Le président Trump interdit toute référence à la version bushienne lors des commémorations du 11-Septembre

Le président Donald Trump a interdit aux membres de son cabinet de faire la moindre référence à de prétendus conspirateurs « islamistes » lors des commémorations des attentats du 11 septembre 2001. À l'époque, le président George W. Bush avait accusé Oussama Ben Laden et une vingtaine de complices d'avoir organisé ces attentats et d'avoir ainsi vaincu la première armée du monde. Il avait constitué une commission d'enquête présidentielle qui avait validé sa version sans jamais passer en revue les autres (...)

Ajouter un commentaire