[RussEurope-en-exil] Les réactions des gouvernements face aux conséquences économiques de la crise sanitaire – par Jacques Sapir

La question de l’ampleur de la réaction des gouvernements face aux conséquences économiques de la pandémie de la Covid-19 se pose. Quels sont les gouvernements qui ont largement réagi et quels sont ceux qui ont réagi petitement ? Certains gouvernants, ceux de la France, mais aussi des Etats-Unis et du Royaume-Uni ont fait à ce sujet des déclarations proclamant que leurs administrations avaient particulièrement bien réagi à la pandémie. On se souvient ainsi du « quoi qu’il en coute » prononcé en mars 2020 par le Président Emmanuel Macron. A partir des résultats, encore provisoire, de l’évolution de l’économie en 2020, et à partir de l’estimation faite par le Fond Monétaire International des montants des aides, tant budgétaires qu’aides en liquidité, on peut se faire une première idée de l’effort et de la fonction de réaction des gouvernements.

1. Comment estimer l’effort des gouvernements ?

On fait ici l’hypothèse que les gouvernements réagissent à l’émergence d’une situation de crise, et réagissent d’autant plus que l’ampleur de la dite crise est importante. La pandémie du Covid-19 a bien constitué, par ses conséquences économiques, une crise majeure. Les mesures prises pour limiter sa propagation, et en particulier les mesures de confinement, ont provoqué un choc récessif de grande ampleur et sans équivalent dans l’histoire récente" name="_ftnref1">[1].">Lire la suite
Feed item Author: 
Sapir

Ajouter un commentaire