Arabie saoudite: Un royaume de coupeurs de têtes 1/2 Par René Naba

Source : , 02-10-2019
In Memoriam Nasser As Said, le premier dans l’ordre des suppliciés saoudiens de l’époque contemporaine, le véritable père spirituel de l’opposition saoudienne.
Sauf retournement spectaculaire, l’Arabie saoudite devrait accueillir le sommet annuel du G20 en novembre 2019 à Riyad, dans une tentative des grands décideurs économiques de la planète – les pays occidentaux, la Chine et la Russie-, de procéder à la réhabilitation diplomatique de la dynastie Wahhabite, un an après l‘équarrissage du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat saoudien à Istanbul. Six mois après le sommet économique de Manama, le 26 juin 2019, chargé d’enfouir la question palestinienne sous un flot de promesses fallacieuses, dans un pays, le Bahreïn qui constitue un concentré de toutes les turpitudes, le sommet de Riyad marque, dans l’ordre symbolique, le summum de l’asservissement des pays industrialisés à la «Carbon Democracy», et pour les états arabes, le summum de l’asservissement à l’imperium israélo-américain.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Madaniya, René Naba, 02-10-2019

Ajouter un commentaire