Algériens, Palestiniens et Mouslimines

          Sur l'Algérie, j'ai fait couler beaucoup d'encre. Et un cancre algérien éprouva le besoin de me réprouver en me rappelant que je n'étais pas algérienne...que je n'avais qu'à trouver d'autres sources d'inspiration. Il a sans doute confondu proximité et promiscuité en passant sous silence le véritable sens de la fraternité. De quoi je me mêle ? Je me mêle de tout ce qui tombe du ciel et que j'appelle au pluriel : "mes inspirations essentielles". La muse n'abuse personne... elle ne ruse pas, elle s'amuse en brisant les barrières avec son museau en l'air, sans jamais tenir compte des fuseaux horaires... je te demande pardon, mon frère.           Sur la Palestine, j'ai atteint selon certains, le comble de l'hérésie en l'identifiant à l'objet de toute ma poésie. Parce que j'ai toujours haï l'hypocrisie. Je tiens et j'ai toujours tenu la Palestine libre pour l'une de mes respirations essentielles. Je ne suis pourtant ni arabe, ni juive mais d'une exigence maladive lorsqu'il est question de Justice, d'amour de la justice....À qui dois-je demander pardon pour n'être préoccupée que par les territoires occupés? De dire oui à la paix mais non à n'importe quel prix ?           Sur l'Islam, j'ai dû mobiliser mon âme, toute mon âme pour dissuader tous ceux qui sont tentés d'infliger un blâme à tous les affligés, de le faire avec une insoutenable légèreté. C'est le plus politique et le plus prolifique des combats que d'apprendre à distinguer la bonne et la mauvaise Foi. Il n'y a aucune commune mesure entre la simplicité de la colombe et la duplicité du serpent qui nous fera toujours avaler son poison. Mon inspiration soufie n'a apparemment pas suffi, on m'a reproché de me faire du souci pour une cause qui ne me regarde pas. C'est peut être la raison pour laquelle je la regarde comme l'une de mes aspirations essentielles. Personne     L’article est apparu en premier sur .
Feed item Author: 
le journal de Personne

          Sur l'Algérie, j'ai fait couler beaucoup d'encre. Et un cancre algérien éprouva le besoin de me réprouver en me rappelant que je n'étais pas algérienne...que je n'avais qu'à trouver d'autres sources d'inspiration." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire