Le retour raté de BHL en Libye

Source : Samedi 25 juillet 2020, Bernard-Henri Lévy a tenté un « retour » en Libye. Ce fut aussi bref que raté. Arrivé le matin même en jet privé à l’aéroport de Misrata, il a dû écourter son voyage et repartir dans la soirée. Qu’était-il venu faire ? Révélations sur les déconvenues d’un déplacement dont on ignore les motifs exacts.
Lire l’article complet sur
Le même mystère demeure sur la procédure d’invitation de BHL en Libye. Le maire de Misrata affirme n’avoir pas été informé de cette visite et, plus grave encore, le conseil présidentiel et le gouvernement d’accord national de Tripoli affirment n’avoir jamais validé ce séjour. À son programme prévu initialement pour durer deux jours figuraient des entretiens avec des chefs de groupes armés de Misrata et un petit circuit dans les villes de Tarhuna (récemment libérée des troupes pro-Haftar) et d’Al-Khums le samedi 25 Juillet, ainsi qu’un entretien le lendemain avec le ministre de l’Intérieur Fathi Bachagha, originaire lui-même de Misrata. Les choses ne se sont hélas pas passées comme prévu pour notre écrivain journaliste. Bien qu’organisée par de riches et influents hommes d’affaires de Misrata, la visite de BHL s’est donc limitée à une promenade en voiture blindée.">Lire la suite
Feed item Author: 
Edouard Vuiart
OrientXXI

Samedi 25 juillet 2020, Bernard-Henri Lévy a tenté un « retour » en Libye. Ce fut aussi bref que raté. Arrivé le matin même en jet privé à l’aéroport de Misrata, il a dû écourter son voyage et repartir dans la soirée. Qu’était-il venu faire ? Révélations sur les déconvenues d’un déplacement dont on ignore les motifs exacts." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire