Un témoin clé du procès Assange avoue avoir inventé ses accusations

Un informateur du FBI sur lequel les États-Unis ont fondé certains aspects de l’acte d’accusation contre Julian Assange, l’éditeur de WikiLeaks emprisonné, a maintenant admis qu’il avait fabriqué les preuves. Source : Traduit par les lecteurs du site Les-Crises
Dans un article paru samedi dans une publication islandaise, Sigudur « Sigi » Ingi Thordarson a déclaré avoir inventé l’allégation selon laquelle Assange lui aurait demandé de pirater un ordinateur gouvernemental. Ce témoignage a joué un rôle clé dans l’acte d’accusation contre Assange pour conspiration en vue de commettre une intrusion informatique.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Consortium News, Joe Lauria
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Dans un article paru samedi dans une publication islandaise, Sigudur « Sigi » Ingi Thordarson a déclaré avoir inventé l’allégation selon laquelle Assange lui aurait demandé de pirater un ordinateur gouvernemental." data-share-imageurl="" style="position:fixed;top:0px;right:0px;">

Ajouter un commentaire