C’est quoi ton sexe ?

C'est loin d'être innocent, parce que ce n'est pas à vous mais à votre enfant que l'on pose la question du genre déclinée de sept façons pour le sensibiliser à je ne sais quel genre de sensation.   Première façon : tu es un homme et tu te sens un homme Deuxième façon : tu es une femme et tu te sens une femme Troisième façon: tu es un homme et tu te sens une femme Quatrième façon : tu es une femme et tu te sens un homme Cinquième façon : tu te sens à la fois homme et femme Sixième façon : tu ne te sens ni homme, ni femme Septième façon : c'est toi qui te façonne indépendamment du sexe de ta personne.   Loin d'enrichir le débat, ces nouvelles façons de se poser la question nous empoisonnent ! On les soupçonne même d'être des contre façons pour dénaturer la nature et déculotter la culture. On s'arrache, ce qui veut dire qu'on arrache ses racines sous prétexte que c'est la liberté qui nous détermine... La sensualité prime et réprime la sexualité. C'est écrit dans les textes et par delà les sexes: L'homme est une femme comme une autre et la femme un homme comme un autre nous disent tous les nouveaux apôtres. C'est ainsi qu'on instruit les petits d'aujourd'hui... Nouvelle façon de les faire grandir en leur faisant sentir ce qu'ils n'auraient jamais senti, ni pressenti par eux-mêmes. À savoir qu'il n'y a pas de Nature mais de la haute couture avec des postures cousues de fil blanc... Autrement dit des impostures : tu n'es pas ce que tu es et tu es ce que tu n'es pas. Sartre, es-tu là? Toute identité peut être assimilée à une contre façon... et la réalité à une contre vérité... Mon fils n'a pas intérêt à me poser la question... Beauvoir y répond: on ne nait pas homme, on le devient! Et moi je dis que c'est de moins en moins sûr comme devenir... Cet article est apparu en premier sur .
Feed item Author: 
le journal de Personne

C'est loin d'être innocent, parce que ce n'est pas à vous mais à votre enfant que l'on pose la question du genre déclinée de sept façons pour le sensibiliser à je ne sais quel genre de sensation.

 

Première façon : tu es un homme et tu te sens un homme

Deuxième façon : tu es une femme et tu te sens une femme

Troisième façon: tu es un homme et tu te sens une femme

Quatrième façon : tu es une femme et tu te sens un homme

Cinquième façon : tu te sens à la fois homme et femme

Sixième façon : tu ne te sens ni homme, ni femme

Septième façon : c'est toi qui te façonne indépendamment du sexe de ta personne." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire