Le piège de l’antisémitisme

  Nous savons tous, à peu près, ce que c'est que l'antisémitisme. Nous savons aussi qu'il va encore plus loin que l'antijudaïsme. Et nous savons surtout que nous avons de plus en plus tendance à l'assimiler à l'antisionisme... peut-être pour justifier l'injustifiable haine du juif. Mais ce que nous ne savons pas, c'est que l'antisémitisme sert de rampe de lancement pour le développement du sionisme. Pour le dire sans emphase: Tout attentat antisémite rend crument et cruellement service à l'ogre israélien... qui en profite pour accroitre ses implantations et pour  rapatrier tous ceux qui partagent sa confession, son angoisse et son ambition. Autrement dit, d'autres capitaux, pour poursuivre  et réussir sa colonie pénitentiaire. Ce sont là les deux pièges de l'antisémitisme, qui permettent à Israël d'instrumentaliser la terreur subie par les juifs, pour avoir plus de colonies à cueillir et plus de colons à accueillir. Ce qui nous autorise à qualifier tout antisémite d'idiot utile qui, œuvre, par devers soi, pour la gloire d'Israël. Mystification totale et paradoxale : puisque la haine du juif va servir pour conforter et réconforter le règne du sioniste. Cet article est apparu en premier sur .
Feed item Author: 
le journal de Personne

 

Nous savons tous, à peu près, ce que c'est que l'antisémitisme.

Nous savons aussi qu'il va encore plus loin que l'antijudaïsme.

Et nous savons surtout que nous avons de plus en plus tendance à l'assimiler à l'antisionisme." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire