Le « ruissellement » est une imposture : l’économie de l’offre alimente les inégalités

Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises Selon une nouvelle analyse portant sur 18 pays au cours des 50 dernières années, une économie basée sur l’offre alimente les inégalités. Ceux qui en bénéficient sont les super-riches.
Les politiques économiques du président Ronald Reagan, surnommées « Reaganomics », ont été qualifiées d’économie de ruissellement. Sur cette photo, il expose son plan de réduction des impôts dans un discours télévisé en juillet 1981. (Photographies de la Maison Blanche de Reagan, Wikimedia Commons)
L’évangile néolibéral affirme que la réduction des impôts des riches finira par profiter à tous en stimulant la croissance économique et en réduisant le chômage, mais une nouvelle analyse des politiques fiscales de 18 pays au cours des 50 dernières années révèle que les critiques progressistes de la théorie du ruissellement ont toujours eu raison : l’économie de l’offre alimente les inégalités, et les véritables bénéficiaires de l’approche de droite en matière de fiscalité sont les super-riches.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Consortium News, Kenny Stancil
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Selon une nouvelle analyse portant sur 18 pays au cours des 50 dernières années, une économie basée sur l’offre alimente les inégalités. Ceux qui en bénéficient sont les super-riches.

Ajouter un commentaire