Skip to main content
Submitted by Aggregateur IFTBQP on

Presque tous les assassins impliqués dans le meurtre du président haïtien Jovenel Moïse étaient colombiens. Ce n’est pas une coïncidence : si vous cherchez des mercenaires à louer à bas prix, souvent formés par l’armée américaine, vous les trouverez à la pelle en Colombie.

Source : Jacobin Mag, Oliver Dodd

Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Des troupes colombiennes et américaines organisent des exercices militaires conjoints à Tolemaida, en Colombie, en janvier 2020. Au moins sept des mercenaires colombiens impliqués dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse ont reçu une formation américaine. (RAUL ARBOLEDA/AFP via Getty Images)

La vice-présidente colombienne de droite Marta Lucía Ramírez s’est récemment plainte que « la Colombie ne devrait pas faire la une des journaux internationaux à cause d’une bande de criminels et de tueurs à gages ». Elle répondait aux récentes révélations selon lesquelles sur les vingt-huit assassins directement impliqués dans le meurtre du président haïtien Jovenel Moïse, vingt-six étaient colombiens – un produit de l’industrie florissante des tueurs mercenaires parrainés par l’État dans le pays.

Lire la suite

Les-crises.fr DT