des États-Unis est dérangé.

Discours d'Emmanuel Macron devant le Parlement, par Emmanuel Macron

Monsieur le Président du Congrès, Monsieur le Président du Sénat, Monsieur le Premier ministre, Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement, Mesdames et Messieurs les députés, Mesdames et Messieurs les sénateurs, En son article 18, la Constitution permet au Président de la République de prendre la parole devant le parlement réuni à cet effet en Congrès. Il est des heures qui de cette possibilité font une nécessité, les heures que nous vivons sont de celles-là. Le 7 mai dernier, les Français (...)

Project Veritas dévoile une campagne de mensonges de CNN

Le journaliste James O'Keffe (photo) réalise depuis plusieurs années des vidéos en caméra cachée. Il y filme les commentaires, voire les aveux, de personnalités politiques sur les scandales du moment. Proche de Breibart et du président Trump, il vient de réaliser trois vidéos sur le traitement par CNN des possibles ingérences russes dans la campagne présidentielle états-unienne. La première partie, diffusée le 26 juin 2017, montre un producteur-en-chef de CNN, John Bonifield, responsable de séquences (...)

L'armée libanaise combat les jihadistes à Ersal

L'armée libanaise a réalisé une opération « coup de poing » dans les camps de réfugiés syriens d'al-Nour et de Qariya à l'Est d'Ersal, le 30 juin 2017, depuis la base aérienne de Rayak. Cinq kamikazes se sont fait exploser en tenant de repousser l'armée. Les jihadistes ont tué une fillette et blessés sept soldats. 350 personnes ont été interpellées. C'est la première opération de ce type depuis le début de la guerre en Syrie et l'échec d'une opération de même nature qui avait conduit, en août 2014, Al-Qaïda à (...)

Arabie saoudite : l'ex-prince héritier assigné à résidence

Selon le New York Times, le prince Mohammed ben Nayef Al Saoud, qui était héritier le couronne jusqu'à le semaine dernière, aurait été assigné à résidence. Plusieurs responsables officiels ont fermement démenti que le prince ait été mis aux arrêts, ce qui semble indirectement confirmer qu'il ne fait pas l'objet d'une mesure judiciaire, mais administrative. À son palais, ses gardes du corps ont été relevés de leurs fonctions et remplacés par des fidèles du nouveau prince héritier, Mohammed ben Salmane Al (...)

La mort du calife et la fin de l'État islamique

L'état-major de l'armée irakienne a annoncé la libération prochaine de Mossoul. Placés sous le strict contrôle de la censure militaire, les médias soulignent la prise des ruines de la mosquée Al-Nouri où le calife Abou Bakr al-Baghdadi avait annoncé sa victoire. Le Premier ministre, Haider al-Abadi, en a conclu la fin de facto de Daesh. En réalité, Daesh est un outil créé par l'ancien directeur national US du Renseignement, John Negroponte, à partir des groupes armés contrôlés par le MI6 britannique. Alors (...)

Islam et cléricalisme au Moyen-Orient élargi, par Thierry Meyssan

Il est de bon ton de disserter en Occident sur « la compatibilité de l'islam et de la démocratie » ou sur « l'islam et la laïcité ». Ces problématiques laissent entendre que par nature l'islam serait clérical. Ce ne serait donc pas une religion, mais un courant politique. Ainsi, les musulmans les plus « radicaux » seraient des terroristes et inversement. Pourtant, depuis un mois, le Moyen-Orient élargi, à population majoritairement musulmane, est en train de se diviser entre fidèles de cette religion et partisans d'une politique qui les manipule.

Construction de Turk Stream

Le président russe, Vladimir Poutine, a inauguré, le 23 juin 2017, les travaux de construction de la section en eaux profondes du gazoduc Turk Stream. Cet ouvrage, décidé lors d'une visite du président Poutine en Turquie, le 1er décembre 2014, et dont la construction avait interrompue en août 2015 pour des motifs tarifaires mais dans le contexte de la guerre en Syrie, devrait permettre de livrer du gaz russe à la Turquie. Partant de là, il pourrait également servir à un transit de gaz russe vers (...)

Mohammed ben Nayef prend le pouvoir à Riyad

Le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud (81 ans) a démis de ses fonctions l'émir Mohammed ben Nayef Al Saoud (57 ans). Ce dernier était à la fois prince héritier, vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur. De facto, le fils du roi, le prince Mohammed ben Salmane Al Saoud (31 ans), devient le nouveau prince héritier. Mohammed ben Nayef Al Saoud était considéré comme l'homme des États-Unis. Il avait été formé dans l'Oregon, puis au FBI et à Scotland Yard. Il avait obtenu des résultats dans la lutte (...)

La Guerre des étoiles, de la fiction à la réalité, par Manlio Dinucci

Au début de la conquête spatiale, les Grandes puissances étaient convenues à l'Onu de ne pas entreposer d'armes dans l'espace. Cependant, sans que l'on sache s'ils ont violé ce principe ou non, les États-Unis ont depuis déployé une gamme d'armes permettant de détruire les satellites ennemis ; en principe depuis la Terre et non pas depuis d'espace.

Quenelle d'or spéciale

Chaque année l'humoriste Dieudonné décerne les « Quenelles d'or de la subversion » lors d'une cérémonie loufoque en région parisienne devant un millier de spectateurs. Ce prix a été créé après la vaine polémique lancée par le gouvernement français pour faire taire le bouffon. Le 17 juin 2017, il a remis une « Quenelle spéciale » à Thierry Meyssan pour « l'ensemble de son œuvre ». Le récipiendaire avait enregistré une vidéo d'acception à Damas. Le président du Réseau Voltaire France, Alain Benajam, a reçu la (...)

39 ans après, Riyad reconnaît les accords de Camp David

L'Égypte a finalement remis les îles de Tiran et Sanafir à l'Arabie saoudite, conformément à sa promesse du 11 avril 2016 . Ce faisant, Riyad s'est engagé à respecter les accords de Camp David selon lesquels le propriétaire de ces deux îlots ne doit pas entraver la circulation du détroit et laisser librement circuler les navires israéliens. De nombreux Égyptiens avaient contesté la décision du président al-Sissi de transfert de souveraineté. Pour leur faire accepter, le gouvernement égyptien avait prétendu (...)

Les USA empêcheront-ils la réouverture de la route de la soie ?

Après que l'Armée arabe syrienne (c'est-à-dire l'armée de la République) soit parvenue à la frontière irakienne, la semaine dernière, c'est l'Armée irakienne qui y est parvenue, le 16 juin 2017 à al-Waleed. Les deux armées sont encore séparées par des forces US qui occupent illégalement al-Tanf, en Syrie. Selon la Russie, ces forces US seraient en train de se doter de High Mobility Artillery Rocket System (HIMARS). Ces missiles pourraient être utilisés par Washington pour empêcher la jonction entre les (...)

Iyad Allaoui accuse le Qatar et l'Iran d'avoir tenté de diviser l'Irak

Lors d'une conférence de presse au Caire, le vice-président irakien, Iyad Allaoui, a accusé le Qatar et l'Iran d'avoir tenté de se partager son pays. Une zone chiite aurait été contrôlée par Téhéran et une zone sunnite par Doha. Le parti d'Iyad Allaoui avait emporté le plus grand nombre de députés aux élections de 2010, mais n'était pourtant pas arrivé au pouvoir. Chiite mais laïque, M. Allaoui avait alors accusé l'Iran d'être intervenu dans la politique de son pays pour (...)

Le nazisme en Europe, c'est l'Otan, par Manlio Dinucci

Force est de constater les choses : à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'OSS puis la CIA récupérèrent des officiers nazis pour former les réseaux stay-behind de l'Otan. En 2013, l'Alliance atlantique manœuvra des groupes néo-nazis pour mettre en scène une révolution à Kiev. Aujourd'hui, l'Otan soutient publiquement les nouvelles institutions ukrainiennes qui comprennent des personnalités nazies, dont le président du parlement. Alors que l'Alliance atlantique devait empêcher toute résurgence du nazisme, elle l'organise.

Que rien ne change, pour que tout change !, par Jean-Claude Paye

Il est beaucoup trop tôt pour analyser la politique du président Macron qui n'est aux affaires que depuis un mois. Il est cependant possible d'observer la manière dont il ré-organise le système politique, les nominations auquel il procède, et de prendre en compte l'annonce de ses prochaines réformes pour évaluer son orientation : la France se dirige vers une dictature administrative au service de la Commission européenne.

Un vent de laïcité souffle sur le monde musulman, par Thierry Meyssan

Le discours de Donald Trump à Riyad a suscité une vague de prises de position contre le terrorisme et contre l'islam politique. Le monde arabe exprime sa soif de laïcité au moment où celle-ci est dénaturée en Europe et utilisée contre les religions. Face à ce souffle de liberté, les Britanniques organisent le camp de l'islam politique autour du Qatar, de l'Iran, de la Turquie et des Frères musulmans.

47% de suffrages exprimés aux législatives françaises

Le premier tour des élections législatives française s'est déroulé le 11 juin 2017. Seuls 47,62% des électeurs ont exprimé leur choix. De facto, la prochaine Assemblée nationale ne pourra donc pas représenter les Français. La constitution française ne prévoit pas cette situation. Il s'agit de la plus importante crise de légitimité depuis la défaite de Napoléon III à Sedan, l'invasion prusienne et la Commune de Paris, il y a un siècle et (...)

15 ans de prison pour le port du maillot du Barça

Les Emirats arabes unis ont institué une amende de 135 000 euros et une peine de 15 ans de prison pour tout message de sympathie à l'égard du Qatar qui soutient les Frères musulmans. Cette décision s'applique aussi bien pour tous les propos tenus (y compris au téléphone), mais aussi au port du maillot du Barça compte tenu de son sponsor.

Le Hamas bientôt réfugié à Téhéran ?

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir, a posé les conditions du rétablissement des relations diplomatiques avec le Qatar, le 6 juin 2017 à Paris. Parmi celles-ci figurait l'expulsion du Hamas dont la direction politique s'était brutalement déplacée de Damas à Doha, en 2012, juste avant de se proclamer « Branche palestinienne des Frères musulmans » (titre qu'elle a abandonné par la suite). Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a appuyé cette exigence. Le Qatar a (...)

Vers la jonction des armées syriennes et irakiennes

L'Armée arabe syrienne (c'est-à-dire celle de la République) est parvenue à la frontière syro-irakienne. Au cours des deux derniers mois, les Forces de la Coalition US ont bombardé par trois fois des miliciens ou des militaires fidèles à Damas probablement pour couper la route de la soie et empêcher la jonction des armées syriennes et irakiennes. Le rétablissement de la route Damas-Bagdad marquerait l'échec de la mission fixée par l'administration Obama à Daesh au début 2014 [1]. Le porte parole du (...)

La Ligue islamique mondiale exclut le cheikh Al-Qaradawi

La Ligue islamique mondiale, qui fut créée par l'Arabie saoudite à la demande du Royaume-Uni, en 1962, afin de financer à la fois les Frères musulmans et l'Ordre des Naqchbandis, a salué la publication par l'Arabie saoudite, le Bahrein, l'Egypte et les Emirats d'une liste de terroristes. Celle-ci comprenant cheikh Youssef Al-Qaradawi, le prédicateur vedette des Frères musulmans, la Ligue a annoncé son exclusion de son Conseil d'administration. Selon Thierry Meyssan, la Ligue avait en 2016 un budget (...)

La liste bahreino-égypto-émirato-saoudienne des terroristes

Le Royaume d'Arabie Saoudite, la République arabe d'Égypte, les Émirats arabes unis et le Royaume de Bahreïn sont unis dans leur engagement continu pour lutter contre le terrorisme, en assainissant les sources de financement, en luttant contre l'idéologie extrémiste, les outils de sa diffusion et de sa promotion, et en travaillant ensemble pour vaincre le terrorisme et protéger toutes les sociétés de son impact. Les violations continues et constantes des autorités de Doha des engagements et des (...)

Le Parlement turc autorise le déploiement de troupes au Qatar

La Grande assemblée nationale turque a voté le 7 juin 2017 l'autorisation de déploiement de troupes au Qatar. En vertu d'un accord signé en 2014, la Turquie a construit une base militaire au Qatar permettant de recevoir 3 000 hommes. Cependant, il n'a jamais été expliqué pourquoi la Turquie envisageait un tel déploiement dans le Golfe, c'est-à-dire au-delà de sa zone actuelle d'influence. Le Qatar abrite par ailleurs la plus importante base militaire US du Moyen-Orient élargi, celle d'Udeid, qui héberge (...)

L'Allemagne retire ses troupes de Turquie

Berlin a annoncé le 7 juin 2017 le retrait de ses troupes de Turquie. Les 260 soldats de la Bundeswehr qui participent aux opérations de la « Coalition internationale anti-Daesh » depuis la base d'Incilik sont en cours de transfert vers la base d'Azraq en Jordanie. Il faudra environ trois semaines pour transporter les 10 000 tonnes de matériel réparties dans environ 200 conteneurs, et environ 3 mois pour que l'Allemagne reprenne sa participation aux missions de la Coalition. Il n'a pas été précisé (...)