Art

What Happened to Libya’s Gold? – Questions For Corbett #036

[audio mp3="http://www.corbettreport.com/mp3/qfc036-lq.mp3"][/audio]Libya had 144 tons of gold in the vaults when NATO's humanitarian love bombs began raining down in 2011. So now that the company has been utterly destroyed and discarded like yesterday's newspaper, what happened to all that gold, anyway?

Comment lutter contre le terrorisme ?

Pour lutter contre le terrorisme, il faut être un peu plus futé. Moins usé et plus rusé. Juger sans préjugés. Et agir au lieu de réagir. Pour être plus malin que le plus malin, ce n'est pas le mal qu'il faut maitriser mais le BIEN. L'arme du bien est seule capable de désarmer l'ennemi. Et on ne peut y parvenir sans renoncer à la démagogie et sans recourir à la PÉDAGOGIE. Et même si la politique n'est pas une science, elle n'en demeure pas moins un ART susceptible de contenir toutes les turbulences et venir à bout de toutes les violences.

Le pouvoir de l’ivresse

Quand on veut se délivrer d'une insupportable pression, on a besoin de haschisch... dit Nietzsche qui usait et abusait de Wagner pour s'envoyer en l'air. Eh bien ! Moi j'ai besoin de Nietzsche et de Baudelaire parce que j'estime que la sagesse importe moins que l'ivresse. Car, sans l'ivresse, nous confesse Nietzsche, il n'y a point de sagesse possible. Il faut donc sauver toutes les espèces d'ivresses... qui ont une puissance d'art, qui font de l'art en puissance. Avant tout, dit Nietzsche l'ivresse de l'excitation sexuelle, la forme la plus ancienne et la plus primitive de l'ivresse.

Ratages

En philosophie, je crois au discernement des plus sages. En politique, je crois au gouvernement des plus forts. En droit, je crois au jugement des plus justes. En art, je crois au rayonnement des meilleurs... les vrais créateurs. Autant dire que je ne crois en personne... Parce qu'en philosophie, il n'y a que des amants de la sagesse mais point de sages... ce qui fait de toute philosophie une passion inutile et de toute sagesse un idéal hors de portée... inaccessible.

Politic-art

En politique, il n'y a que ce qu'il y a : des désirs et des forces qui s'affrontent. Parce que les uns désirent la force. Les autres forcent le désir. La pression est la même. L'oppression aussi. Et quelque soit le parti que l'on prend, on ne réduira ni l'une, ni l'autre. On ne fera que remplacer une oppression par une autre en subissant la pression de l'une et de l'autre. Jeu de positions et d'oppositions qui ne nous fournira jamais une véritable PROPOSITION. Comme si toute dialectique était stérile et toutes les petites guerres débiles et infantiles.

Conquête et abandon d’une souveraineté artistique

« Le suffrage universel ne me fait pas peur, les gens voteront comme on leur dira » disait  Alexis de Tocqueville. Je poursuivrai par : l’art contemporain n’est pas à craindre, les gens aimeront comme on leur dira.

L’art du politiquement stérile

Je les entends toujours autant pavoiser tous ces bouffons, qu’on appelle artistes, fiers de choquer le bourgeois. Quand il y a choc il y a rencontre : il s’agit de heurter l’esthète et par conséquent de le convier à regarder, écouter, toucher, s’interroger même. Sachant qu’il est le seul éduqué à une telle contemplation il est potentiellement le seul à pouvoir, du même coup, la financer.

L’art à l’épreuve du capitalisme

Andy Warhol, chantre de l’art dit « populaire », fut un des premiers à introduire la notion de reproduction massive d’une même image ou d’un article de consommation courante dans ses œuvres. Par sa pratique artistique, l’homme qui se plaisait à dire que : « Gagner de l’argent est un art, et faire de bonnes affaires est le plus grand des arts »,  ne faisait-il  que relever, en bon interprète de la réalité, les travers symptomatiques d’une société tournée vers le productivisme et la consommation de masse ?

« L’intérêt, qui aveugle les uns, fait la lumière des autres ».

Nous voilà plus heureux d’acheter une télévision que de dompter la liberté pour ce qu’elle est : le simple refus de la servitude. Alors on chante et on danse, que l’on soit acteur ou spectateur on s’en divertit. Réelle diversion donc, pour préserver l’ordre social par le contrôle de nos temps libres. On comprend mieux désormais en quoi notre vie professionnelle est calibrée pour ne garder que l’énergie nécessaire à notre abrutissement.

Narcissisme démocratique

Dans notre monde narcissisé, où c’est le « moi-je » qui prévaut, seul l’intérêt nous conduit à estimer autrui. Nous revêtons alors nos attraits les plus charitables, professant amour, générosité et tolérance. Mais en réalité nous y camouflons notre insatiable amour propre conjugué à notre esprit rapace &; voire commerçant pour les pires d’entre nous…

Esclavage : entre abolition et évolution

Voici l’esclavagiste ; voici son champ. Voici quelques centaines d’hommes, achetés au prix élevé. Voici une première journée de travail effectuée, à battre le blé ; les travailleurs, à l’unisson ; les gestes se répétant, pénibles. La chaleur tapante, certainement. Une dizaine d’heures harassantes. Les esclaves exigent quelques bienfaits: de quoi manger, de quoi boire, de quoi être propres. Comment pourraient-ils travailler autrement, s’ils ne sont point en forme ?

Captures d'ecrans automatiques lorsque je crée un 'bookmark' dans mon site

apt-get install xvfb apt-get install xfonts-cyrillic <= ça évite les casses tête installer http://cutycapt.sourceforge.net/ ...

Débrouillez vous pour faire fonctionner cette commande :

xvfb-run -a -e xvfb-error.log /path/to/CutyCapt --url=http://google.ca --out=monimage.png --min-width=1280 --min-height=1024 Ça marche ! :)

Essais avec webkit-image-gtk

La même commande que plus haut mais adaptée avec webkit-image-gtk... ça marche pas :(

MODERN HOLOCAUST ~~ MODERN METHODS « Desertpeace

MODERN HOLOCAUST ~~ MODERN METHODS « Desertpeace

Carlos Latuff est un grand illustrateur. On trouve quelques-uns de ses dessins sur ce blog. Pupliés avec la mention "Copyleft".

Il a fait une video pour expliquer son engagement pour le peuple Palestinien

source: http://desertpeace.wordpress.com/2008/03/06/message-to-the-people-of-palestine-from-carlos-latuff/