Antisémitisme

Ils veulent interdire le rire

Je vais vous le dire... même si je n'ai absolument pas le droit de le dire : Que le rire est le pire qui puisse arriver à un empire. Et qu'on est en passe de l'interdire. Rire de qui? Du seul animal qui ne peut être pris pour n'importe quoi ou n'importe qui.

L’instrumentalisation de l’antisémitisme

  Savez-vous ce que préconisent les élus et les zélés pour lutter contre l'antisémitisme? D'accuser d'une manière objectivement  abject, les musulmans et de stigmatiser l'Islam et l'islamisme. Pour le dire sans sous-titres, l'anti-islamisme serait le seul remède à l'antisémitisme. Moralité: la France ne renonce pas à ses vieux traumatismes, elle ne fait que remplacer un bouc émissaire par un bouc-cerf. Comme si le racisme dans sa version arabophobe ou islamophobe était moins dramatique ou moins tragique que l'antisémitisme.

Salut Finkielkraut !

Je suis quelqu'un " sans nom", "sans voix", " sans visage". Je me lève au petit matin et je rêve du grand soir. Je ne cherche pas la gloire mais la plus belle façon de raconter l'histoire. Le sang de la Courneuve qui coule dans mes veines, ne craint pas l'échec. Ce n'est pas la réussite qui m'excite mais la bonne conduite. Pas vous?

Le piège de l’antisémitisme

  Nous savons tous, à peu près, ce que c'est que l'antisémitisme. Nous savons aussi qu'il va encore plus loin que l'antijudaïsme. Et nous savons surtout que nous avons de plus en plus tendance à l'assimiler à l'antisionisme... peut-être pour justifier l'injustifiable haine du juif.

Pittsburgh : le furoncle d’Amérique

Le mal a du génie. Il est malin quand il réussit à faire passer un mal pour un bien... au point qu'on en parle comme d'un malin génie. Il s'agit du plus petit comme du plus grand commun diviseur. Au diable le diable comme se disent tous les esprits en équilibre instable lorsqu'ils sont confrontés à un sort peu enviable.

La différence entre un raciste et un antisémite

Tous ceux qui ont un rôle à jouer dans la vie d'aujourd'hui ont compris qu'il est de moins en moins drôle d'être drôle. On ne peut plus rire de personne sans que l'on vous soupçonne ou que l'on confisque votre trône. Bonjour l'humour !   Ceux qui s'abonnent au Journal de Personne ne sont pas dupes de l'esprit de sérieux.

Les fayosémites

Je vous préviens : c'est de l'humour qui n'a aucun sens... qui ne s'adresse donc qu'à ceux qui n'ont aucun sens de l'humour. Vous avez probablement entendu parler d'antisémite ? Oui... je l'aurais parié, sinon vous ne sauriez pas ce que c'est qu'un sémite.

Valls et le CRIF, ou comment développer l’antisémitisme en prétendant le combattre

Le diner du CRIF a été l’occasion d’un nouveau festival de déclarations scandaleuses et terriblement dangereuses, la pire étant probablement cette assimilation pure et simple de l’antisionisme à l’antisémitisme dans la bouche d’un Premier Ministre parlant es qualité. En effet, cette façon de faire des Juifs de France les enfants chéris de la République, et

Pourquoi la Palestine ?

Parce que ... Parce que je ne suis pas antisémite Parce que j'ai une sainte horreur des hypocrites Parce que je n'ai aucun mérite De croire que la justice n'est pas un mythe. La Palestine C'est cette terre engloutie par les flots d'une puissance assassine d'une mauvaise foi cristalline... D'une volonté inhumaine et non divine. La Palestine C'est toute une âme broyée Par le plus redoutable des machines - Machine de guerre - Qui oppose le fils à son père, et la sœur à son frère Avec des puissants qui opèrent et prospèrent Aux dépens de tous les damnés de la terre. La Palestine

Plaidoyer contre les intellectuels

Ce qui a été a une partie liée avec ce qui sera. Entre le passé et le futur, il ne doit pas y avoir de fêlure, de cassure, de rupture. Contrôle continu. Des figures de la Révolution, nous passons à la révolution des figures. Pas de regrets à avoir, c'est le progrès des consciences. La France l'a accompli... en passant du plus terne au plus moderne, des lumières à la lumière, pour que sa devise soit plus claire : Liberté, égalité, fraternité ou la mort... Pas besoin de renforts.

Trois photos du général

La politique ne m’intéresse que lorsqu’elle est située sur le terrain tragique et qu’elle met aux prises un individu, l’histoire et le destin. Autant dire que, né en 1959, je n’ai jamais eu l’occasion de me passionner pour les péripéties qui ont conduit au pouvoir un banquier matois, un inspecteur des finances arrogant, un avocat véreux et un énarque impulsif, tous complices de ceux qui ont installé l’histoire dans le registre hystérique et décérébré de la comédie de boulevard.

Des mots pour subjuguer

« Va te faire enculer sale fils de ta race, fils de pute ! Va te faire sodomiser chez les macaques, salope de mes couilles, je nique ta chienne de mère et tous ses bâtards de mioches !… » Que reste-t-il de nos colères quand elles s’égarent dans l’injure ? Excès d’énergie ou crachats de nerfs, nos ressentiments se formulent toujours immodérément dans nos humeurs racistes, zoophiles ou incestueuses.

L’anarchie est morte, vive la démocratie !

L’anarchie, aujourd’hui, c’est un folklore. Se réclamer d’un monde sans ordre revient presque à promouvoir un chaos digne des pires barbaries de notre Histoire. Pour tout dire, tous ceux qui, depuis quelques décennies, se revendiquent comme anarchistes, s’accaparent outrancièrement une fierté et un prestige plus proches de la mystification que de la vertu. Ils sont les idiots utiles à toute réelle entreprise révolutionnaire.

« Pourquoi ne pas le dire ?  » : Parler d’influence juive est-il antisémite ?

Roland Dumas a soulevé une polémique suite à son passage sur RMC, où, répondant à une question de Jean-Jacques Bourdin qui lui demandait si Manuel Valls était &;&;sous influence juive&;&

Un peuple ouvert

Les Grecs étaient dispersés dans de multiples cités autonomes, plus de 130, et pendant les quatre siècles où se sont formées leur civilisation et leur pensée, d’Homère à Aristote, aucun chef politique, aucun guide religieux, aucun philosophe n’a formulé l’idée qu’il faudrait regrouper tous les Grecs en un seul Etat.