Une loi contre la haine anti-Macron ? Par la Quadrature du net

Source : , 09-05-2019 Il y 6 semaine, la députée En Marche Laetitia Avia déposait une « contre la haine sur Internet ». Sa mesure phare est d’exiger des grandes plateformes qu’elles suppriment en 24 heures les propos de nature « haineuse » et « manifestement » illicites que leur signaleront le public ou la police, sous peine d’une amende de 4% de leur chiffre d’affaire. Le but est purement et simplement de remplacer la justice publique par Facebook, Google et Twitter, en les laissant seuls maîtres de ce qui peut ou non être dit sur le Web. C’était déjà exactement la démarche prise dans le règlement antiterroriste récemment adopté en première lecture au Parlement européen (lire notre sur ce texte). Avant de quitter le secrétariat d’État au numérique, Mounir Mahjoubi actait déjà aux côtés de Marlène Schiappa cette alliance de l’État dans les bras de Facebook, présenté comme héros de l’Internet à la sagesse duquel nous devrions évidemment tous nous soumettre ! (lire notre ) Son successeur, Cédric O, n’a manifestement ;Etat au numérique, détaille ses chantiers" href="https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/nous-pouvons-avoir-vingt-ou-trente-licornes-francaises-dici-2020-2025-estime-cedric-o-1014504">rien à redire à la trahison opérée par cette loi « anti-haine ». L’ensemble des députés brillent aussi par un silence coupable.">Lire la suite
Feed item Author: 
Les-crises.fr DT
La Quadrature du net, 09-05-2019

Ajouter un commentaire