Le sens profond d’une guerre perdue. Par Alastair Crooke

Source : , 19-08-2019 Alastair Crooke Le 19 Août 2019 C&;est plutôt clair. L&;Arabie Saoudite a perdu, et comme le Bruce Riedel, « l&;Iran et les Houthis en sont les vainqueurs stratégiques ». Les mandataires Saoudiens à Aden [Capitale du Yémen, NdT.], siège du « proto-gouvernement » de Riyad au Yémen, ont été chassés par les laïcs, anciens marxistes, du mouvement sécessionniste du Sud. Que peut faire l&;Arabie Saoudite ? Elle ne peut plus progresser. La retraite n&;en serait que plus difficile. L&;Arabie devra livrer contre les Houthis une guerre menée à l&;intérieur même du Sud du royaume ; ainsi qu&;une seconde – toute différente – guerre au Sud du Yémen. MbS [Mohamed Ben Salmane, NdT.] est coincé. L&;état-major de l&;armé Houthie et n&;est pas intéressé – pour le moment – à un arrangement politique. Ils cherchent à engranger plus « d&;atouts dans leur jeu ». Les EAU [Émirats Arabes Unis, NdT.], qui ont armé et entraîné le mouvement sécessionniste du Sud ont choisi de se retirer. MbS reste seul et « porte le chapeau ». Un bel imbroglio en perspective.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Strategic Culture, Alastair Crooke, 19-08-2019

Alastair Crooke

Le 19 Août 2019

Ajouter un commentaire