Israël joue avec les nerfs des Libanais

Intervenant par vidéo-conférence le 29 septembre 2020 devant l'Assemblée générale des Nations Unies, le premier Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a joué avec les nerfs des Libanais [1]. Parlant de l'explosion survenue à Beyrouth le 4 août dernier sans préciser s'il s'agissait selon lui d'un accident ou d'un acte guerre, il a désigné ce qui pourrait être le lieu de la prochaine explosion : à Jnah, une banlieue de Beyrouth qui, affirma-t-il, abrite un dépôt d'armes du Hezbollah à 50 mètres d'une (...)

Ajouter un commentaire