Une frappe chirurgicale contre la crédibilité des États-Unis : un paradigme américain vole en éclat – Par Alastair Crooke

Source : , 23-09-2019
© Photo: Wikimedia
La frappe chirurgicale de la semaine dernière contre l&;installation saoudienne de traitement du pétrole brut, le « joyau de la couronne », est également une attaque précise contre la crédibilité saoudienne, contre la du « parapluie » de sécurité américain et une humiliation pour Trump, et en particulier contre l&;image des États-Unis comme puissance militaire et de renseignement compétente. Les États du Golfe font la moue en étudiant maintenant leurs propres vulnérabilités et s&;interrogent sur leur dépendance à l&;égard de ce parapluie américain. Même le Pentagone pourrait s&;interroger sur la question suivante : « Alors, qu&;est-ce que cela signifie pour CentCom » à la lumière de ce qui s&;est passé ? Et surtout, Israël connaîtra un vent très froid qui fera frissonner sa colonne vertébrale : les Israéliens ne peuvent être qu&;impressionnés par le ciblage précis et l&;efficacité technique de l&;attaque. Assez impressionnant – surtout si l&;on considère que l&;Arabie saoudite a dépensé 65 milliards de dollars en armement l&;an dernier, mais sans succès. Face à cette humiliation, l&;administration américaine a « enfumé » ses alliés : elle a jeté de la poudre aux yeux sur l&;origine et le lancement des UAV [Unmanned Aerial Vehicle, soit « véhicule aérien sans humain à bord ou drone », NdT] et des missiles de croisière. « Ce ne peut pas être AnsarAllah (les Houthis), parce qu&;une telle opération était sophistiquée au-delà de leurs capacités ». Outre l&;orientalisme évident de cette affirmation (car si le Hezbollah peut fabriquer des drones intelligents et des missiles de croisière intelligents, pourquoi les Houthis ne pourraient-ils pas le faire ?), les contributions réelles des uns et des autres à la frappe sur Abqaiq sont-elles vraiment importantes ? Ce qui est le plus révélateur, c&;est que les États-Unis – avec toutes leurs ressources massives dans le Golfe – ne peuvent fournir les preuves de l&;origine de ces drones à Abqaiq.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
Strategic Culture, Alastair Crooke, 23-09-2019

Ajouter un commentaire