Réseau Voltaire

Éléments du fil RSS

Il est urgent de stopper l'aventure militaire impérialiste ‎contre le Venezuela

Le Gouvernement révolutionnaire de la République de Cuba dénonce l'escalade de pressions et ‎d'actions de l'administration des Etats-Unis, qui prépare une aventure militaire sous couvert ‎d'« intervention humanitaire » en République bolivarienne du Venezuela, et il appelle la ‎communauté internationale à se mobiliser pour l'empêcher.‎ Du 6 au 10 février 2019, des avions militaires de transport militaire des Etats-Unis ont volé vers ‎l'aéroport Rafael Miranda de Porto Rico, vers la base aérienne de San Isidro (...)

Décret de Mahomet relatif aux chrétiens

Moi, Mohammed, fils d'Aâb-Allah, décrète pour tous comme un message divin et comme déclaration comminatoire, moi qui suis chargé par les fidences d'en haut de sauvegarder les grâces divines accordées à l'humanité par la Providence Je prescris les présents ordres à -l'égard des chrétiens et de ceux qui sont initiés à cette religion, qu'ils se trouvent dans les pays lointains ou rapprochés, dans les villes connues ou inconnues, en Orient aussi bien qu'en Occident ; que ceci leur serve de loi. Celui qui voudrait (...)

Une clause secrète au Traité d'Aix-la-Chapelle

Selon le Spiegel, l'Allemagne et la France ont conclu une clause secrète en marge du Traité d'Aix-la-Chapelle [1]. Elle prévoit de ne pas s'opposer aux ventes d'armes produites en commun, sauf pour des motifs de sécurité nationale. Depuis la chute du nazisme, l'Allemagne a conservé son idéal pacifiste et s'interdit de manière très restrictive d'exporter des armes vers des États qui pourraient en faire un mauvais usage. Cependant, a indiqué la chancelière Merkel à la Conférence sur la Sécurité de Munich (...)

La CIA utilise la Turquie pour faire pression sur la Chine, par Thierry Meyssan

Alors que la Turquie s'était économiquement rapprochée de la Chine pour résoudre sa crise économique, elle a publiquement dénoncé la répression des Ouïghours en s'appuyant sur de fausses informations. Beijing a répliqué très sèchement. Tout se passe comme si, une fois Daesh disparu en Iraq et en Syrie, Ankara reprenait les actions secrètes pour le compte de la CIA, cette fois au Xinjiang.

Vers la Grande Albanie

Le Kosovo s'est doté d'une armée en violation de la résolution du Conseil de sécurité sur la fin de la guerre de l'Otan contre la Serbie. Selon le Premier ministre kosovar, Ramush Haradinaj, un accord conclu avec son homologue albanais, Edi Rama, prévoit d'abolir la frontière entre les deux États au 1er mars 2019. Lors d'un Conseil des ministres commun de l'Albanie et du Kosovo, un fonds commun a été constitué pour promouvoir l'adhésion des deux États à l'Union européenne. Le Premier ministre albanais, (...)

Washington souhaite que ses alliés se maintiennent en Syrie

Au cours de la Conférence sur la Sécurité de Munich 2019, le secrétaire US à la Défense, Patrick Shanahan, a réuni les principaux alliés (y compris l'Iraq et la Turquie) et leur a demandé de prendre le relai en Syrie. Il a requis de maintenir 1 500 hommes au Nord-Est du pays assurant qu'une reprise du territoire par Damas ne serait pas un gage de stabilité. Les présents se sont interrogés sur une mission probablement vouée à l'échec après le départ US. La délégation française a rejeté la demande US. Les (...)

La Chine répond sèchement aux menaces britanniques

Le gouvernement chinois a annulé la rencontre prévue entre le vice-Premier ministre Hu Chunhua et le ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson. Ce dernier, lors de son intervention devant le Royal United Services Institute (RUSI) avait menacé d'envoyer un porte avion en mer de Chine pour faire payer à Beijing le « prix fort pour son comportement agressif » [1]. L'annulation de ce rendez-vous prive le Royaume-Uni d'un accord commercial qui lui aurait donné accès à un marché de plus de 10 (...)

La Russie ne frappera pas d'installation US en Roumanie, par Valentin Vasilescu

Radio Free Europe a déclenché une panique en Roumanie en prétendant que Moscou se préparait à tirer une charge nucléaire sur le village de Deveselu qui abrite une base états-unienne du prétendu « bouclier » anti-missiles. Tout cela n'est pas sérieux : la Russie a les moyens de détruire les missiles US dès leur lancement et n'a donc pas besoin de rayer la Roumanie de la carte.

À Varsovie, Israël révèle son engagement militaire au Yémen

La Conférence ministérielle de Varsovie sur la Paix et la sécurité au Moyen-Orient n'a accouché que d'une chose importante et pas celle qui avait été prévue : Israël s'y est affiché avec des États arabes, discutant avec eux alors qu'ils n'entretiennent pas de relations diplomatiques officielles. Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a profité du vote de la Chambre des représentants US contre la guerre du Yémen pour révéler son engagement militaire dans ce pays. En réalité, cette guerre a (...)

Des Forces spéciales US arrivent dans les Caraïbes

Selon le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez Parrilla, des Forces spéciales des États-Unis sont arrivées entre le 9 et le 13 février à Puerto Rico et sur la base de San Isidro en République dominicaine. D'autres mouvements de troupes auraient eu lieu dans d'autres îles des Caraïbes sans que les gouvernements locaux en soient informés. Cuba s'interroge sur une possible agression états-unienne du Venezuela sous couvert d'intervention (...)

La Turquie condamne la Chine

Les graves violations des droits de l'homme perpétrées contre les Turcs Ouïgours et le décès du poète folklorique Abdurehim Heyit Les pratiques violant les droits de l'homme fondamentaux des Turcs Ouïgours et des autres communautés musulmanes de la région autonome Ouïgoure du Xinjiang se sont aggravées, en particulier ces deux dernières années, et ont été portées à l'ordre du jour de la communauté internationale. En particulier, la déclaration de façon officielle de la politique de « sinisation de toutes les (...)

Le Groupe de Montevideo soutient Juan Guaidó

Le groupe de contact réuni à l'initiative de l'Uruguay et du Mexique, le 7 février 2019 à Montevideo, pour aider à résoudre la crise vénézuélienne n'a en définitive était composé que des États choisis par l'Union européenne. Le Mexique, anciennement membre du Groupe de Lima, entendait tracer une autre voix que la confrontation. De nombreux États qui avaient fait savoir leur volonté de rejoindre le Groupe de contact, dont le Chine et la Russie, ont été écartés. La présidence a été en définitive assurée (...)

Le Venezuela et ses voisins peuvent-ils survivre à la guerre qui s'annonce ?, par Thierry Meyssan

La crise qui déstabilise le Venezuela, comme celles qui commencent au Nicaragua et à Haïti, doit être analysée pour y faire face. Thierry Meyssan revient sur les trois hypothèses interprétatives et argumente en faveur de l'une d'entre elles. Il évoque alors la stratégie des États-Unis et la manière de l'affronter.

« Pourquoi j'ai voulu rencontrer des représentants des “gilets jaunes” », par Luigi di Maio

Après le rappel par le gouvernement français de son ambassadeur [jeudi 7 février], la première chose que je voudrais répéter avec force, c'est que l'Italie et le gouvernement italien considèrent la France comme un pays ami et son peuple, avec sa tradition démocratique millénaire, comme un point de référence, au niveau mondial, dans les conquêtes des droits civils et sociaux. En tant que ministre du développement économique, du travail et des politiques sociales, j'ai toujours regardé la France et son (...)

L'Allemagne et la France exerceront ensemble la présidence du Conseil de sécurité en mars et avril 2019

Le Conseil de sécurité des Nations unies est composé de cinq membres permanents (États-Unis d'Amérique, Fédération de Russie, France, République populaire de Chine, Royaume uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord) et de dix membres élus par l'Assemblée générale (actuellement : la Guinée équatoriale, le Koweït, le Pérou, la Pologne et l'Indonésie élus pour 2018 et 2019 et la République dominicaine, l'Allemagne, l'Indonésie, l'Afrique du Sud et la Belgique élus pour 2019 et 2020). La présidence du Conseil (...)

La France rappelle un de ses ambassadeurs auprès d'un membre de l'UE

C'est sans précédent depuis le Traité de Rome : la France a rappelé son ambassadeur auprès d'un État membre de l'Union européenne, l'Italie. La crise couve depuis la constitution du gouvernement de Giuseppe Conte. Elle a éclaté après la rencontre de Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles et vice-président du Conseil italien, avec un groupe de Gilets jaunes à Montargis (photo). La France dénonce une ingérence italienne dans ses affaires intérieures. Au même moment, la France a reçue par trois (...)

L'Iran construirait des missiles de précision en Syrie

Selon la 12ème chaîne de télévision israélienne, l'Iran aurait construit une usine de fabrication de missiles de précision à Safita, district de Lattaquié (Syrie). La presse israélienne suppose que ces missiles —si l'information est exacte— sont destinés à la Résistance libanaise qui les utiliserait pour menacer Tel-Aviv (qui a plusieurs fois attaqué le Liban et continue quotidiennement de violer son espace aérien et maritime). Cette nouvelle intervient alors que les Gardiens de la Révolution iraniens ont (...)

Erdoğan ne reconnaît pas el-Assad, mais discute avec son cabinet

Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, a provoqué un vif émoi en déclarant le 3 février 2019, lors d'une interview à la chaîne de télévision TRT, que la Turquie entretient des relations diplomatiques avec des personnalités syriennes. Il a souligne qu'il ne convenait pas de rompre tout lien même avec ses ennemis. Jusqu'ici, le président Erdoğan affirmait que la présence militaire turque en Syrie visait d'abord à renverser le « dictateur ». Le porte-parole de la présidence, Ibrahim Kalin, a tenu à (...)

Whitestream serait en mesure d'identifier les transactions en Bitcoin

La monnaie virtuelle, Bitcoin, offre la confidentialité des transactions. C'est son principal intérêt. Or, la société israélienne Whitestream prétend avoir percé l'identité des personnes impliquées dans les transactions en Bitcoin avec le Hamas (c'est-à-dire avec les Frères musulmans palestiniens). Ces informations ont bien sûr été transmises aux services de sécurité israéliens, qui les ont eux-mêmes transmis à leur homologues (...)

Erik Prince investit en Chine

Erik Prince, le fondateur de Blackwater, n'a pas simplement investi aux Emirats arabes unis, mais aussi en Chine, précisément au Xinqiang. Sa société FSB, détenue à 25 % par le conglomérat financier public chinois, Citic, a signé un accord avec le Comité de gestion du parc industriel de Kashgar Caohu afin de former 8 000 agents de sécurité par an. Une cérémonie de signature s'est tenue le 11 janvier 2019 à Beijing (photo). Selon Reuters, le partenaire chinois de FSB serait à la fois lié au Parti (...)

La Fraternité humaine pour la Paix mondiale et la Coexistence commune, par Ahmed el-Tayyeb, Pape François

AVANT-PROPOS La foi amène le croyant à voir dans l'autre un frère à soutenir et à aimer. De la foi en Dieu, qui a créé l'univers, les créatures et tous les êtres humains – égaux par Sa Miséricorde –, le croyant est appelé à exprimer cette fraternité humaine, en sauvegardant la création et tout l'univers et en soutenant chaque personne, spécialement celles qui sont le plus dans le besoin et les plus pauvres. Partant de cette valeur transcendante, en diverses rencontres dans une atmosphère de fraternité et (...)

Washington, la raison de la force, par Manlio Dinucci

Lors des attentats du 11-Septembre, le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld et son conseiller Arthur Cebrowski définirent le besoin pour le Pentagone de dominer complétement le champ de bataille mondial (Full-spectrum dominance) de sorte de maintenir l'unipolarité du monde. C'est très exactement ce que les États-Unis tentent de faire aujourd'hui.

L'Iran acculé, par Thierry Meyssan

Les États-Unis se préparent à organiser le « Moyen-Orient élargi » sans leurs troupes. Ils devraient capitaliser sur les erreurs commises depuis cinq ans par l'Iran pour créer une alliance militaire judéo-sunnite contre les chiites, dénommée « Otan arabe » par la presse.

Le Venezuela agressé

« Le gouvernement américain doit cesser de s'ingérer dans la politique intérieure du Venezuela », Les négations sont la seule voie pour trouver des solutions Lettre ouverte de Noam Chomsky, Laura Carlsen, Miguel Tinker Salas, Greg Grandin, Alfred de Zayas et. al. / Les Etats-Unis violent le droit international en tentant un coup d'Etat au Venezuela, Interview d'Alfred de Zayas et de Miguel Tinker Sala / Faire revivre la démocratie.

L'Italie a posé son veto à la reconnaissance de Juan Guaidó par l'UE

Le gouvernement italien a annoncé qu'il avait posé son veto sur la reconnaissance du président par intérim du Venezuela, Juan Guaidó, par l'Union européenne, lors du Conseil des ministres des Affaires étrangères, le 31 janvier 2019 en Roumanie. Cependant, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Autriche, la Suède, le Danemark, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et le Portugal ne tenant pas compte de ce veto, ont successivement reconnu la légitimité de Juan Guaidó. Lors des élections législatives 2015, (...)

Fin du traité FNI : Les États-Unis et la Russie affûtent leurs missiles chacun de son côté, par Valentin Vasilescu

Prévoyant de se retirer du Traité FNI, le Pentagone a lancé, il y a quatre mois, la conception de nouveaux missiles de croisière, jusqu'ici interdits. La Russie a bien entendu fait de même, non sans utiliser la dernière technologie états-unienne capturée sur le champ de bataille syrien.

Les USA : un État voyou, au service de son économie, par André Chamy

La classe possédante française prend soudainement conscience de l'usage économique que les États-Unis font de leur système judiciaire. Depuis 1993, le secrétariat au Commerce a créé un Trade Promotion Coordinating Committee et un Advocy Center, directement relié aux agences de Renseignement. Plus récemment, le secrétariat à la Justice a interprété les lois de son pays pour étendre son pouvoir à l'étranger et l'exercer avec les autres administrations dans l'intérêt de ses grandes sociétés.

Pour l'UE, Gibraltar est désormais une « colonie » de la Couronne

Le 1er février 2019, l'Union européenne a publié un document qualifiant Gilbraltar de « colonie de la Couronne » provoquant la colère de Londres. Cette formule a été approuvée par le Conseil des ministres des Affaires étrangères et pourrait conduire l'UE à soutenir les revendications espagnoles sur le rocher. La « découverte » par l'UE de cette réalité préfigure ce qui pourrait advenir concernant l'Irlande du Nord. Pour le moment l'enjeu des discussions sur le Brexit est de définir le type de frontière entre (...)

Déclaration de l'Otan concernant le non-respect du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) par la Russie

Le 4 décembre 2018, après presque six ans d'efforts de dialogue menés par les États-Unis et, plus généralement, par les Alliés auprès de la Russie, les pays de l'OTAN ont déclaré que la Russie avait développé et mis en service un système de missile, le 9M729, qui viole le traité FNI et fait peser des risques importants sur la sécurité euro-atlantique. Les Alliés ont résolument appuyé l'analyse des États-Unis selon laquelle la Russie manquait gravement aux obligations qui sont les siennes au titre du traité (...)

Il n'y a pas de recherche de la Vérité sans recherche des documents originaux

Alors que les journalistes interprètent les événements internationaux en fonction des positions de leur propre gouvernement, Thierry Meyssan s'est au contraire efforcé d'anticiper les faits pour permettre aux États cibles de protéger leur population le plus efficacement possible. Sa lecture des dix-huit dernières années n'a rien de « complotiste », comme ses adversaires tentent de le faire croire, mais s'appuie sur les documents de travail des pays occidentaux, dont certains sont libres d'accès quoiqu'ignorés par les grands médias.

Le président Trump soutient les efforts du peuple du Venezuela pour rétablir la démocratie dans son pays

« Le peuple du Venezuela a exprimé avec courage son opposition à Maduro et à son régime, et ses revendications de liberté et de respect de l'état de droit. » _ Le président Donald J. Trump RECONNAISSANCE DU GOUVERNEMENT LÉGITIME DU VENEZUELA : Les États-Unis ont reconnu officiellement Juan Guaido en tant que président du Venezuela par intérim. • Le 23 janvier, le président Trump a officiellement reconnu le président de l'Assemblée nationale du Venezuela, Juan Guaido, au poste de président par intérim du (...)

L'effondrement organisé de PDVSA

Les États-Unis ont édicté des sanctions à l'encontre de PDVSA, la compagnie nationale vénézuélienne. Selon le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, le « régime de Maduro » s'en servait pour « pour contrôler, manipuler et voler le peuple vénézuélien ». Par « manipuler le peuple », il faut comprendre que la République bolivarienne redistribuait les bénéfices de PDVSA aux pauvres du pays. Il est désormais interdit aux sociétés US de payer le pétrole vénézuélien aux autorités constitutionnelles. Elles doivent s'en (...)

France : le soulèvement des petites gens

Gilets jaunes : scénario d'avenir, par Myret Zaki. Recherche d'urgence politique industrielle !, par Jacques Myard / « Les Italiens veulent à nouveau décider par eux-mêmes ». La démocratie directe suisse est un point de référence pour la nouvelle Italie. La décision d'achat Comment Macron devint président … ou pourquoi préférer une lampe de lecture. Les Etats-Unis refusent de se battre pour des financiers transnationaux, par Thierry Meyssan / L'heure est venue de quitter la Syrie, par Eric S.

La paix ne règne pas, elle doit être créée

Les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme, par Moritz Nestor / Autorité et pouvoir, par Nicole Duprat / L'existence de l'euro, cause première des « gilets jaunes » / Envers qui Emmanuel Macron est-il débiteur ?, par Thierry Meyssan / S'agit-il d'« une époque de paix, de sécurité, de liberté et d'ordre juridique » ? Au sujet du livre d'Aktham Suliman « Krieg und Chaos in Nahost.

Venezuela, putsch de l'État profond US, par Manlio Dinucci

En définitive, le président Trump s'est aligné sur les ambitions de l'État profond US de destruction du Bassin des Caraïbes. Il a conforté le vice-président Mike Pence et le sénateur Marco Rubio dans leur opération de déstabilisation du Venezuela. Il pourrait aussi soutenir les deux mêmes hommes dans leur projet pour Israël et contre la Syrie.

Le drone « invisible » russe S-70 Okhotnik, en tandem avec l'avion « invisible » Su-57, par Valentin Vasilescu

Les armées russes vont se doter de drones « invisibles », comme ceux des États-Unis. Cependant, ce matériel a été conçu pour un autre usage que celui choisi par le Pentagone. Il ne s'agit pas de surveiller, d'identifier et de procéder à des assassinats ciblés, mais d'entrer dans les défenses anti-aériennes de l'ennemi et de les détruire.

Donald Trump a-t-il été contraint de renoncer ?, par Thierry Meyssan

Le président Donald Trump a-t-il renoncé à changer la politique états-unienne ? S'est-il soumis à l'ex-classe dirigeante de son pays ? Au cours des deux derniers mois, son administration semble avoir recadré l'AfriCom, le CentCom et le SouthCom. Le premier commandement militaire du Pentagone aurait été autorisé à livrer bataille contre les projets chinois sur le continent africain ; le second aurait été engagé dans la voie de la division du Moyen-Orient élargi entre arabes et perses, et le troisième dans celle de la destruction des structures étatiques du Bassin des Caraïbes.

Le 116ème Congrès US prépare une nouvelle guerre contre la Syrie, par Thierry Meyssan

On pensait à tort les Syriens tirés d'affaire après leur victoire sur les jihadistes. Il n'en est rien. Israël et les États-Unis n'ont pas abandonné leur objectif de guerre de destruction des structures étatiques. Ils préparent une nouvelle guerre, financière cette fois, pour empêcher la reconstruction du pays et condamner les Syriens à croupir dans leurs ruines.

Allocution de Mike Pompeo devant l'Organisation des États américains, par Mike Pompeo

Merci beaucoup. Les États-Unis sont des amis du Venezuela et du peuple vénézuélien. Nous sommes témoins des souffrances des Vénézuéliens depuis trop longtemps. Nous savons comme eux que la tyrannie du régime, aujourd'hui disparu, de Maduro a asphyxié pendant trop longtemps, bien trop longtemps, le pays et ses citoyens. Hier, par solidarité avec le peuple vénézuélien, et par respect pour la démocratie vénézuélienne, les États-Unis ont fièrement reconnu le président de l'Assemblée nationale, Juan Guaido, en (...)

Déclaration de Donald Trump reconnaissant Juan Guaido en qualité de président par intérim du Venezuela, par Donald Trump

Aujourd'hui, je reconnais officiellement le président de l'Assemblée nationale du Venezuela, Juan Guaido, en tant que président par intérim du Venezuela. En sa qualité de seule branche légitime du gouvernement dûment élue par le peuple vénézuélien, l'Assemblée nationale a invoqué la constitution du pays pour déclarer Nicolas Maduro illégitime, laissant ainsi vacant le poste de président. Le peuple vénézuélien s'est élevé courageusement contre Maduro et son régime et a exigé la liberté et la primauté du droit. (...)

Le retour d'Elliott Abrams

Le secrétaire d'État Mike Pompeo vient de nommer Elliott Abrams envoyé spécial pour le Venezuela. Elliott Abrams est un néo-conservateur historique. Il a appartenu à la petite coterie juive entourant le sénateur démocrate Henry Scoop Jackson, avant de rejoindre l'administration Reagan. Il a épousé la belle-fille de Norman Podhoretz, le rédacteur-en-chef de Commentary. C'est un des initiateurs de la théopolitique. Il supervisa la création de la National Endowment for Democracy, l'agence chargée de (...)

Vœux de Jean-Yves Le Drian à l'Association de la presse diplomatique, par Jean-Yves Le Drian

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Ce sont mes deuxièmes voeux à la presse diplomatique et je dois vous dire que l'année dernière j'avais été un peu frustré pour mes premiers voeux. Parce que j'avais essayé de retracer les grands enjeux qui étaient ceux de ma mission, que nous n'avions pas eu le temps d'échanger beaucoup et que je n'avais même pas eu le temps de boire un verre avec vous. Donc, je voudrais qu'aujourd'hui nous soyons dans une forme différente qui, si elle va bien, sera reproduite (...)

Discours d'Emmanuel Macron à l'occasion de la signature du Traité de coopération et d'intégration franco-allemand, par Emmanuel Macron

Madame la Chancelière de la République fédérale, chère Angela Merkel, Monsieur le Maire d'Aix-la-Chapelle, Monsieur le Ministre-Président du Land de Rhénanie-Nord-Westphalie, Monsieur le Président de la Roumanie, Monsieur le Président du Conseil européen, Monsieur le Président de la Commission européenne, chers amis, Monsieur le Président du Sénat, Monsieur le Président de l'Assemblée nationale, Monsieur le Président du Bundesrat, Mesdames et Messieurs les Parlementaires, Mesdames et Messieurs les (...)

Les États-Unis créent les conditions de l'invasion du Venezuela, par Thierry Meyssan

Les États-Unis ont un projet pour le Bassin des Caraïbes que le Pentagone a énoncé en 2001. Celui-ci étant destructeur et meurtrier, il est inavouable. Aussi s'emploient-ils à fabriquer une narration acceptable. C'est ce que nous voyons au Venezuela. Attention : les apparences masquent progressivement la réalité ; pendant les manifestations, la préparation de la guerre continue.