Cher abonné

Je suis une tourmentée. C'est la vérité qui me tourmente et non la réalité. Je ne suis pas réaliste. C'est seulement l'irréalisable que je cherche à réaliser. À actualiser. À scénariser...   Je mise toujours sur le cheval sur lequel il ne faut pas miser ou celui qui ne fera pas partie de la course. Parce qu'il ne s'y est pas préparé parce qu'il ne veut pas être comparé. Il est à part. Il n'a pas pris part au départ. Il a déclaré forfait. Il a même signé une pétition contre toute compétition... Il ne veut pas courir, ni concourir. Il a horreur de subir. Il a envie de choisir son être et son devenir. C'est tout le mal que je souhaite à mon cheval : ne pas faillir. Et rire de ce qui ne fait pas rire. De l'esprit de sérieux. Du meilleur comme du pire. Et vivre comme s'il était libre... avec la mer à l'horizon et le ciel comme cloison. Je suis toujours sans emploi et je m'emploie à trouver les moyens de m'en passer et je suis souvent récompensée par les passionnés d'art et de hasard qui ont envie de partager mon chemin de croix, celui de la pensée.   Mon toit c'est toi, cher abonné. Ensemble nous finirons par inventer la meilleure façon de nous réchauffer. Le cœur et le corps. Cet article est apparu en premier sur .
Feed item Author: 
le journal de Personne

Ajouter un commentaire