La France prive le Liban de ses soignants

A l'issue d'une visite à Beyrouth, le directeur général de et le directeur régional de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont déploré que 40 % des médecins et 30 % des infirmiers aient quitté le Liban en quelques semaines. Tedros Adhanom Ghebreyesus et Ahmed Al-Mandhari ont dénoncé la responsabilité d'un État étranger dans ce désastre. Ils ont pris l'engagement d'aider autant qu'ils le peuvent le pays à traverser cette crise supplémentaire. Les hôpitaux ferment les uns après les autres en raison de (...)

Ajouter un commentaire