Washington s'oppose à la Directive UE sur le marché digital

Les États-Unis font barrage au projet européen de Digital Markets Act (Directive sur le marché digital). Non pas tant parce qu'il est défavorables aux géants états-uniens, mais parce qu'il autorise les sociétés russes et chinoises à concourir. La Commission européenne envisage d'handicaper Google, Amazon, Apple, Facebook et Microsoft, le temps que des sociétés européennes puissent rivaliser avec eux. Pour cela, elle prévoit de les empêcher d'abuser de leur position dominante en utilisant certaines des (...)

Ajouter un commentaire