En matière de démocratie, Joe Biden n’a pas de leçons à donner au reste du monde

Pour lutter contre la montée de l’autoritarisme dans le monde, l’administration Biden a récemment organisé le Sommet pour la Démocratie. Mais Washington porte une responsabilité centrale dans l’accroissement des inégalités, la montée du cynisme politique et le dépérissement de la démocratie dans le monde. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises
Joe Biden s’adresse aux représentants de plus de 100 pays lors d’un « Sommet virtuel pour la Démocratie » à la Maison Blanche à Washington, le 9 décembre 2021. (Nicholas Kamm / AFP via Getty Images)
Une véritable crise de la démocratie se développe dans le monde entier. Les gouvernements autoritaires se multiplient et les politiciens d’extrême droite, qui regrettent l’époque des dictatures, deviennent de plus en plus visibles, voire gagnent le pouvoir, tout en forgeant des alliances transcontinentales. Joe Biden n’a pas tort lorsqu’il affirme que le renouvellement de la démocratie « est le défi majeur de notre époque ». Malheureusement, si l’on en croit le Sommet pour la Démocratie de Biden, l’establishment libéral américain ne comprend pas cette menace pour la démocratie, ni le rôle qu’il a joué dans sa création, et n’a pas de réelles solutions pour y remédier. ">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Jacobin Mag, Branko Marcetic
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Ajouter un commentaire