Taxes GAFA européennes : Apple, Google et Amazon les répercuteront sur les coûts

Source : Traduit par les lecteurs du site . Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source. Les développeurs, les annonceurs et les fournisseurs tiers sont tous concernés Pendant de nombreuses années, l’Europe a été très insatisfaite des pratiques fiscales des géants américains de la technologie. Comme les autorités régulatrices et les politiciens l’ont souvent fait remarquer, ces entreprises gagnent énormément d’argent grâce aux citoyens européens, mais n’y paient qu’un montant d’impôts dérisoire. En l’absence d’une refonte du système fiscal mondial, un certain nombre de nations européennes ont introduit de nouvelles taxes visant spécifiquement ces entreprises. Et les géants de la technologie réagissent en répercutant les coûts. Au cours du mois dernier, par exemple, Apple, Google et Amazon ont tous annoncé des changements de prix pour les entreprises clientes britanniques, spécialement calculés pour compenser une nouvelle «  » introduite par le gouvernement du Royaume Uni. Cette taxe augmente de 2 % les revenus générés par les « moteurs de recherche, les services de médias sociaux et les plateformes de vente en ligne ».">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
The Verge, James Vincent

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Les développeurs, les annonceurs et les fournisseurs tiers sont tous concernés

Pendant de nombreuses années, l’Europe a été très insatisfaite des pratiques fiscales des géants américains de la technologie." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire