L'UE sanctionne l'opposition vénézuélienne

L'Union européenne qui s'aligne sur les États-Unis —et parfois les précède— , a publié une nouvelle liste de personnalités vénézuéliennes dont elle a bloqué les comptes, s'ils en ont . Pour la première fois, l'UE a introduit aux cotés d'une liste de chavistes des leaders de l'opposition démocratique, coupables de ne pas avoir réélu Juan Guaidó à la présidence de l'Assemblée nationale et donc de l'avoir privé du titre de président de la République par interim que lui reconnaît la Constitution selon l'interprétation (...)

Ajouter un commentaire