L’Affaire Lambert

Un légume qui fait pleurer les pierres... ou l'affaire Lambert ? Je cherche un titre pour embarrasser tous les pitres qui ont du mal à s'en débarrasser. On dirait que le destin refuse de se prononcer et  dire : c'est mon dernier mot Lambert ! Mais apparemment il a choisi de se taire et de s'y complaire en préservant cet être en suspens entre le pas encore et le déjà mort... Il dort et son sommeil cause je ne sais quel tort, à cause de je ne sais quel remords. Et de l'autre côté du décor, on entretient toujours le mystère de l'intimité entre la vie et la mort. Lambert : ce vivant qui n'arrive pas à vivre, ce mort qui n'arrive pas à mourir. Qui a le droit d'intervenir ? Sa mère qui veut toujours étreindre son âme ? Ou sa femme qui cherche à l'éteindre ? Éteins ! Rallume ! Éteins ! Rallume ! Éteins ! Rallume ! C'est à ce petit jeu pendulaire que toute vie, semble t-il, se résume... surtout celle de Lambert qu'aucune certitude apodictique n'assume. Non, aucune morale ne saurait être mathématique. Qu'on le veuille ou non, la science ne pèse pas lourd devant le poids de la transcendance... qu'une vie, c'est peut être moins que rien quand on se la raconte mais que c'est plus que tout quand on l'affronte. Qui décide ? Qui est habilité à orchestrer ce suicide ? Qui est pressé de faire le vide ? La science ou le bon sens ? La Piété ou la pitié? Ils ont presque envie de tirer au sort comme pour avoir un ascendant sur la vie et la mort... Imaginez un instant le bonhomme disposant d'un coffre-fort ! On y sera encore et encore... or, on y est... encore, donc cela veut dire qu'on tient la vie de ce condamné à mort pour un coffre-fort, un trésor qu'il ne faut surtout pas ignorer, ni sous-estimer parce que nous en sommes les héritiers, c'est ce qu'on appelle communément l'humaine humanité. Maintenant est-ce que vous voulez savoir l'issue de cette partie ? Savoir comment elle va finir? Savoir quand elle va finir ? Eh bien figurez-vous que c'est écrit... mais malheureusement, vous ne savez pas lire, et encore moins réécrire ce qui est écrit. C'est pour cette raison qu'on en fait autant de bruit!   L’article est apparu en premier sur .
Feed item Author: 
le journal de Personne

Un légume qui fait pleurer les pierres... ou l'affaire Lambert ?

Je cherche un titre pour embarrasser tous les pitres qui ont du mal à s'en débarrasser.

On dirait que le destin refuse de se prononcer et  dire : c'est mon dernier mot Lambert !

Mais apparemment il a choisi de se taire et de s'y complaire en préservant cet être en suspens entre le pas encore et le déjà mort." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire