« Bienvenue en Israël » : l’homme qui a vendu l’Hyper Cacher la veille de l’attentat fait du cinéma