Menace nucléaire chinoise ? L’alarmisme irréfléchi des faucons américains

Source : Traduit par les lecteurs du site Les Crises
Le sénateur Tom Cotton (Moneymaker Anna / Pool / ABACA via Reuters Connect); explosion d’une bombe nucléaire (Shutterstock / Romolo Tavani)
Dans le cadre de leur campagne d’agitation en faveur d’une intensification de la rivalité avec le gouvernement chinois, les faucons contre la Chine feignent de s’intéresser à la maîtrise des armements afin de pouvoir se livrer à un alarmisme irréfléchi sur un renforcement nucléaire chinois essentiellement imaginaire. Selon les estimations du gouvernement américain, la Chine possède moins de 300 armes nucléaires, et il n’y a aucune raison de penser qu’elle cherche à augmenter ce nombre de manière significative. Des faucons comme le sénateur Tom Cotton (Républicain-Arkansas) prétendent que la Chine a l’intention d’atteindre la parité avec les États-Unis et que leur gouvernement travaille à une expansion massive et secrète de leur arsenal nucléaire, mais ils n’ont aucune preuve à l’appui de leurs folles accusations. Ces critiques espèrent effrayer les Américains au sujet des armes nucléaires chinoises afin d’obtenir un soutien pour une politique anti-chinoise plus agressive et de justifier des dépenses énormes et inutiles pour de nouvelles armes nucléaires.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Responsible Statecraft

Traduit par les lecteurs du site Les Crises

Ajouter un commentaire