Noam Chomsky : En Ukraine, un règlement diplomatique est-il encore possible ?

La guerre en Ukraine se poursuit sans relâche. Il n’y a aucun signe visible d’une conclusion pour cette tragédie, bien qu’il soit difficile d’imaginer que la situation actuelle reste inchangée pendant beaucoup plus longtemps. La guerre a révélé des faiblesses dramatiques au sein des forces armées russes, tandis que la résistance ukrainienne a surpris même les experts militaires. Entre-temps, comme le souligne Noam Chomsky dans cette interview exclusive pour Truthout, il est plus qu’évident que les États-Unis mènent une guerre « par procuration » en Ukraine, ce qui rend extrêmement difficile toute avancée majeure pour les planificateurs militaires russes. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises
Un couple devant des véhicules militaires russes calcinés exposés dans le centre-ville, le 22 août 2022, à Kiev, en Ukraine. Alexey Furman/ Getty Image
La guerre en Ukraine se poursuit sans relâche. Il n’y a aucun signe visible d’une conclusion pour cette tragédie, bien qu’il soit difficile d’imaginer que la situation actuelle reste inchangée pendant beaucoup plus longtemps. La guerre a révélé des faiblesses dramatiques au sein des forces armées russes, tandis que la résistance ukrainienne a surpris même les experts militaires. Entre-temps, comme le souligne Noam Chomsky dans cette interview exclusive pour Truthout, il est plus qu’évident que les États-Unis mènent une guerre « par procuration » en Ukraine, ce qui rend extrêmement difficile toute avancée majeure pour les planificateurs militaires russes. Dès le premier jour, Noam Chomsky s’est imposé comme l’une des voix les plus importantes en ce qui concerne la guerre en Ukraine. Il a condamné l’invasion russe, la qualifiant d’agression criminelle tout en analysant le subtil contexte politique et historique entourant la décision de Poutine de lancer une attaque contre le voisin de la Russie. Dans l’interview qui suit, Chomsky réitère sa condamnation de l’invasion russe en Ukraine, estime que la situation concernant les pourparlers de paix rappelle immanquablement le « piège afghan» , et évoque la forme exceptionnelle de censure qui se produit aux États-Unis où toute idée impopuaire concernant la guerre en Ukraine est systématiquement supprimée. ">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT

Ajouter un commentaire