Gaël Giraud : Pour un économie du vivant – Conférence

L’économie mainstream contemporaine veut transformer la vie en un capital, c’est à dire une ressource destinée à rapporter des revenus futurs à son propriétaire. Comment sortir de cette idéologie mortelle ? Quels seraient les contours d’une économie du vivant ? On s’efforcera d’esquisser des pistes de réflexion au croisement de l’anthropologie, des sciences politiques et des sciences du vivant. Gaël GIRAUD, directeur de recherche au CNRS ; directeur de l’Environmental justice program et professeur à la McCourt School of Public policy de l’Université de Georgetown, président de l’Institut Rousseau. Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. ">Lire la suite
Feed item Author: 
LesCrises EV
L’économie mainstream contemporaine veut transformer la vie en un capital, c’est à dire une ressource destinée à rapporter des revenus futurs à son propriétaire. Comment sortir de cette idéologie mortelle ? Quels seraient les contours d’une économie du vivant ?

On s’efforcera d’esquisser des pistes de réflexion au croisement de l’anthropologie, des sciences politiques et des sciences du vivant." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire