La technologie de reconnaissance de l’accent d’Amazon pourrait dire au gouvernement d’où vous venez

Source : , 15-11-2018
Illustration : Erik Blad pour The Intercept
DÉBUT octobre, Amazon a reçu discrètement qui permettrait à son assistante virtuelle Alexa de déchiffrer les caractéristiques physiques et l&;état émotionnel d&;un utilisateur à partir de sa voix. Les caractéristiques, ou « caractéristiques vocales », comme l&;accent de la langue, l&;origine ethnique, les émotions, le sexe, l&;âge et le bruit de fond, seraient immédiatement extraits et signalés dans le fichier de données de l&;utilisateur pour aider à diffuser une publicité plus ciblée. L&;algorithme tiendrait également compte de l&;emplacement physique d&;un client – en fonction de son adresse IP, de son adresse de livraison principale et des paramètres de son navigateur – pour aider à déterminer son accent. Si le brevet d&;Amazon devenait une réalité, ou si la détection de l&;accent était déjà possible, cela introduirait des questions de surveillance et de violation de la vie privée, ainsi que d&;éventuelles publicités discriminatoires, selon les experts. Les questions de droits civils soulevées par le brevet sont semblables à celles qui entourent la reconnaissance faciale, une autre technologie qu&;Amazon a utilisée comme point d&;ancrage de sa stratégie d&;intelligence artificielle et qu&;elle a commercialisée auprès des services de police donnant lieu à une controverse. Tout comme la reconnaissance faciale, l&;analyse de la voix souligne à quel point les lois existantes et les mesures de protection de la vie privée ne sont tout simplement pas en mesure de protéger les utilisateurs contre de nouvelles catégories de collecte de données – ou d&;espionnage gouvernemental, d&;ailleurs. Contrairement à la reconnaissance faciale, l&;analyse de la voix ne repose pas sur des caméras dans les espaces publics, mais sur des microphones à l&;intérieur de haut-parleurs intelligents dans nos maisons. Elle soulève également ses propres questions épineuses concernant la publicité qui cible ou exclut certains groupes de personnes sur la base de caractéristiques dérivées comme la nationalité, la langue maternelle, etc (le genre de controverse dans lequel Facebook est tombé et ).">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr
The Intercept, Belle Lin, 15-11-2018

Ajouter un commentaire