« Je suis hors de moi » , par Dominik Stillhart

Je suis hors de moi. En regardant ces photos d'enfants afghans squelettiques depuis l'étranger, on ne peut qu'éprouver un sentiment d'horreur bien compréhensible. Mais quand vous vous trouvez dans le service pédiatrique du plus grand hôpital de Kandahar et que vous plongez votre regard dans les yeux vides d'enfants affamés, entourés de leurs parents désespérés, c'est la colère qui prédomine. Pourquoi la colère ? Parce que ces souffrances n'ont rien d'une fatalité. Les sanctions économiques censées punir les (...)

Ajouter un commentaire