Honduras : la lutte contre l’élection truquée, par Dennis J. Bernstein

Source : , 26-01-2018 Les élections contestées de l&;an dernier au Honduras ont constitué un terreau toujours fertile à la mobilisation d&;activistes populaires dans le pays, dont les manifestations se voient confrontées à une répression sévère de la part de la police et de l&;armée, rapporte Dennis J Bernstein dans l&;interview qui suit. C&;est la dernière tragédie issue de la politique étrangère malavisée des USA en Amérique Centrale, en l&;occurrence le support tacite à une nouvelle élection présidentielle truquée au Honduras. Le nouveau gouvernement de droite hors-la-loi y fait subir une violence terrible aux gens qui refusent les résultats des élections de novembre dernier, entre le dictateur d&;extrême droite parlementaire, Juan Orlanda Hernandez, le président en exercice, et le réformateur progressiste, Salvador Nasralla.
Une carte du Honduras.
Pour dresser le portrait de ce qui se passe sur le terrain au Honduras – y compris des dizaines de meurtres d&;activistes de rue – j&;ai parlé à Sandra Cuffe. Établie à Tegucigalpa, Honduras, Cuffe a vécu de nombreuses années en Amérique Centrale et écrit pour plusieurs publications en ligne.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Dennis J. Bernstein, Consortium News, 26-01-2018

Les élections contestées de l’an dernier au Honduras ont constitué un terreau toujours fertile à la mobilisation d’activistes populaires dans le pays, dont les manifestations se voient confrontées à une répression sévère de la part de la police et de l’armée, rapporte Dennis J Bernstein dans l’interview qui suit." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire