Onu : la Chine et la Russie opposent leur veto à l'Allemagne

Le Conseil de sécurité a opéré un voyage dans le temps, le 19 septembre 2019. Les arguments échangés étaient en tous points conformes à ce qu'ils étaient, il y a cinq ans à la conférence de Genève 2 sur la Syrie : d'un côté la Chine et la Russie dénonçant le soutien militaire occidental aux jihadistes en violation du droit international , de l'autre des Occidentaux accusant la Syrie d'assassiner son propre peuple sous couvert de lutte contre le terrorisme . Les seules choses qui ont changées, un demi-million (...)

Ajouter un commentaire