Coronavirus, masques, tests : le gouvernement s’explique et promet un coup d’accélérateur

Source : Solveig Godeluck, 28-03-2020 « Les 15 premiers jours d’avril seront encore plus difficiles », a prévenu Edouard Philippe, lors d’une conférence de presse sur l’épidémie, ce samedi. Un exercice d’explication de la gestion de la crise. La capacité de réanimation va être portée de 5.000 à 14.000 lits. Un milliard de masques ont été commandés, ainsi que 5 millions de nouveaux tests de dépistage rapide. Les personnes âgées en Ehpad seront confinées dans leur chambre. Le Premier ministre avait promis vendredi cette opération transparence et explications face à une confiance des Français qui s’érode dans . Alors ce samedi, lors d’une conférence de presse en compagnie du ministre de la Santé, Olivier Véran, il a souligné d’abord « une crise sanitaire sans précédent depuis au moins un siècle », avec à la clef « des mesures exceptionnelles » : « Jamais un confinement généralisé du pays n’avait été mis en place » a martelé Edouard Philippe, relevant que cette crise « n’est pas seulement française, elle est née en Chine et elle est désormais européenne. Elle est devenue mondiale. […] Au moment où je vous parle, près de la moitié de l’humanité est confinée. C’est du jamais-vu. » De quoi rappeler le caractère absolument inédit de la situation.

« Les 15 premiers jours d’avril seront encore plus difficiles »

Face à cette crise, le chef du gouvernement a aussi redit que « nous devons collectivement faire face à un défi considérable, un effort intense, qui va s’inscrire dans la durée. » Lui qui tente de préparer depuis plusieurs jours l’opinion à des moments plus difficiles encore, a lâché : « Le combat ne fait que commencer. Les 15 premiers jours d’avril seront difficiles, encore plus difficiles que ceux qui viennent de s’écouler. » […] déferle » sur la France.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Les Echos, Par Isabelle Ficek, Solveig Godeluck, 28-03-2020

« Les 15 premiers jours d’avril seront encore plus difficiles », a prévenu Edouard Philippe, lors d’une conférence de presse sur l’épidémie, ce samedi." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire