Le Salaire minimum : une histoire américaine – par Frédéric Farah

« Avec l’établissement de ces standards rudimentaires, nous devons viser à construire, à travers une organisation administrative appropriée, un salaire minimum, sur des bases de justice et de raison, industrie par industrie, aussi porter un regard fait d’obligation sur les inégalités locales et géographiques de manière générale et sur les conséquences des conditions de travail déloyales dans les rapports de concurrence dans les échanges commerciaux entre les Etats et sur le maintien de rapports industriels harmonieux. » Roosevelt, Discours au Congrès dans le but d’établir un salaire minimum et un maximum d’heures ouvrées &; 24 mai 1937
Parmi les premières mesures prises par la toute jeune administration Biden, le doublement du salaire minimum fédéral américain de 7, 25 à 15 dollars. Cette augmentation significative fait écho aux fortes mobilisations de la société civile américaine, à l’image du collectif « fight for 15 ». Ce dernier né en 2012 à l’initiative de salariés de la restauration rapide a eu pour objectif d’imposer cette tarification horaire revalorisée un peu partout dans le pays. A la veille de l’élection, six États américains avaient déjà procédé dans ce sens. Le choix de l’administration Biden de procéder à cette augmentation était aussi une commande de l’aile gauche du parti démocrate représentée notamment par Bernie Sanders et Alexandra Ocasio Cortez. Une connaissance hâtive des États-Unis laisserait accroire que les mobilisations récentes sont de nature sociétale (droit des minorités, racisme, port d’armes à feu).">Lire la suite
Feed item Author: 
LesCrises EV

Ajouter un commentaire