Révolution française #11 : La Terreur – par Henri Guillemin

Les journées des 31 mai et 2 juin vont aboutir à l’exclusion des Girondins de la Convention. Les 32 députés exclus sont condamnés à la résidence surveillée. La Convention est purgée. Source :   En septembre 1793, la Révolution française bascule, la France est menacée à l’extérieur par la guerre contre les plus grandes puissances européennes et à l’intérieur par l’insurrection de plusieurs départements, les députés de la Convention décident de prendre des mesures d’exceptions. La Terreur se caractérise ainsi par un état d’exception destiné à endiguer militairement, politiquement, et économiquement la crise multiple à laquelle le pays est alors confronté.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
RTS, Henri Guillemin

 

En septembre 1793, la Révolution française bascule, la France est menacée à l’extérieur par la guerre contre les plus grandes puissances européennes et à l’intérieur par l’insurrection de plusieurs départements, les députés de la Convention décident de prendre des mesures d’exceptions." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire