Algérie… Algérité… Algéritude

Peu importe ta couleur. La couleur de peau importe peu. La couleur de ton âme nous éclaire encore plus, encore mieux. Elle indique jusqu’à quel point tu es proche ou loin de Dieu. Jusqu’à quel point tu peux être obscur ou lumineux, sans valeur ou valeureux, dégénéré ou généreux… car notre rapport à l’absolu est ce que nous avons de plus sérieux. Plus dignes d’être pris au sérieux.   L’Absolu n’est visible à l’œil nu qu’à travers deux choses :  la patrie et le parti pris éthique ou religieux. Parce qu’il n’y a pas d’âme sans lieu et sans Dieu. Mon propos peut sembler abstrait ou curieux. Pour l’illustrer, j’ai choisi de vous rapporter en quelques mots le profil d’un pays où je n’ai que des amis : l’Algérie. J’ai fait comme si c’était une dame et je me suis interrogée sur la couleur de son âme. Ce qui la distingue c’est le tout ou rien… toute l’âme ou rien de l’âme… la vie vécu ou perçue comme une session sans concession. Exigence pure qui va jusqu’à la démesure. L’Algérien c’est soit tout, soit rien. Il n’est pas plus arabe que berbère, pas plus ceci que cela, il est avant tout et surtout Algérien. C’est son identité première et dernière : son Algérité… son Algéritude. Certains diront son idiosyncrasie : tout Algérien est Algérien par défaut et par excès parce qu’il a une faim sans fin, un rêve sans trêve, un dépit sans répit. Sa vie quelle qu’elle soit est trop petite pour lui. Pour la supporter il utilise deux points d’appui : sa patrie et son infini. Et les deux réunis le dispensent de toute position d’abri, de tout repli. C’est pour cette raison que l’Algérien n’a peur de rien. C’est Albert Camus, l’Algérien, qui nous apprit plus que n’importe qui ce que c’est que le courage impavide… de celui qui saute avant et réfléchit après. C’est Kylian MBappé même s’il n’est Algérien qu’à moitié, qui déclare aux bons entendeurs qu’il faut cesser d’avoir peur.  C’est ce qui s’appelle être entier… entièrement Algérien. C’est Eric Zemmour l’Algérien,  qui en veut aux Algériens de l’avoir chassé du paradis et rêve de les voir brûler en enfer ! et pourtant il doit à l’Algérie toute l’audace qu’il utilise pour faire de l’esprit. Ah j’ai failli oublier le coup de boule de Zidane ! qui signifie que « son honneur se situe bien au-dessus des honneurs ». Oui à la gloire… mais pas à n’importe quel prix ! C’est ça l’Algérie… l’Algérité… l’Algéritude.   L’article est apparu en premier sur .
Feed item Author: 
le journal de Personne

Peu importe ta couleur. La couleur de peau importe peu. La couleur de ton âme nous éclaire encore plus, encore mieux. Elle indique jusqu’à quel point tu es proche ou loin de Dieu. Jusqu’à quel point tu peux être obscur ou lumineux, sans valeur ou valeureux, dégénéré ou généreux… car notre rapport à l’absolu est ce que nous avons de plus sérieux." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire