Seuls 12% des Britanniques souhaitent un retour au « monde d’avant »

Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises Les Britanniques sont prêts à payer plus d’impôts pour faire de leur pays un endroit plus agréable, plus égalitaire et plus solidaire une fois la pandémie de coronavirus terminée, selon une nouvelle étude. Un sondage réalisé pour le cabinet de conseil en stratégie BritainThinks révèle que seuls 12 % des Britanniques souhaitent que la vie revienne à la normale « exactement comme avant » une fois la pandémie terminée. Les recherches montrent que trois priorités claires se dégagent : un meilleur financement du NHS, un meilleur traitement et une meilleure rémunération des travailleurs essentiels, et une reprise économique qui ne se concentre pas uniquement sur Londres. Il existe également un désir de créer une société plus douce qui donne la priorité à un meilleur soutien aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale ou physique, qui permette aux travailleurs de passer plus de temps avec leur famille et leurs amis, qui se soucie de l’environnement et qui garantisse des niveaux d&;emploi élevés. Six personnes sur dix seraient prêtes à payer plus d’impôts pour que le NHS soit mieux financé, une approche qui a même la faveur de 54 % des électeurs conservateurs. En revanche, le retour à l’austérité est peu soutenu : seuls 17 % des personnes interrogées pensent que le gouvernement devrait réduire le financement des services publics à l’avenir, afin de rembourser l’argent emprunté pour répondre à la crise. Il s’agit d’un changement marqué par rapport à décembre 2011, où 60 % des citoyens britanniques disaient penser que l’austérité était nécessaire.">Lire la suite
Feed item Author: 
Edouard Vuiart
The Guardian
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Les Britanniques sont prêts à payer plus d’impôts pour faire de leur pays un endroit plus agréable, plus égalitaire et plus solidaire une fois la pandémie de coronavirus terminée, selon une nouvelle étude. Un sondage réalisé pour le cabinet de conseil en stratégie BritainThinks révèle que seuls 12 % des Britanniques souhaitent que la vie revienne à la normale « exactement comme avant » une fois la pandémie terminée." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire