Frappes américaines en Syrie : Biden entretient un cycle de guerres sans fin

Source : Traduit par les lecteurs du site Les Crises
Le président Joe Biden, accompagné du vice-président Kamala Harris et du secrétaire à la Défense Lloyd Austin, prononce une allocution lors d’une conférence de presse mercredi 10 février 2021, au Pentagone à Arlington, en Virginie. (Photo officielle de la Maison Blanche par Adam Schultz)
Le Congressional Research Service, organisme impartial, tient une liste de toutes les utilisations « notoires » de la force militaire américaine à l’étranger. En juin de l’année dernière, la liste comptait 46 pages. Le président Joe Biden a ajouté sa première entrée lorsqu’il a ordonné des frappes aériennes contre des milices à la frontière irako-syrienne. La suite des événements permettra de déterminer combien de pages supplémentaires seront ajoutées pendant le mandat du président Biden. Bien que les détails soient encore en cours d’élaboration, il semble que le président ait ordonné ces frappes aériennes en représailles aux récents tirs de missiles sur les forces américaines en Irak, en particulier la frappe du 15 février qui a tué un sous-traitant philippin du secteur de la défense et blessé un membre des services américains à Erbil, en Irak. Il convient de noter qu’il ne s’agissait apparemment pas d’un incident isolé, de multiples attaques ayant eu lieu de façon sporadique depuis un certain temps sur diverses bases abritant du personnel américain à travers l’Irak.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Responsible Statecraft, Stephen Miles

Traduit par les lecteurs du site Les Crises

Ajouter un commentaire