Le Mali annule ses accords militaires avec la France

Le 10 janvier 2022, la CEDEAO (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest) a décidé de fermer ses frontières avec le Mali et de geler ses avoir à la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) pour sanctionner le gouvernement de transition qui a annoncé ne pas vouloir organiser d'élection durant les quatre prochaines années. Le Mali a réagi en fermant ses frontières à tous ceux qui soutiennent les sanctions de la CEDEAO, à l'exception de la Guinée. La France ayant soutenu les (...)

Ajouter un commentaire