Les chrétiens fuient le Nord-Est de la Syrie

Conformément à la carte publie préalablement par l'agence de presse officielle turque, Anadolu Agency, les troupes turques se sont contentées d'occuper la bande frontalière syrienne de 32 kilomètres de long, sauf la ville de Qamishli. Cependant aujourd'hui il est clair que la Turquie et le YPG mènent une politique commune d'expulsion des chrétiens de cette bande, y compris à Qamishli. À la fin du XIXème siècle et au début du XXème les Ottomans et leur supplétifs kurdes ont massacré 1,4 million (...)

Ajouter un commentaire