États-Unis : l’option d’une politique publique pour les produits pharmaceutiques

Source : Traduit par les lecteurs du site . Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source. Nous sommes maintenant confrontés au défi de santé publique de notre génération alors que nous n’avons ni les tests, ni les traitements, pas plus que les vaccins dont nous avons besoin, écrit Dana Brown. Amérique, nous avons un problème de médicaments, et c’est pire que ce que vous pourriez croire. Alors que nous sommes en plein milieu de notre troisième (oui, troisième) épidémie d’opiacés imputable à la recherche du profit, nous voilà maintenant confrontés à une pandémie mondiale sans avoir les traitements et les vaccins dont nous avons besoin pour éviter de nouveaux décès en masse. En même temps, les Américains ordinaires qui ont longtemps lutté pour pouvoir s’offrir leurs médicaments au quotidien, comme l’insuline, doivent maintenant faire face à des choix de plus en plus difficiles car ils perdent leur emploi et leur assurance maladie à la suite des fermetures d’entreprises. Nous avons la capacité scientifique d’éradiquer le VIH, mais seuls quelques privilégiés peuvent réellement se permettre le traitement prophylactique qui pourrait arrêter la propagation du virus.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Consortium News, Dana Brown

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous sommes maintenant confrontés au défi de santé publique de notre génération alors que nous n’avons ni les tests, ni les traitements, pas plus que les vaccins dont nous avons besoin, écrit Dana Brown." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire