Les États-Unis ont contribué à enfoncer le Venezuela dans le chaos et la politique de changement de régime de Trump garantira la persistance de cette situation. Par Mark Weisbrot

Source : , 02-02-2019
Le président de l&;Assemblée nationale du Venezuela, Juan Guaido, s&;adresse à une foule de partisans de l&;opposition lors d&;une réunion publique à Caracas le 16 janvier 2019. Photo: Federico Parra/AFP/Getty Images
Washington essaie de le gouvernement du Venezuela depuis au moins 17 ans, mais l&;administration Trump se montre nettement plus agressive que les précédentes. La semaine passée, les responsables de l&;administration sont passés à la vitesse supérieure en donnant leur aval à celui qu&;ils ont choisi pour succéder au président vénézuélien Nicolas Maduros Moros avant même tout coup d&;état. Juan Guaido, 35 ans, membre du congrès vénézuélien s&;est proclamé président, et l&;administration Trump, comme les gouvernements alliés, l&;ont immédiatement reconnu comme tel – selon arrangé à l&;avance. Il est évident que le Président Trump vise un changement de régime ; ;en cache même pas. Et ses alliés, comme le vice président Mike Pence et le sénateur Marco Rubio, républicain de l&;état de Floride, ;ont clairement annoncé. Il serait très fâcheux de continuer dans cette voie. Les politiques de Trump ont non seulement aggravé les souffrances des vénézuéliens mais elles ont, en plus, rendu quasiment impossible pour le pays de sortir de la dépression économique et de l&;hyperinflation.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr
The Intercept, Mark Weisbrot, 02-02-2019

Ajouter un commentaire