LES COCUS

Le grand soir, ils y ont cru. Le petit matin, ils ont fini par ne plus y croire... Les cocus... ce sont ceux qui viennent de perdre ce qu'ils ont sous la main. Peut-être parce qu'ils ont tout simplement perdu la main. Peut-être aussi parce qu'ils ne l'ont jamais vraiment eu... la main. Pour eux la veille, c'était déjà demain. Un rêve sans lendemain. Plus de prise, ni d'emprise mais une constante méprise avec des variables d'ajustement. Ils ont l'impression d'avoir tout perdu jusqu'à l'envie de se reprendre en main. Impitoyable destin pour les sans-grade, toujours déjà dégradés. Ils n'ont plus ce qu'ils ont cru avoir. Ils ne sont plus ce qu'ils ont cru être. Ils ne savent même plus qui ils sont, ni ce qu'ils font. Ils sont éperdument perdus, éperdument perdants. Ils n'ont plus rien à se mettre sous la dent. Ils n'ont même plus de dents... mais se consolent en se disant qu'ils font désormais partie du plus grand nombre, celui des sans-dents... Des édentés, des éborgnés, des estropiés. Ils ont sur le dos l'enfant qu'on leur a fait dans le dos... je vous laisse imaginer leur fardeau. Allô Maman, bobo, dis-moi pourquoi je ne suis pas beau ? Parce que la vie n'a pas été et ne sera peut-être jamais de leur avis. Ils ont beau changer d'heure, l'erreur demeure : ils prendront toujours midi pour quatorze heures. Ils sont en même temps en retard et en avance. A implorer la moindre présence. A déplorer la moindre absence. Mais qui leur a menti ? Qui leur ment ? Sinon leur propre sentiment... qui a évangélisé leur tourment. Ils n'ont pas assez vécu pour supporter d'être cocus. De l'admettre sans le laisser paraître. A qui s'en remettre ? Ils écoutent Asaf Avidan en attendant l'allocution du président qui ne va pas répondre à leur attente mais la mettre en vente... hélas et malheureusement !
L’article est apparu en premier sur .
Feed item Author: 
le journal de Personne

Le grand soir, ils y ont cru. Le petit matin, ils ont fini par ne plus y croire... Les cocus... ce sont ceux qui viennent de perdre ce qu'ils ont sous la main." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire