L' « ordre » du G7 est celui de l'Otan, par Manlio Dinucci

Le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein. Cette semaine, alors que Thierry Meyssan souligne les acquis de Donald Trump aux sommets de l'Otan et du G7, Manlio Dinucci revient sur ses échecs. Le système est ainsi fait —non pas au plan statutaire, mais au regard de ses hommes— qu'il résiste à tout changement et s'entête à la guerre.
Feed item Author: 
Manlio Dinucci

Ajouter un commentaire