La Réserve fédérale provoque une récession et les Américains ordinaires en sont les premières victimes

La Réserve fédérale tente depuis des mois de provoquer une récession, et les Américains ordinaires en subissent les frais. Pendant ce temps, sans le pansement des taux d’intérêt bas, nous constatons qu’une grande partie du monde des affaires américain a été construit sur la fraude. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises
Des desserts sont en vente dans un magasin Walmart à Rosemead, en Californie, le 22 novembre 2022. L’inflation aux États-Unis est montée en flèche pour atteindre les niveaux les plus élevés de ces dernières décennies, ce qui a conduit la Réserve fédérale à se lancer dans une campagne musclée pour calmer la plus grande économie du monde. (Frederic J. Brown / AFP via Getty Images)
Rien ne laisse présager que la Réserve fédérale mettra un terme à son programme de hausses des taux d’intérêt dans un avenir proche, et le public américain en ressent déjà les effets. Un bref rappel : pour faire face à l’accélération des prix provoquée par les effets de la pandémie et de la guerre en Ukraine, la Fed a décidé de commencer à relever progressivement les taux d’intérêt après une longue période de taux exceptionnellement bas. Elle espère ainsi freiner la demande des consommateurs, en imposant « quelque souffrance » aux salariés américains moyens, même si le président de la Fed admet que tout cela ne fera rien contre la hausse des prix des denrées alimentaires et des carburants. À cette fin, la Fed a relevé le taux d’intérêt à court terme quatre fois de suite, atteignant un total de trois points de pourcentage. ">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Jacobin Mag, Branko Marcetic
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Ajouter un commentaire