L’Algérie sur ses gardes

Quand on frappe un peu fort à une porte, on vous ouvre tout de suite, non pour vous faire entrer mais pour vous empêcher de casser la porte. Cette ouverture n'est pas une caution mais une mesure de précaution du régime pour s'éloigner de l'abîme. Pour l'Algérie, il ne faut surtout pas baisser la garde parce que son armée ne fait peut être rien d'autre que de la sauvegarde. Et même si le peuple est déterminé à soulever tous les boucliers, il ne sait pas et ne peut savoir jusqu'à quel point ses prétendus serviteurs sont contaminés. Quel fruit est mûr, lequel est pourri ? Il y a eu deux précédents qui peuvent inciter le peuple algérien à bien ruminer : l'Égypte et la Tunisie. Dans un cas, on a cru au salut de l'armée et dans l'autre à l'armée du salut scénarisée par des islamistes surdéterminés. L'Égypte est de nouveau muselée et la Tunisie a toujours son museau en l'air, pour se donner l'air alors qu'elle n'a pas l'air du tout... Algérien ! Ton peuple ne veut surtout pas de ce printemps là, il réclame une cinquième saison pour faire valoir sa raison d'être et reconstruire sa maison... en même temps et à travers le même mouvement. Sans oublier la main mise du parti inique sur tout le pays depuis l'aube... jusqu'à l'inévitable crépuscule... Avec le FLN, l'Algérie sera toujours à la traîne. Il est temps qu'elle redevienne souveraine! L'algérien connaît par cœur la chanson : «El Chaab Yourid Isqat Nidam»... Car son but n'est pas seulement la chute du régime mais ce qui s'ensuit, la suite et la poursuite de sa conquête du vrai pouvoir, celui du peuple pour le peuple. Et pour y parvenir, l'algérien sait qu'il n'a d'autre ami, d'autre ennemi que le temps. Il faut s'armer certes, mais de patience et faire preuve de résistance pour ne pas revoir les mêmes démons ressurgir du passé. C'est à ce genre de tentation qu'il doit dire Adieu... Personne L’article est apparu en premier sur .
Feed item Author: 
le journal de Personne

Quand on frappe un peu fort à une porte,
on vous ouvre tout de suite,
non pour vous faire entrer
mais pour vous empêcher de casser la porte.
Cette ouverture n'est pas une caution
mais une mesure de précaution du régime
pour s'éloigner de l'abîme." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire