Extradition d’Assange : une nouvelle inculpation élargit les chefs d’accusation

Source : Le ministère américain de la Justice a dévoilé mercredi le nouveau chef d’accusation contre le rédacteur en chef de WikiLeaks, qui vient s’ajouter ainsi aux accusations d’intrusion informatique existantes. Le ministère de la Justice (DOJ : department of justice) a déclaré mercredi qu’il avait déposé une deuxième inculpation contre Julian Assange, responsable de WikiLeaks , actuellement en prisdon, celle-ci vient s’ajouter aux accusations existantes d’intrusion informatique. « Le nouvel acte d’accusation n’ajoute pas de chefs d’accusation supplémentaires à l’acte d’accusation antérieur comportant 18 chefs d’accusation qui avait été rendus contre Assange en mai 2019 », a déclaré le ministère de la Justice dans un communiqué de presse. « Il élargit cependant la portée de la conspiration entourant les prétendues intrusions informatiques dont Assange était précédemment accusé », précise le communiqué. « Selon le document d’accusation, Assange et d’autres membres de WikiLeaks ont recruté et convenu avec des pirates informatiques de commettre des intrusions informatiques au profit de WikiLeaks ».">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Consortium News, Joe Lauria

Le ministère américain de la Justice a dévoilé mercredi le nouveau chef d’accusation contre le rédacteur en chef de WikiLeaks, qui vient s’ajouter ainsi aux accusations d’intrusion informatique existantes.

Le ministère de la Justice (DOJ : department of justice) a déclaré mercredi qu’il avait déposé une deuxième inculpation contre Julian Assange, responsable de WikiLeaks , actuellement en prisdon, celle-ci vient s’ajouter aux accusations existantes d’intrusion informatique." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire