Dollar US : Liquidation forcée des positions courtes

Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises
On parle de liquidation forcée des positions courtes [short squeeze, NdT] quand une action fortement vendue à découvert voit son prix s’envoler [la vente à découvert consiste à parier sur la baisse d’un titre en le vendant tout en espérant le racheter plus tard lorsqu’il aura perdu de sa valeur, NdT] . Cette hausse des prix force de nombreux vendeurs à découvert à couvrir leurs positions en rachetant les titres aidant ainsi involontairement à pousser le prix encore plus haut. Ceci peut conduire d’autres investisseurs qui avaient opté pour la même stratégie à couvrir également leurs positions. Les courtiers témoins de cet effet peuvent aussi participer à la flambée du cours en achetant le titre. Ce cercle vicieux continue jusqu’à ce que l’épuisement des acheteurs ne ramène le cours à l’équilibre. Ce sont le plus souvent des petites entreprises qui subissent ce phénomène, avec des volumes faibles mais parfois de belles hausses en pourcentage. De temps en temps, on assiste à une liquidation forcée des positions courtes [nous utiliserons parfois l’abréviation LFPC dans la suite de l’article, NdT] de grande ampleur, comme celui de Volkswagen il y a plus d’une décennie.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Lyn Alden
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

On parle de liquidation forcée des positions courtes [short squeeze, NdT] quand une action fortement vendue à découvert voit son prix s’envoler [la vente à découvert consiste à parier sur la baisse d’un titre en le vendant tout en espérant le racheter plus tard lorsqu’il aura perdu de sa valeur, NdT] ." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire