Amor Fati

Un nouvel habitus

Motus... j'ai un nouvel habitus. Il va falloir m'y habituer. Changer mes habitudes. Mes us et coutumes. Chercher et trouver de nouvelles astuces. Un nouveau bonus, un nouveau malus. Un autre point de vue sur les gus... et un tout autre focus. Ça ne m'inhibe pas, ça m'exhibe. Je me réveille en me répétant : "Mundus est fabula". Que c'est aussi fabuleux de changer de monde que de changer le monde. C'est mon Exodus. On m'a poussé dehors et je me découvre un autre dedans. Un autre désert, un autre désir. Un abri sans aucun abri. Le tout est de le traverser sans voir les choses de travers.

MEKTOUB

C'est écrit, mais blanc sur blanc L'avenir, le passé, le présent Le massacre du Bataclan Les inondations, le sale temps Autant en emporte le vent... La chronique de la mort annoncée du Président La guerre civile ou incivile à l'horizon C'est écrit, Mektoub sur tous les fronts ! Les arabes et leur printemps Le spectacle insoutenable des intermittents Ce chien écrasé par un camion Le doux déclin de l'occident Poutine qui prend l'ascendant Le rouge, le brun devenant équivalents L'humeur, l'humour tremblant C'est écrit, Mektoub avec ou sans notre consentement.

Les lourds et l’Amour

Tristan qui vous dit que vous êtes tout et qu'il n'est rien sans vous , est aussi lourd que Don Juan qui vous dit qu'il est tout et que vous n'êtes rien sans lui. Sont lourds, tous ceux qui cherchent à forcer l'amour, à se faire aimer de gré ou de force ou de vous aimer malgré vous, malgré tout. Ce n'est pas un vol, mais un viol. C'est ce que j'appelle : de l'amour ultra-violé , parce qu'il est ultra violent. On se demande alors : s'ils sont lourds parce qu'ils souffrent ou s'ils souffrent parce qu'ils sont lourds ? Nu l'un, ni l'autre.

Zarathoustra au Népal

Suis-je une prophète ? Une rêveuse ? Une femme ivre ? Une interprète des songes ? Une cloche de minuit ? Une goutte de rosée ? Une vapeur et un parfum d'éternité ? Ne l’entendez-vous pas ? Ne le sentez-vous pas ? À l'instant mon monde est parvenu à sa perfection, minuit c’est aussi midi. La douleur est aussi un plaisir, la malédiction est aussi bénédiction, la nuit est aussi soleil, – allez-vous- en, ou bien apprenez-le : un sage est aussi un fou. Avez-vous jamais dit "oui" à un plaisir ? Ô mes amis, alors vous avez en même temps dit "oui" à toute douleur.